Les héros de l'économie

 |   |  319  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

L'économie mondiale ralentit.

Mais elle ne s'effondre pas.

Grâce, en grande partie, à l'économie américaine.

Qui ralentit, elle aussi.

Mais parvient toujours à éviter la récession.

Grâce aux héros de l'économie mondiale.

Les consommateurs américains.

CONSOMMER, CONSOMMER, CONSOMMER
Les partisans de la déconsommation et de la décroissance peuvent s'arracher les cheveux.
Aux États-Unis, la part de la consommation explose.
Elle représente entre 67 et 69% du PIB mais contribue sur les 5 dernières années à 85% (85%!!) de la hausse du PIB.
Sur le front de la croissance, les consommateurs américains sont en première ligne et permettent à l'économie américaine de défier les lois des cycles avec cette croissance qui n'en finit pas de battre des records, ayant largement dépassé maintenant les 10 ans.

DES CONSOMMATEURS DIFFÉRENTS
Les consommateurs américains de 2019 ne sont pas les consommateurs de 2007.
Ils ne sont pas surendettés et ils n'ont pas, comme en 2007, un taux d'épargne négatif.
Non.
La dette des ménages représente 76% du PIB, c'était 99% en 2007.
Et le taux d'épargne est à 8.1%, un niveau très élevé pour les standards américains.

L'EMPLOI, L'EMPLOI, L'EMPLOI
Avec un taux de chômage à 3.6%, au plus bas depuis 50 ans, et des salaires qui progressent de 3%, comme l'ont montré les chiffres de l'emploi de vendredi, les Américains ont bénéficié d'un boost spectaculaire.
128 000 emplois pour le mois d'octobre, largement plus qu'anticipé.
Et un taux de chômage à 3.6%.
Cela a permis à la consommation des ménages de progresser de 2.9%, dans tous les domaines, de l'automobile à l'habillement en passant par les meubles ou la restauration.
Le consommateur américain est on fire.
Vous pouvez le remercier.
C'est lui qui tire la croissance mondiale.

L'ARLÉSIENNE...
est saoudienne.
Un peu comme le Brexit,...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/11/2019 à 10:03 :
Citoyen blasé , on ne comprend rien a ce que vous dites ! Vous pouvez continuer longtemps vos laïus exaltés , et ne pas voir la réalité , celle-ci ne changera pas pour vous faire plaisir .
a écrit le 04/11/2019 à 14:32 :
J'ai vu récemment un reportage sur San Francisco : des familles entières dormant dans des camping cars, ou à même le sol sans eau ni électricité. Pourtant les deux parents ont un emploi...et les gosses vont ils seulement encore à l'école ?
Un autre reportage où les employés d'un groupe de distribution n'avaient aucune couverture santé...et ça se voyait car ils avaient tous des têtes de clochard. Encore une autre info ou la papa a fait un braquage pour ...payer les frais médicaux pour faire soigner sa femme, après avoir déjà vendu sa maison.
Vous voulez nous vendre ce paradis ? Vous y arriverez. Est ce que seulement il reste des personnes qui réfléchissent encore ? Tenez en Allemagne ils vont mettre la retraite à 69 ans : sachant que espérance de vie en bonne santé est de 65 ans environ, ils finiront leur carrière malades ou à l'agonie. Et ils n'ont même pas voulu donner le minimum vieillesse aux retraités les plus démunis, ce qui aurait coûté 5 milliards d'euros par an...trop cher pour un pays qui dégage un excédent budgétaire de 50 milliards par an !
Comme Alain Delon je déteste cette société qui arrive.
a écrit le 04/11/2019 à 12:11 :
M.Fiorentino se réjouit que le consommateur américain consomme un max, et le tout sans endettement excessif de sa part. Le hic que vous n'évoquez pas, c'est que le déficit américain a bondi de 26% en une année via des baisses d'impôts et des dépenses en forte augmentation. La dette a donc été transférée des consommateurs vers l'Etat. Cela reste donc de la croissance à crédit, boostée par de l'endettement massif. Et quand ça se retournera les effets ne seront pas "moins pires" qu'en 2008. Au contraire même car c'est l'Etat américain en tant qu'institution qui subira la perte de confiance des marchés, ce qui constituera un grand saut dans l'inconnu.

Pour résumer, M.Fiorentino me fait penser à un conducteur fonçant dans le mur, et se réjouissant de la bonne santé de son moteur !
a écrit le 04/11/2019 à 11:50 :
Ouais...Bof..., quelle vision ce Fiorentino. Mais qu'est ce qu'il fait en France avec le talent qu'il a ???
a écrit le 04/11/2019 à 10:55 :
Les USA ont paramétré leurs citoyens et leurs dirigeants au modèle économique mondiale qu'ils ont imposé, à savoir maintient de bons salaires et de l'emploi afin de favoriser la croissance économique et l'investissement tandis qu'en UE notre oligarchie est à l'agonie du fait de son dumping fiscal et social de masse, contempler l’Amérique régner et l'europe décliner.

Mais de ce fait ils sont trop les premiers, ils dominent trop, la bêtise de l'oligarchie mondiale, qu'ils ont su encourager et exploiter mais pas générer, le déclin c'est naturel, avant que nous autres européens le soyons nous le savions bien, on peut supposer qu'ils sont en train de commencer à changer leurs règles mais comme d'habitude, vu leur dynamisme et pensée à long terme, ils sauront nous mettre une bonne dizaine de longueurs d'avance.

ILs ont le marché le plus envié du monde, irremplaçable et le monde pris au piège de son avidité oligarchique ne voit toujours pas qu'au final c'est la classe productrice qui fait tout, c'est elle qui fait monter un pays et ça les états unis le savent bien et l’exploitent parfaitement en UE on massacre les classes productrices ce qui fait couler encore plus notre continent que notre oligarchie arriérée ne sait que compenser par encore plus de massacre de la classe productrice, le cauchemar d'une oligarchie incompétente contrairement à l'oligarchie éclairée américaine fait seul la différence.

Le déclin c'est long, surtout vers la fin.

"la location de caves avec un rendement supérieur à 13% dans certains arrondissements."

Honteux mais résultat logique de la bulle spéculative immobilière générée par les propriétaires de capitaux et d'outils de production qui possèdent tout, qui possèdent trop.
Réponse de le 04/11/2019 à 13:00 :
Mouahaha, de "bons salaires" aux USA, ce qu'il ne faut pas lire ! Regardez un peu à combien est leur salaire minimum: 6 euros de l'heure. Demandez vous comment avec un chômage deux fois inférieur au nôtre, ils ont le même taux de pauvreté que nous à savoir 13%. La solution est simple: des millions de working poor. Vous devriez aller faire un tour aux USA, plutôt que de pérorer sur ce que vous ignorez. Vous verriez les jobs humiliants auxquels en sont réduit des millions d'hispaniques ou de noirs. Sécher les mains des clients des restaus chics lorsqu'ils sortent des toilettes, par exemple. Déclin vous disiez ? :-)

Puis "Leur pensée à long terme", hilarant pour qualifier un peuple qui n'a pas 300 ans, à qui il faudrait plus de 4 planètes pour soutenir sa consommation, et qui est un grand maître du court terme. Bref, dans votre petit monde, tout est sens dessus dessous.
Réponse de le 04/11/2019 à 15:06 :
"Vous verriez les jobs humiliants auxquels en sont réduit des millions d'hispaniques ou de noirs."

Comme nos esclaves roumains polonais et moldaves qui ne voient leur famille qu'une fois par mois payés 300 euros pour venir imposer du dumping social en France ?

"Déclin vous disiez ?"

LE déclin ne concerne que l'oligarchie, vous ne comprenez décidemment rien de ce que j'écris et c'est bien pour cela que vous devez vous retenir bien osuvent, à raison, de me répondre, un peuple n'est que l'outil de l'oligarchie qui s'en sert soi pour s'amuser à le massacrer comem en UE soit pour en faire la première puissance mondiale comem aux états unis.

IL vous faut une photo pour savoir qui est de loin le premier ?

BAYER-MONSANTO c'est un désatre américain ou européen ?

FACEBOOK c'est une réussite américaine ou européenne ?

Réveillez vous et changez de lunette, vos verres fabriqués en chine ne sont plus adaptés.

""Leur pensée à long terme","

NE concerne pas la préservation de la planète, seulement sa bonne leurs intérêts, c'est nous autres européens tellement mauvais que nous mêmes obligés d'aller chercher des freins grossiers à la réussite américaine.

Réveillez vous, au lieu de sans arrêt remettre les autres en question, remettez votre dogme en question. Déjà prendre "clairvoyant" comme pseudos est sémantiquement désastreux exposant une subjectivité totale hein...

ET si je peux pas dire du bien des américains sans avoir mon pot de colle au ras des pâquerettes vous virez mon commentaire de base, merci.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :