Téléchargez
notre application
Ouvrir

Nucléaire : EDF franchit un nouveau jalon du projet Hinkley Point

reuters.com  |   |  275  mots
Nucleaire: edf franchit un nouveau jalon du projet hinkley point[reuters.com]
(Crédits : Benjamin Mallet)

PARIS (Reuters) - EDF et son partenaire chinois CGN ont annoncé lundi avoir franchi un nouveau jalon dans la construction du projet de centrale nucléaire EPR d'Hinkley Point C, dans le sud-ouest de l'Angleterre, avec l'achèvement du radier du réacteur n°2, conformément au calendrier qu'ils s'étaient fixé et malgré l'impact du coronavirus.

Une organisation spécifique incluant une réduction de la main d'oeuvre a été mise en place dans le contexte de la pandémie et d'importants gains de productivité et de temps ont été enregistrés entre le radier du réacteur n°1 et celui du réacteur n°2, ont souligné les deux groupes dans un communiqué commun.

Ces gains ont notamment été permis par la préfabrication d'éléments à échelle industrielle dans des ateliers spécialement construits sur site, ainsi que par le recours à la modélisation numérique.

Le radier est une plate-forme en béton armé sur laquelle reposera l'îlot nucléaire, dont la construction va pouvoir commencer.

Il a été achevé dans le respect d'un calendrier fixé il y a plus de quatre ans, ont souligné EDF et CGN.

Hinkley Point C, porté à 66,5% par EDF et 33,5% par CGN, aura une capacité de 3,2 gigawatts devant lui permettre de couvrir à terme 7% environ de la demande britannique d'énergie, soit la consommation en électricité d'environ 6 millions de foyers.

EDF a relevé en septembre son estimation du coût de la centrale, aujourd'hui estimé entre 21,5 et 22,5 milliards de livres sterling, qui doit commencer à produire de l'électricité fin 2025 mais dont le groupe a déjà souligné les risques de retard.

(Benjamin Mallet, édité par Henri-Pierre André)

`