Ciments Français recule après l'échec de la fusion avec Italcementi

 |   |  178  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les deux groupes ont estimé excessives les demandes financières d'un groupe d'investisseurs institutionnels américains. Le titre a chuté de 20% lors des premiers échanges ce lundi avant de limiter ses pertes.

Ciments Français s'écroulait de 20% en Bourse à 52 euros ce lundi lors des premiers échanges à Paris. Mais le titre s'est par la suite repris et limité son recul à 5,57% à 60,72 euros.

Ciments Français et Italcementi avaient annoncé à la mi- juin le report de la décision définitive sur leur fusion, en raison de discussions avec des créanciers américains et français ayant souscrit des titres de créances émis par Ciments français en 2002 et 2006 pour un montant total de 500 millions de dollars.

Résultat de ces discussions: "les demandes du groupe d'investisseurs institutionnels américains (...) ont été jugées excessives et inacceptables par les deux sociétés et non conformes à la finalité de la fusion" selon le communiqué commun des deux groupes à l'issue des réunions de leurs conseils d'administration. 

Vendredi, le titre Ciments français avait crû de 2,01% à 64,31 euros malgré un marché baissier. Il a progressé de 6,61% depuis le 1er janvier. Mais il y a un an, il dépassait les cent euros.

(retrouvez le communiqué commun d'Italcementi et de Ciments Français).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :