Les publications moroses pèsent sur la tendance

 |   |  405  mots
Le marché parisien punit sévèrement les publications des grands groupes français, dont les résultats n'atteignent pas les prévisions annoncées. Le Cac40 perd 0,75% à la mi-séance, à 4224 points. | REUTERS
Le marché parisien punit sévèrement les publications des grands groupes français, dont les résultats n'atteignent pas les prévisions annoncées. Le Cac40 perd 0,75% à la mi-séance, à 4224 points. | REUTERS (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le Cac40 continue sa chute, et perd 0,75% à 4224 points à la mi-séance. Les investisseurs, sévères, punissent lourdement LVMH, L'Oréal et Danone pour leurs résultats légèrement en deça des prévisions.

MonFinancier

Faute d'accord au Sénat entre démocrates et républicains sur le relèvement du plafond de la dette et le shutdown, l'inquiétude commence à monter d'un cran sur les marchés qui s'impatientent face à la prolongation de l'impasse budgétaire américaine.
Si les opérateurs ne perdent pas l'espoir d'une issue favorable au sénat, le moral est plombé par la saison des résultats, marquée par des prévisions moroses.

Le Cac perd 0,75% à 4224 points alors que le Dax s'inscrit en très légère baisse de 0,14%, à 8792 points. Ailleurs Madrid redonne 0,33% L'euro stoxx perd 0,32% et Londres -0,46%.  Du coté des valeurs, les publications trimestrielles animent la tendance avec pas mal de déceptions d ou la contreperformance du CAC par rapport aux indices européens.

 

Les résultats de LVMH et Danone sanctionnés

Lanterne rouge, LVMH chute de 6,18%, à 135,90 euros après avoir fait état d'une croissance stable au troisième trimestre, marquée par un ralentissement inattendu de sa division phare, la mode-maroquinerie, dont la faiblesse a été compensée par une accélération dans les vins et les spiritueux.

DANONE dégringole de 3,96%, à 50,95 euros après avoir révisé en baisse ses prévisions de résultats 2013 à la suite d'une fausse alerte en Asie sur la qualité du lait infantile de son fournisseur Fonterra, mais s'est dit néanmoins confiant dans sa capacité à redresser la situation en Asie.

The Body Shop fait plonger l'Oréal

Dans son sillage L'Oréal redonne 2,58%, à 120,80 euros alors que sa filiale de cosmétiques The Body Shop avait acquis une participation de 51% au capital de l'entreprise brésilienne Emporio Body.

Vivendi soutenu par Deutsche Bank qui vise 18,50 euros sur le dossier signe la plus forte hausse avec un gain de 1,75%, à 18,63 euros. En tête du SBF 120, Ipsos relevé de "conserver" à "acheter" par Société Générale bondit de 2,43%, à 28,88 euros.

 

Ubisoft s'enfonce encore

Lanterne rouge, UBISOFT a annoncé mardi soir s'attendre à une perte opérationnelle pour l'exercice 2013-2014 après avoir revu en baisses ses objectifs financiers pour la période en raison de retards dans le lancement de ses deux derniers jeux vidéos. Le titre plonge de 24,2%, à 8,41 euros.

Sur le marché des changes l'euro avance symboliquement de 0,07% face au dollar, à 1,3531 et grappille 0,17%, à 133,09 yens. Le billet vert grappille 0,16%, à 98,37 yens. L'once d'or avance de 0,35%, à 1278 $.

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :