Un salaire minimum en Allemagne

 |   |  382  mots
Marc Fiorentino | Bloomberg
Marc Fiorentino | Bloomberg
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

MonFinancier

C'est une révolution. L'Allemagne va adopter le principe d'un salaire minimum, comme la plupart des pays européens. Mais à peine annoncée, les conséquences envisagées de cette mesure sont très pessimistes en terme d'impact sur l'emploi. C'est pour cela que l'Allemagne aménagera des multitudes d'exemptions et d'exceptions. Pour l'Allemagne, la compétitivité est la clé du succès.


UNE RÉVOLUTION... SOUS CONTRÔLE
Certains économistes parlent d'un risque de perte d'un million d'emplois avec l'instauration d'un salaire minimum en Allemagne. Même si c'est exagéré, on constate que le taux de chômage est beaucoup plus élevé dans les pays européens avec SM que sans SM (pas de mauvais esprit, SM= Salaire Minimum...). C'est pour cela que l'application du SM se fera lentement et qu'une grande partie des Lander, surtout à l'Est, et des entreprises y échapperont. L'Allemagne ne sombrera pas dans un modèle social en faillite comme celui de la France.

J'ADORE
La couv de The Economist où on voit Obama en train de couler sous le titre : "The Man Who used to walk on water".

GRAND SOIR OU PETITE SOIRÉE DE DUPES?
On n'arrive toujours pas à savoir si ce sera le grand soir fiscal ou une petite soirée pétard mouillé. Je vote pour le pétard mouillé.

L'ABSURDITÉ DE LA TAXE DES 75%
Elle devait toucher des grandes entreprises mais selon la commission des Finances, elle touchera principalement des entreprises dont le chiffre d'affaires est inférieur à 250 millions d'euros. Autre absurdité, le plafonnement profitera quasi exclusivement aux clubs de foot...

GRAND SUCCÈS GOUVERNEMENTAL
Tous les syndicats vont se réunir pour décider d'une grande offensive anti-gouvernementale. Le gouvernement est même parvenu à rapprocher la CGT de la CFDT... Good job.

LE YEN EN CHUTE LIBRE
Au plus bas depuis quatre mois après la déclaration du patron de la banque centrale japonaise: il fera tout ce qu'il peut, lui aussi, pour que les taux à long terme restent bas. Ils sont en dessous de 0.60% à 10 ans et à 0% à court terme...

L'ANGLETERRE DEBOUT
Les investisseurs et les traders parient sur le come-back de la Grande-Bretagne. Ils achètent la livre sterling qui surperforme...


Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/11/2013 à 13:31 :
Je vote pétard mouillé aussi.
Quant au SMIC allemand, il suffira de voir ce que font les länder dans leur zone. Probable qu'il ne se passe pas grand chose. Tout au plus une annonce de Merkel pour faire plaisir aux autres pays de la zone Euro qui chouinent contre l'Allemagne. En attendant qu'elle sorte d'elle-même de l'UE.
a écrit le 22/11/2013 à 13:15 :
Un SMIG en Allemagne, bonne nouvelle. Cela permettra á beaucoup d´allemands de sortir de la pauvreté dans laquelle ils sont tombés depuis une dizaine d´années. Des travailleurs ne gagneront plus 3.50-5 euros/h, surtout dans la gastronomie, dans la coiffure, ou autres services de confort. Et surtout cela rendra la compétition un peu plus égal entre pays Européens.
a écrit le 22/11/2013 à 10:36 :
M Fiorentino donner des leçons à tout le monde se moquer pourquoi pas mais sachez que si l'on en est arrivé là c'est aussi grâce à vous. Que les gens crèvent de faim perdent leur emploi vous donne certainement des droits venus du ciel sans doute mais je trouve en vous regardant à la télévision car je ne vous écoute plus comme beaucoup d'autres que vous avez mauvaise mine.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :