Suez Environnement décroche après un avertissement sur résultats

 |   |  314  mots
Copyright Reuters
Suez Environnement se démarque ce jeudi à la Bourse de Paris. Mais pas dans le bon sens : la valeur est en effet la seule du CAC 40 a évoluer dans le rouge.

Alors que la Bourse de Paris s?envole au lendemain au sommet européen, Suez Environnement fait figure de mauvais élève. Le titre du groupe de services aux collectivités décroche violemment après un avertissement sur ses résultats 2011. Vers 11h45, l?action plonge de 4,18 % à 11,335 euros Dans le même temps le CAC 40 bondissait de près de 4 % et l'indice sectoriel européen des services aux collectivités progressait de plus de 2 %.

Une révision à la baisse des objectifs 2011 due aux difficultés rencontrées sur le chantier de l'usine de dessalement d'eau de mer de Melbourne, en Australie, explique le groupe. Selon ses prévisions, ce contrat affectera "les objectifs 2011 du Groupe à hauteur de 80 millions d?euros pour le résultat brut d?exploitation et le Cash Flow Libre, et 125 millions d?euros sur le résultat net part du groupe".

Pour Julien Desmaretz, analyste chez Bryan Garnier, cette seule charge a "un impact cash de 0,35 euro par action". Par ailleurs, l?analyste juge "particulièrement décevante" l'annonce d'un maintien du dividende au niveau de celui versé au titre de 2010 ? 0,65 euro par action- alors que Suez Environnement avait dit tabler sur une hausse annuelle d'environ 5% pour les exercices 2011 à 2013.

"Le groupe devient de plus en plus prudent vis-à-vis du ralentissement économique et de son impact sur le prix des matières premières, qui devrait selon nous commencer à peser sur les performances du groupe au quatrième trimestre", a également ajouté Julien Desmaretz. "Nous pensons désormais que la prévision pour 2012 sera probablement revue à la baisse lors de la publication des résultats annuels, en février."

Le groupe n'a pas souhaité s'exprimer sur ses objectifs à moyen terme, alors qu'il visait auparavant des hausses moyennes d'au moins 5% de ses ventes et d'au moins 7% de son le résultat brut d?exploitation, à changes constants pour la période 2011-2013.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :