La Bourse de Paris se maintient en territoire négatif

 |   |  469  mots
A la mi-séance ce jeudi, la Bourse de Paris évoluait toujours dans le rouge et s'affichait en recul de 1,03% à 3.260 points. Saint-Gobain, lanterne rouge du CA 40C, a perdu 6,48% à 25,39 euros. Les secteurs du luxe, de la construction et de l'automobile s'affichaient globalement en baisse.

A la mi-séance ce jeudi, la Bourse de Paris évoluait toujours en territoire négatif. Le CAC 40 a reculé de 1,03% à 3.260 points.

Saint-Gobain, lanterne rouge du CAC, a perdu 6,48% à 25,39 euros. Le titre a été affecté par les mauvais résultats annoncés par son concurrent britannique Wolseley.  Egalement en nette baisse, Cap Gemini a cédé 4,17% à 27,15 euros. Schneider Electric a perdu 3,93%, à 53,34 euros.

Le secteur du luxe a été affecté par le dépôt de bilan de la maison de haute couture Christian Lacroix. PPR a abandonné 3,21% à 59,04 euros et LVMH, 1,39%, à 58,67 euros.

Les valeurs de la construction ont également évolué dans le rouge, alors que l?immobilier en France reste déprimé. Bouygues a reculé de 3,21% à 29,69 euros. Lafarge  a perdu 1,9% à 46,40 euros et Vinci 2,14% à 34 euros.

Bien orienté ces dernières séances, le secteur automobile a à nouveau chuté. La mauvaise nouvelle est venue ce matin des Etats-Unis avec la faillite de l?équipementier Visteon. Renault a perdu 1,8% à 26,22 euros, Peugeot 1,59% à 20,68 euros et Michelin 0,85% à 41,85 euros.

Quant à EDF, déjà en baisse hier, il a encore perdu 1,73% à 37,81 euros. L?électricien a précisé que son emprunt auprès des particuliers se ferait à un taux d?intérêt de 4,5% et serait d?une durée de 5 ans.

Pernod Ricard a de son côté procédé à un emprunt obligataire de 800 millions d?euros. L?action a cédé 1,1% à 43,77 euros. Le groupe a déjà réalisé une augmentation de capital de 1 milliard d?euros.

 

Du côté des hausses, elles ont été peu nombreuses en cette première partie de séance.

Bien orienté hier, Air France-KLM a encore progressé ce jeudi matin, de 2,16% à 11,36 euros. C?est la plus forte progression du CAC.

France Télécom s'est aussi affiché dans le vert, avec une hausse de 1,28% à 17,40 euros.

Pour sa part, Sanofi-Aventis a avancé de 1,05% à 44,86 euros. Le groupe pharmaceutique a conclu une alliance mondiale exclusive avec le laboratoire américain Exelixis pour des traitements contre le cancer.

Sur le reste du SRD, Fimalac a décroché de 4,22% à 36,97 euros. La maison mère de l?agence de notation Fitch a annoncé une chute de 97% de son résultat net au premier semestre.

Ubisoft a reculé de 4,13% à 14,05 euros. Le groupe de jeux vidéo a publié un bénéfice net en baisse de 37% pour son exercice 2008-2009.

A l?inverse, Eurazeo a progressé de 1,14% à 33,37 euros. La société d?investissement va lancer une émission d?obligations échangeables en actions Danone d?un montant de 500 millions d?euros.

Du côté des devises et des marchés pétroliers, le baril de WTI américain a continué sa progression au dessus des 63 dollars, à 63,69 dollars. Le baril de Brent de la Mer du Nord s'est affiché à 62,96 dollars.

Sur le marché des devises, 1 euro valait ce matin 1,3881 dollar.

 

(Egalement disponible en vidéo sur votre site latribune.fr)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :