Cinq pistes pour décrocher un job

 |   |  461  mots
Si le temps des offres d'emploi n'est pas encore révolu, de plus en plus d'entreprises multiplient les canaux de recrutement. Elles souhaitent toucher un public qui n'aurait pas spontanément envoyé un CV.

1. Les journées portes ouvertes

Le principe est simple : muni d'un CV, les candidats se présentent à l'occasion de journées portes ouvertes organisées par les entreprises. Après avoir reçu une présentation de la société et avoir pu parler avec des collaborateurs, ils sont invités à passer un premier entretien de recrutement soit avec un opérationnel, soit avec des représentants de la direction des ressources humaines. Parfois certains recruteurs demandent une inscription préalable sur leur site Internet et effectuent un premier tri. Forte des résultants de ce type de manifestation, BNP Paribas reconduira à l'automne son opération "Entretiens immédiats".

2. Le "job dating"

Objectif : faire rencontrer aux entreprises présentes le maximum de candidats présélectionnés en un minimum de temps. Les postulants ont en général entre cinq et dix minutes pour convaincre. "C'est un moyen pour nous de mettre en avant la modernité de notre entreprise et de toucher un public de jeunes professionnels", explique Gérard Bellengier, DRH adjoint de l'enseigne La Poste qui a proposé 250 postes de conseillers financiers à la Banque Postale par cette méthode en avril dernier. Non sans résultats: 800 candidats se sont présentés et plus de 500 ont été conviés à des entretiens plus formels à l'issue de cette première rencontre. Une centaine a finalement été embauchée.

3. "Chats" emploi

De Club Med à Total en passant par Renault ou l'Armée de terre, cette technique séduit les recruteurs. Les entreprises organisent une rencontre virtuelle avec les candidats qui peuvent poser des questions sur la société, les postes à pourvoir ... L'employeur répond en direct. Le postulant éventuel peut cerner les besoins, les compétences demandées sans se dévoiler avant de déposer un CV si les jobs correspondent à ses attentes et ses compétences...

4. La cooptation

Sur un marché de l'emploi tendu, la cooptation est de plus en plus utilisée, notamment par les SSII. Chez Sogeti, par exemple, les salariés sont encouragés à "recommander" leurs amis et connaissances. Après envoi le leur CV, ceux-ci sont conviés à une soirée conviviale au cours de laquelle sont organisés des entretiens de recrutement. Cette technique permet à la société de pourvoir 40% des postes proposés.

5. Les blogs

Se faire remarquer par des recruteurs grâce à son blog peut également être un moyen efficace d'intégrer une société, surtout pour ceux qui se positionnent en tant qu'expert. "Mais attention: il faut vraiment avoir quelque chose de pertinent à dire. Il faut surtout écrire régulièrement pour avoir des chances d'être référencé et donc d'être visible auprès des employeurs", prévient Hervé Bommelaer, consultant chez BPI. Avis aux intéressés...

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour décrocher un job, il faut surtout savoir Bien répondre aux questions des recruteurs (ed. Studyrama).

Aymeric Vincent
http://aymeric.vincent.free.fr
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je me demande combien de recrutement se sont fait en 2008 a partir du blog du recruté...!!??? peut être 10 en France à tout casser...
Y a t il de chiffres pour donner plus de sens à cet article? le pourcentage des recrutements par voie non conventionnelle. J'entends par non conventionnelle, un recrutement qui ne fait pas suite à un parcours classique: offre, des candidats qui postulent, des entretiens puis l'embauche du fameux élu.

Pour revenir au titre de l'article, les pistes pour décrocher un job:
- être mobile, flexible => élargir géographiquement la recherche
- être réactif, savoir s'adapter facilement à un nouvel environnement => élargir les métiers
- apporter un savoir faire, des connaissances et un vraie capacité à renforcer l'équipe existante => une vraie formation professionalisante, et pas juste des études pour atteindre un niveau bac+qqchose juste pour le fun
- avoir une vraie motivation, c'est à dire connaitre ses centres d'intérêt et trouver les postes en adéquation => pour se motiver soit même
- convaincre les partie prenantes du recrutement que vous êtes LA personne qui va bien pour le poste
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bonsoir,

Je suis depuis grosso modo 4 mois à la recherche d'un emploi dans le secteur de l'audiovisuel. J'ai un bac plus 4 et fait des stages en radio. Le cooptation et le réseau sont les cartes qui me manquent pour percer dans ce milieu. Je suis en train de rectifier le tir mais, contrairement à certaines qui n'ont pas froid aux yeux, je dis NON à la promotion canapé !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :