La Big Tech sous pression

 |   |  329  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Pourquoi maintenant ? Cela fait des mois, des années même qu'on se demande quand les géants de la tech américaine seront, un peu, menacés dans leur domination écrasante. Cela fait quelques jours que leurs valorisations en Bourse sont chahutées et que leurs modèles sont remis, un peu, en cause.

LES GAFAM ET LES FAANG
C'est Facebook qui a ouvert le bal de la baisse avec le scandale sur l'utilisation des données privées. Mais tous les géants de la tech américaine ont été touchés. En quelques jours les GAFAM ont perdu près de 400 milliards de capitalisation. Normal quand on "pèse" 3400 milliards. La moindre baisse se compte en dizaine de milliards de dollars. Ces valeurs ont alimenté une partie de la hausse des indices américains. Elles sont responsables pour partie de la baisse des dernières semaines.

REMISE EN CAUSE?
On remet en cause, enfin, leur domination en évoquant un cadre réglementaire plus strict mais on remet aussi en cause leur fiscalité, en Europe, on l'a vu avec la volonté de leur imposer une taxe sur chiffre d'affaires, mais même aux États-Unis. Hier Amazon a chuté de plus 7%. On parle tout de même de 50 milliards de dollars envolés. Selon le site internet Axios, Donald Trump voulait freiner le groupe aux États-Unis en modifiant son traitement fiscal parce qu'il s'inquiète de voir les petits commerçants disparaître. Pour l'instant on est plus dans une correction que dans une remise en cause. La domination de la tech américaine reste et restera écrasante.

LE RECORD DU JOUR
Trimestre record pour les deals de fusions et acquisitions dans le monde. On a dépassé les 1200 milliards de dollars dans le monde sur un seul trimestre. C'est colossal. On parle d'une hausse de plus de deux tiers par...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/04/2018 à 22:42 :
C’est urgent de mettre en place une fiscalité et taxe spéciale GAFA et partout dans le monde ... sinon la crise économique va devenir plus profonde.
a écrit le 29/03/2018 à 13:34 :
Ya Sodexo qui avec plus de 10% de perte de valeur en bourse dévisse sérieusement surtout hein... Une petite explication aurait été sympa, il va falloir du coup que je la devine...

On voit Bayer reculer, maintenant Sodexo, Lactalis ne fait pas trop la maline, il semblerait que l'agro-industrie commence enfin à être impacté du fait de sa criminalité avouée.

Alors pourquoi, si ce n'est par seule compromission méritant une petite visite des juges hein, l'UE valide elle les 65 milliards de dettes de bayer du à son achat de monsanto ?

65 milliards de dettes validées cela veut dire que l'UE valide l'empoisonnement généralisé comme politique agricole à long terme.

Investisseurs européens, arrêtez de tomber dans tous les pièges que vous tendent les américains, MOnsanto cumul procès sur procès aux états unis et en europe, dès que l'achat aura été validée ce sont les ennuies que vous allez cumuler.

Alors bien entendu hein, je m'en tape comme de l'an quarante que vous perdiez des milliards mais par contre qu'en même temps que vous perdiez votre pari vous continuez d'empoisonner les consommateurs là, quand je regarde mes enfants je me dis que ce n'est pas possible tout simplement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :