Le titre Vallourec décroche sur des inquiétudes pour ses marges

 |   |  220  mots
Le président du directoire du fabricant de tubes pour l'industrie pétrolière, Philippe Crouzet, table sur "une baisse significative" de la marge opérationnelle pour les prochains trimestres. Le titre chute de 3%.

L'action Vallourec signe ce lundi la plus forte baisse du CAC 40. Dans la matinée, le titre décroche de 3,3% à 112,60 euros. Les investisseurs sanctionnent les propos du président du directoire du fabricant de tubes pour l'industrie pétrolière, Philippe Crouzet, sur "une baisse significative" de la marge opérationnelle.

Dans un entretien aux Echos, le dirigeant déclare en effet s'attendre à "une baisse significative de la marge opérationnelle" au cours des prochains trimestres. "Nous aurons une baisse significative de la marge opérationnelle dans les prochains trimestres, mais nous tomberons moins bas que lors des cycles antérieurs, alors même que le retournement a été plus violent", explique Philippe Crouzet, qui ajoute que "compte tenu du décalage entre les commandes et les livraisons, la traduction du ralentissement économique dans nos comptes est encore devant nous".

En juillet, lors de la publication de ses résultats du deuxième trimestre, Vallourec avait déjà prévenu d'un recul de ses performances au deuxième semestre. Il tablait notamment sur une baisse de ses ventes sur le reste de l'année, avec un point bas de l'activité au troisième trimestre.

Seul point positif, le leader mondial de la production de tubes en acier sans soudure affirme n'avoir pas besoin d'une recapitalisation car il n'est pas endetté.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :