Thales a un ticket avec Exane BNP Paribas

 |   |  446  mots
L'actualité du titre Thales est riche ce mercredi avec au programme, une recommandation positive d'un analyste et une signature de contrat !

Exane BNP Paribas est passé acheteur du titre du groupe d?électronique de défense, contre « neutre » auparavant. Cette bienveillance à l?égard du dossier est assortie d?un relèvement de l?objectif de cours à 37 euros contre 28 euros auparavant. Le bureau d?études estime que le cours est encore à la traîne avec un retard de près de 30% par rapport à son marché, avec comme point de comparaison le cours du titre au début de l?année 2009. Par ailleurs, Exane BNP Paribas juge Thalès capable de redresser ses marges alors que le groupe hexagonal est en pleine restructuration de ses activités.


Pour rappel, Le groupe d'électronique de défense Thales a dévoilé une hausse de 4,7% de son bénéfice net consolidé en 2012, grâce à l'intégration de DCNS et à une réduction des coûts. Le résultat opérationnel courant quant à lui, a progressé de 24% à 927 millions d'euros, pour une marge opérationnelle courante de 6,5% contre un objectif de 6% initialement. Concernant ses perspectives, le groupe s?est montré prudemment optimiste sur fond d?un « environnement économique toujours défavorable en Europe ». Il a dit tabler sur une « légère » augmentation des prises de commandes, une stabilité de son chiffre d'affaires et une hausse de 5% à 8%. Thales avait néanmoins prévenu que le repli des commandes militaires ne serait que « partiellement compensé » par les commandes civiles cette année.

Sur ses activités civiles justement, le consortium formé avec Trakce et dirigé par Thales a signé avec l'opérateur polonais d'infrastructures ferroviaires PKP PLK un contrat de modernisation d'une valeur de plus de 76 millions d'euros. Il s'agit de la ligne de chemin de fer d'une centaine de kilomètres qui va de Radom à Warsaw Okecie et qui est empruntée chaque jour par plusieurs milliers de personnes.Thalès explique que ce programme de modernisation renforcera la sécurité, augmentera la capacité de la ligne et permettra aux trains de circuler jusqu'à 160 km/h, ce qui réduira de moitié la durée des trajets. Jusqu?à present, il faut actuellement plus de deux heures pour faire le trajet entre Varsovie et Radom.

Le nouveau programme concerne des systèmes de gestion des trains, notamment la signalisation et la supervision. Le consortium est chargé de la conception et de la construction d'équipements tels que les centres de contrôle, les centres de maintenance et de diagnostic, les systèmes d'enclenchement et de comptage d'essieux, les télécommunications, l'information des voyageurs et la vidéosurveillance.


L'avis de MonFinancier :

Nous avons fait un conseil sur le titre Thales. Retrouvez le dans son intégralité ici

 Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :