Copie de : Election au PS : le camp Royal annonce "une nette victoire"

 |   |  250  mots
Le bras droit de Ségolène Royal et numéro deux du parti socialiste François Rebsamen parle déjà d'une "nette victoire". Le camp Aubry évoque un score serré.

Qui sera la future première secrétaire du PS, le parti socialiste ? Si rien n'est encore joué avant minuit, le camp de Ségolène Royal pense déjà avoir gagné. On "s'oriente vers une nette victoire" affirme son bras droit François Rebsamen, n°2 du PS, sans citer toutefois de chiffre. Selon des sources au PS citées par l'agence Reuters, elle aurait obtenu 52% à 53% des suffrages.

Dans le camp adverse, celui de Martine Aubry, on affirme au contraire que "l'on est à 50/50", selon un de ses lieutenants, François Lamy, cité par l'AFP, l'Agence France Presse. Mais une autre source de cette tendance a estimé pour Reuters que Ségolène Royal menait par 50,9% contre 49,1% pour Aubry lors de décomptes provisoires.

Rappelons qu'au premier tour, jeudi soir, Ségolène Royal est arrivée nettement en tête avec 42,9% des voix, contre 34,5% à Martine Aubry et 22,6% à Benoît Hamon selon les chiffres quasi défintiifs. Ce dernier à appelé à voter pour Martine Aubry.

Mais le report des voix au PS parait bien aléatoire. Rappelons que pour le congrès de Reims, préalable à cette élection, la motion du maire de Paris Bertrand Delanoë avait fait 25% des voix (Ségolène Royal était première avec 29%) et que ce dernier avait appelé à voter pour Martine Aubry, arrivée troisième avec plus de 24% des voix et qui n'a in fine récupéré arithmétiquement qu'une petite moitié des électeurs de la motion Delanoë au premier tour de cette élection.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :