Thomson peine à céder Grass Valley, le titre perd de plus de 8%

 |   |  316  mots
Échec des négociations exclusives que le groupe menait avec le fonds Platinum. En Bourse, le titre recule de plus de 8%.

Le processus de vente du spécialiste des équipements vidéo Grass Valley patine. Au début de l'été, Thomson était entré en négociations exclusives avec le fonds californien Platinum. Mais, selon nos informations, ces négociations ont achoppé à la rentrée. D'après plusieurs sources concordantes, le vendeur et l'acquéreur n'ont notamment pas réussi à se mettre d'accord sur le financement des restructurations nécessaires dans l'entreprise, une problématique dont Platinum, expert dans le retournement de sociétés en difficulté, est spécialiste.

D'abord présentée comme devant être signée au second semestre, la vente ? pour laquelle Deutsche Bank a été mandatée ? prend donc du retard. Thomson l'a d'ailleurs reconnu il y a une semaine, à l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels, en précisant qu'il était « prématuré à ce stade d'anticiper le résultat des négociations ». Différents acheteurs continuent toutefois à regarder le dossier, qui représente la plus importante des cessions programmées par Thomson. Mais aucun n'a, à ce stade, engagé de nouvelles négociations exclusives avec le groupe.

Reports d'investissement

Le temps ne joue pas en faveur de Thomson. Grass Valley, comme les autres acteurs de son industrie, souffre des reports d'investissement dans le secteur audiovisuel. Ses performances financières s'en ressentent. Grass Valley a enregistré au premier semestre 2009 une perte nette de 56 millions d'euros, doublée sur un an, pour un chiffre d'affaires de 196 millions d'euros, en recul de près de 30 %. Cette dégradation a conduit Thomson à passer au premier semestre des dépréciations de 276 millions d'euros pour refléter la baisse du prix de cession attendu de Grass Valley et de PRN (réseaux de télévisions publicitaires dans la grande distribution). Interrogé, Thomson n'a pas souhaité commenter ces informations.

En Bourse, le titre réagit mal à ces informations. Il perd 8,49% à 94 centimes d'euros à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/12/2009 à 8:21 :
C'est evident on n'annonce pas en debut d'annee la cessation d'activité, sa
a écrit le 31/10/2009 à 20:15 :
don t worry !!!!bientot en hausse!!!!!
a écrit le 30/10/2009 à 20:41 :
quel conseil nous donnez-vous, j'ai 40000 actions??? merci d'avance

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :