La Bourse de Paris dans le vert, L'Oréal décroche

 |   |  563  mots
La Bourse de Paris a ouvert en nette hausse ce mardi alors que la Grèce et les pays européens cherchent toujours à s'entendre sur les modalités d'une aide. Le CAC gagne près de 0,90% à 3.642 points.

Les marchés sont bien orientés ce mardi, poursuivant le léger rebond entamé la veille. Le CAC gagne ainsi 0,90% à 3.642 points alors que les investisseurs surveillent toujours de très près l'évolution des négociations entre Athènes et les pays de la zone euro sur les modalités de l'aide qui doit être apportée à la Grèce.

Du côté des valeurs, L'Oréal chute de 4,12% à 73,59 euros. C'est la seule valeur du CAC à évoluer dans le rouge à l'ouverture. Le numéro un mondial des cosmétiques a publié des résultats annuels supérieurs aux attentes. Mais son chiffre d'affaires a déçu les marchés. Le groupe espère une reprise de la croissance de son activité et de ses bénéfices cette année.

A l'opposé, Vallourec grimpe de 3,61% à 130,70 euros. Le spécialiste des tubes sans soudure a annoncé qu'il allait construire une nouvelle usine de fabrications aux Etats-Unis, un investissement de 480 millions d'euros visant à répondre aux besoins de l'industrie américaine du pétrole et du gaz.

Les autres valeurs pétrolières profitent de la hausse des cours du pétrole. Total gagne ainsi 0,56% à 41,94 euros, CGG Veritas progresse de 0,67% à 17,92 euros et Technip prend 0,65% à 52,75 euros. Citigroup a relevé sa recommandation sur le titre de "vendre" à "conserver" et son objectif de cours de 44 à 55 euros.

Le secteur automobile est également bien orienté, alors que les ventes de voitures neuves ont augmenté de 12,9% dans l'Union européenne en janvier, le marché restant soutenu dans plusieurs pays par les mécanismes de primes à la casse. Renault s'adjuge 1,44% à 30,69 euros, Peugeot gagne 0,53% à 19,76 euros et Michelin prend 0,70% à 51,47 euros.

Accor bondit de 1,82% à 35,22 euros. Le groupe hôtelier prévoit d'ouvrir 40.000 chambres par an à moyen terme, selon Les Echos. Il s'agirait d'un accroissement de l'ordre de 43% du rythme d'expansion - hors acquisition - de l'opérateur hôtelier par rapport à celui réalisé ces dernières années.

Unibail-Rodamco progresse de 0,49% à 144,55 euros. Le leader européen de l'immobilier commercial  a conclu avec le néerlandais Wereldhave un accord ferme pour la cession de cinq centres commerciaux pour 235 millions d'euros, soit un montant supérieur à la valeur d'actifs fin décembre 2009.

Hors CAC 40, Bolloré gagne 0,75% à 113,45 euros. Le groupe diversifié a publié une nette baisse de son chiffre d'affaires l'an passé, pénalisé par la baisse des prix du pétrole et par celle des échanges mondiaux. Mais ce repli ne devrait pas affecter le résultat opérationnel. Bolloré a par ailleurs annoncé, en partenariat avec Eramet (+1,51% à 219 euros), la signature d'un contrat d'exploration assorti d'une option d'achat portant sur des gisements de lithium avec une société argentine.

Imerys s'adjuge 1,39% à 38,49 euros. Le groupe spécialisé dans les minéraux industriels a vu son bénéfice net et son chiffre d'affaires fondre l'an passé. Mais la marge opérationnelle est en ligne avec les objectifs du groupe.

Sopra grimpe de son côté de 2,75% à 52,40 euros. le groupe a annoncé viser pour 2010 une croissance organique et une amélioration de sa marge opérationnelle courante, après avoir limité plus que prévu la dégradation de celle-ci en 2009 grâce à la résistance de ses activités françaises.

Enfin, Steria s'envole de 6,85% à 21,20 euros. Le groupe a annoncé une croissance organique de 0,9% de ses ventes au quatrième trimestre grâce au dynamisme de l'activité au Royaume-Uni et à une amélioration en France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :