La Bourse de Tokyo clôture en net repli

 |   |  214  mots
L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé la séance de vendredi sur un nouveau repli de 0,99%, alors que le yen joue au yo-yo vis-à-vis du dollar et de l'euro, sur fond de soupçons d'une nouvelle intervention des autorités nippones sur le marché des changes.

La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,99% ce vendredi, handicapée par les tensions croissantes entre le Japon et la Chine, tandis que les rumeurs en fin de séance d'une nouvelle intervention ce mois-ci des autorités japonaises pour contenir la hausse du yen ont atténué les pressions sur les groupes exportateurs.

L'indice Nikkei a perdu 94,65 points, à 9.471,67 points, et le Topix, plus large, a cédé 8,11 points (-0,96%) à 838,41 points.

Les motifs de discorde se multiplient entre le Japon et la Chine, engagés dans une brouille diplomatique qui pourrait avoir des conséquences économiques, s'agissant des deux premières puissances d'Asie.

Les groupes les plus exposés à la Chine, comme les fabricants de verre Asahi Glass et Nippon Sheet Glass, qui utilisent du cérium, un composant rare produit par la Chine, ont perdu respectivement 3% et 1,6%.

Si les inquiétudes relatives au ralentissement économique mondial ont, à l'ouverture, pénalisé les groupes exportateurs travaillant avec les Etats-Unis et l'Europe, les rumeurs en fin de séance d'une nouvelle intervention de Tokyo pour endiguer la vigueur du yen ont permis d'atténuer les tensions sur les valeurs exportatrices.

Sony Corp et Honda Motor, qui ont perdu respectivement jusqu'à 1,7% et 2,44% en séance, ont finalement clôturé sur des replis respectifs de 0,12% et 0,75%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :