EDF porté par l'autorisation de rachat de Segebel

 |   |  143  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La Commission européenne a autorisé l'électricien français à racheter son homologue belge. A la Bourse de Paris, les marchés saluent la nouvelle.

EDF a été autorisé sous condition à acquérir le belge Segebel, a annoncé jeudi la Commission européenne. L'électricien français va prendre le contrôle de 51% du groupe belge, jusqu'alors détenu par le britannique Centrica.

Le groupe français devra céder certains actifs dans un projet de centrale électrique. "EDF s'est engagée à céder immédiatement les actifs de l'une de ses sociétés en charge du développement de l'un des projets", explique Bruxelles.

L'autorité de la concurrence pour les 27 pays de l'Union européenne précise dans un communiqué, que, compte tenu des solutions proposées par EDF, l'opération n'est pas de nature à entraver la concurrence dans la zone économique de l'Union européenne.

Sur les marchés, la nouvelle a bien été accueillie. Le titre EDFa grimpé de 2,39% à 38,17 euros à la Bourse de Paris.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :