Plastic Omnium en tête du SBF 120 après une acquisition

 |   |  325  mots
Copyright REA
Le français Plastic Omnium annonce ce mardi l'acquisition de Rotherm, un fabricant allemand de conteneurs enterrés pour la collecte des ordures ménagères. Le montant de la transaction n'est pas communiqué. L'annonce propulse l'action en tête du SBF 120.

Ce mardi, Plastic Omnium a annoncé l'acquisition au travers de sa branche Environnement et pour un montant non encore dévoilé, de l'allemand Rotherm, l'un des principaux fabricants européens de conteneurs enterrés, confortant ainsi la position de leader européen du français sur un marché en forte croissance. Le parc européen de conteneurs enterrés devrait en effet tripler d'ici à 2015.

Cette annonce, qui intervient alors que le nominal du titre a été divisé par trois, permet au titre du groupe de caracoler en tête du SBF 120. A la clôture, l'action s'envole de 9,56 % à 22,93 euros, portant ainsi à plus de 29% sa progression depuis le début de l'année.

"L'acquisition de Rotherm est un événement jugé favorable par le marché, même si ce n'est pas une énorme surprise car Plastic Omnium avait déjà annoncé qu'il s'intéressait à ce secteur", a indiqué à Reuters un analyste sous couvert d'anonymat. "Cette annonce constitue davantage un catalyseur car les performances du groupe sont également très bonnes", ajoute-t-il.

En effet, en 2010, Rotherm a réalisé 12 millions d'euros de chiffre d'affaires. Mais la fabrication de conteneurs pour les ordures ménagères est une activité complémentaire à celle de Plastic Omnium, et permet à branche de services aux collectivités du groupe d'êter "le seul acteur européen à proposer une offre intégrée". "L'objectif de Plastic Omnium Environnement, dont le chiffre d'affaires a atteint 472 millions d'euros en 2010, est de réaliser, en 2015, un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros dans les conteneurs enterrés", ajoute le communiqué.

Plastic Omnium, qui réalise la plus grosse partie de son chiffre d'affaires dans l'équipement automobile, a dégagé en 2010 un bénéfice net multiplié par cinq à 150,7 millions d'euros, grâce à la hausse de ses ventes et à des charges moindres qu'en 2009, et il s'attend à un exercice 2011 encore meilleur. Son chiffre d'affaires 2010 a progressé de 32% à 3,2 milliards d'euros. Plastic Omnium Environnement y a contribué pour 472 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/05/2011 à 12:02 :
Etrange cet article !! le graph passe de 60 à 20 ( -66%) et après ils se réjouissent de prendre +8%. soit au total 64% de perte.
Réponse de le 10/05/2011 à 16:48 :

pourquoi le titre est-t-il passé de 60 à 22 ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :