États-Unis 1 - Chine 0

 |   |  324  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Le bras de fer entre les États-Unis et la Chine continue.

Comme d'habitude on attend un accord commercial, une phase 1, qui ne vient pas mais qui doit venir car les deux parties ont intérêt à signer un cessez-le-feu.

Mais, mais, on voit clairement, et c'est tout de même une surprise, que les États-Unis se sortent nettement mieux de cet affrontement que la Chine.

AMERICA FIRST
Quand Trump a déclenché cet affrontement avec la Chine, les prévisionnistes craignaient un impact majeur sur la croissance américaine. Rappelez-vous, on parlait même de récession.
Quelques mois plus tard, la donne a changé.
La croissance américaine reste forte.
Elle a même été révisée à la hausse à 2.1% au troisième trimestre.
Le chômage reste à un niveau record de baisse.
Les échanges internationaux sont évidemment touchés mais comme les États-Unis sont plutôt très mauvais sur les exportations, comme nous, ils souffrent peu, ou même pas du tout.

ALORS QUE LA CHINE SOUFFRE
Elle subit de plein fouet le ralentissement du commerce mondial dû en partie à la guerre commerciale.
Sa croissance ralentit.
Significativement.
Et elle est coincée.
Elle ne peut pas vraiment lancer de grand plan de relance.
Pour une raison simple.
Le surendettement.

LE RAPPORT DE LA BANQUE CENTRALE CHINOISE EST SANS APPEL
Dans son "Financial Stability Report" qui vient d'être publié, la Banque centrale chinoise considère que 586 des 4400 établissements de crédit du pays sont "high risk". Elle met aussi en lumière la hausse de l'endettement des particuliers de 93.4% du revenu disponible en 2017 à 99.9% en 2018.
L'État est endetté.
Les régions sont endettées.
Les entreprises sont endettées (niveau record, 165% du PIB).
Les banques sont endettées.
Et les ménages sont endettés.

C'EST DONC POUR L'INSTANT
les États-Unis qui gagnent le...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/12/2019 à 20:45 :
Je ne comprends pas bien l'intérêt de l'article USA vs Chine. La Chine ralentissait déjà avant Trump (économie en forte reconversion avec développement de marché intérieur), en plus on explique une faiblesse de la Chine par rapport à l'endettement, mais les USA c'est pire. En fait le seul avantage des USA c'est le dollar, non lié à une quelconque stratégie du président péroxydé qui en est dépourvu.
Bref, comparer les 2 pays sur un match de qq mois est un peu réducteur, surtout au regard des tendances de ces dernières années.
a écrit le 29/11/2019 à 13:30 :
"Qui l'eût cru ?"

Heu... coucou ! :-)

Néanmoins justement de part cet écart je suis surpris de voir les états unis mettre aussi la pression sur la Chine concernant Hong-Kong, je pensais que cette guerre commerciale qu'ils gagnent haut la main, oui oui et c'est normal ce sont eux qui ont fait les règles du jeu, partie dans laquelle sont entrés tous les autres protagonistes leur laissant déjà un retard considérable mais tant pis pour eux hein maintenant ils ne peuvent que subir, en continuant de venir bêtement faire les fiers devant nous ces andouilles, allait les laisser à l'écart de ce problème chinois quand même. On peut donc penser que les états unis en ont encore pas mal sous le pied...

"Ce sont les touristes français qui ont été le moteur dans cette progression."

Permettant à l'intérieur du pays de bénéficier de ce tourisme et pas que les zones côtières, finalement c'est très bien que celles-ci soient très chères.

"Comment assumer les investissements massifs nécessaires à la transition technologique et écologique dans un environnement économique de croissance ralentie ?"

EN allant chercher le fric illégal dans les paradis fiscaux, on serait large !

"Gardes, emparez vous immédiatement de cet individu !"

Vieillir c'est vivre !

"Michaël Bloomberg va-t-il changer la face des élections américaines ?"

Certainement, les américains semblaient être de plus en plus prêts à voter pour un vrai gauchiste, les milliardaires démocrates ne pouvant le supporter plus longtemps en imposant Bloomberg, à savoir le démocrate comme les autres duquel on ne peut rien attendre de concret va permettre à Trump d'être réélu et franchement vu l'état instable de notre monde je préfère que ce soit Trump qu'un véritable gauchiste ou qu'un énième social démocrate bidon.

"44% des salariés en France se sont vu prescrire un arrêt maladie (49% pour les 18-34 ans);"

Mauvaise nouvelle certes mais parenthèses très inquiétantes...

"Je suis perturbé, c'est Black Friday et je ne sais pas quoi acheter pour en profiter"

C'est le moment de faire les cadeaux de noël ! Ou bien au contraire d'être totalement dégoûtes de la société de consommation avec cette sacro sainte messe consumériste des fêtes de fin d'année et tout ces produits exposés dont beaucoup termineront jetés ou brûlés.

"En 30 ans le nombre de fautes d'orthographe a doublé chez les élèves de CM2 (mais pas seulement...)"

Hum... des chiffres bien optimistes à mon avis.

"Les livres sur Chirac parus après sa disparition ont fait un bide"

Parce que l'on veut encore continuer de penser que c'était le meilleur président de notre époque, que oui c'est sûr et certain les élections ont servi à quelque chose, du moins au moins à une époque même lointaine... On a besoin de croire c'est comme ça.

"Cédric Villani a choisi ses "chefs de file" par arrondissement, c'est tout de même un garçon très étonnant..."

En tout cas il me plaît beaucoup.

"(une techno fournie par une société de George Lucas) et qui a couté une fortune, me gêne quand même un peu;"

Ouais mais bon un vieux copain...
a écrit le 29/11/2019 à 12:49 :
"ALORS QUE LA CHINE SOUFFRE ... Elle ne peut pas vraiment lancer de grand plan de relance. Pour une raison simple. Le surendettement " : les USA aussi sont surendettés !
Y'a juste 2 différences : la croissance ininterrompue due à un dopage insensée de l'économie et le fait que ce pays peut faire payer son déficit par le reste du Monde alors que l'inverse est impossible !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :