Seb : la famille dénonce le pacte d'actionnaire, le titre recule

 |   |  208  mots
Les descendants des fondateurs de Seb, spécialiste du petit électroménager, se sont donnés six mois de réflexion pour décider sous quelle forme ils vont assurer la continuité du contrôle familial sur le groupe.

Les descendants des fondateurs de Seb, spécialiste du petit électroménager, se sont donnés six mois de réflexion pour décider sous quelle forme ils vont assurer la continuité du contrôle familial sur le groupe; Il indique que son pacte d'actionnaires du 5 novembre 2005, qui lie les membres du groupe familial fondateur et qui représente 43,49% du capital et 60,56% des droits de vote de la société, a été dénoncé avec effet au 5 novembre 2009. Les membres du groupe familial fondateur sont réunis au sein de deux pôles, représentant en AGE, pour l'un 23,41% du capital et 32,49% des droits de vote, pour l'autre 20,08% du capital et 28,07% des droits de vote.

'Les membres du groupe familial fondateur indiquent que cette dénonciation ne remet pas en cause leur volonté de mettre en oeuvre une politique commune de gestion durable vis-à-vis du Groupe SEB en vue d'assurer la pérennité de son contrôle, poursuivant ainsi leur action de concert', expliquent-ils. Les actions des fondateurs sont essentiellement aux mains de Venelle Investissement et Federactive.

Cette annonce renforce un peu l'attrait spéculatif de la valeur, selon les analystes qui suivent la valeur. En Bourse, le titre a perdu 2,38% à 25,38 euros.

(retrouvez le communiqué de Seb).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Enfin, les cocottes-minute sont sous pression!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :