Téléchargez
notre application
Ouvrir

Wall Street finit en hausse, soulagement sur le front pétrolier

reuters.com  |   |  441  mots
Wall street finit en hausse[reuters.com]
(Crédits : Carlo Allegri)

PARIS (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse mardi alors que s'estompe la menace qu'avait fait peser sur le marché du pétrole les attaques le week-end dernier contre des sites de production saoudiens.

Les investisseurs se tournent désormais vers la Fed, une baisse des taux d'intérêt américains étant largement anticipée mercredi.

L'indice Dow Jones a terminé en hausse de 33,98 points, soit 0,13%, à 27.110,80 points, le S&P 500, à plus large base, 7,74 points, soit 0,25%, à 3.005,70, soit à moins de 1% de son record de clôture du 26 juillet dernier. L'indice composite Nasdaq grignote pour sa part 32,47 points, soit 0,4%, à 8.186,01 points.

Les investisseurs ont été notamment rassurés par les déclarations du président américain Donald Trump assurant qu'il ne voulait pas la guerre ainsi que par celles du ministre de l'Energie saoudien sur la restauration des niveaux de production du Royaume..

"La plupart des gens pensaient qu'il faudrait des mois avant un retour à la normale de la production et il semble qu'il s'agisse en fait seulement de quelques semaines", observe Keith Buchanan, gérant chez GLOBALT Investments à Atlanta.

L'indice S&P de l'énergie a ainsi reculé de 1,5% après avoir enregistré lundi sa plus forte progression depuis janvier en une seule séance.

Les valeurs dites défensives comme celles des produits de consommation courante, des services collectifs ou encore de l'immobilier figurent parmi les plus fortes progressions des 11 grands indices sectoriels du S&P.

La réserve fédérale américaine achève mercredi sa réunion de politique monétaire et une baisse d'un quart de point de ses taux directeurs, la deuxième cette année, est largement anticipée.

LA SÉANCE EN EUROPE

Attentistes avant la Fed, les Bourses européennes ont pour leur part terminé en ordre dispersé avec des variations modestes.

À Paris, le CAC 40 a pris 0,24% à 5.615,51 points. Le Footsie britannique a cédé 0,04% et le Dax allemand a reculé de 0,06%.

PETROLE

Les cours du pétrole ont terminé en repli d'environ 6% mardi à la suite des déclarations du ministre saoudien de l'Energie. Le contrat novembre sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a perdu 3,56 dollars, soit 5,7%, à 59,34 dollars le baril et le Brent de même échéance 4,47 dollars, soit 6,5%, à 64,55 dollars le baril.

TAUX

Sur le marché obligataire européen, le Bund à 10 ans s'est stabilisé autour de -0,475%. Son équivalent américain perdant en revanche alors encore quatre points de base, à 1,803%.

CHANGES

Sur le marché des devises, le dollar perd 0,39% face à un panier de devises de référence et cède pas mal de terrain face à l'euro, qui remonte autour de 1,1070 (+0,65%).

(Jean-Michel Bélot)