La Bourse de Paris affiche sa prudence

 |   |  280  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le marché évolue à l'équilibre dans l'attente de développements sur la crise politique en Grèce et sur l'issue du G20.

Prudence est de mise à la Bourse de Paris. Après un net rebond la veille (+2,73%), le CAC 40 évolue ce vendredi autour de l'équilibre. A 12h30, l'indice était quasi-stable (-0,04%) à 3.193,88 points.

L'annulation du référendum grec, espérée par les investisseurs la veille, a été confirmée. Désormais, les marchés attendent d'en savoir plus sur la crise politique dans le pays. Le Premier ministre, Georges Papandréou, est engagé dans un bras de fer avec son opposition de droite, qui demande sa démission. Un vote de confiance doit avoir lieu au Parlement d'Athènes.

Les investisseurs ont de quoi se montrer très nerveux alors que la semaine a déjà été riche en rebondissements. L'attentisme est en outre alimenté par le sommet du G20 à Cannes qui se poursuit ce vendredi et par le rapport sur l'emploi américain qui sera publié en début d'après-midi.

Par ailleurs, la cote parisienne est animée par plusieurs publications de résultats. Ainsi, Alcatel-Lucent est-il lourdement sanctionné après avoir lancé un avertissement sur ses résultats 2011. Le titre de l'équipementier décroche de 13,2% et signe de très loin la plus forte baisse du CAC40.

A l'inverse, Lafarge est plébiscité et grimpe de 3,7% en Bourse. Le groupe de construction a annoncé à l'occasion de sa publication trimestrielle le lancement d'un plan de réduction de coût de 500 millions d'euros qui devrait avoir un impact positif sur ses résultats 2012.

Signe d'un certain espoir d'une issue favorable à la crise grecque, les valeurs financières évoluent en hausse et participent à soutenir le marché. BNP Paribas prend 2%, Société Générale 1% et Crédit Agricole 0,3%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :