Téléchargez
notre application
Ouvrir

La Commission européenne autorise une aide publique française à la compagnie Corsair

reuters.com  |   |  275  mots
La commission europeenne autorise une aide publique francaise a la compagnie corsair[reuters.com]
(Crédits : Charles Platiau)

PARIS (Reuters) - La Commission européenne a approuvé vendredi soir deux aides publiques apportées par la France à Corsair dans le cadre d'un plan de redressement de la compagnie aérienne en grande difficulté du fait de la pandémie de coronavirus.

Deux aides sont autorisées par Bruxelles: un apport de 106,7 millions d'euros pour la restructuration de la compagnie et une somme de 30,2 millions d'euros au titre du dédommagement des effets des mesures de restriction mises en oeuvres par différents gouvernements pour tenter d'endiguer la progression du coronavirus.

"Corsair connaissait des difficultés financières qui ont été aggravées par l'épidémie de coronavirus. Les décisions de ce jour autorisent la France à soutenir cette compagnie aérienne par deux mesures indépendantes", a commenté la vice-présidente de la Commission européenne Margrethe Vestager, chargée de la concurrence.

"L'aide à la restructuration autorisera Corsair à financer en partie son plan de restructuration qui doit permettre à la société de renouer avec la viabilité et éviter des perturbations pour les passagers à destination des territoires ultrapériphériques de l'Union européenne", souligne-t-elle dans un communiqué.

Corsair, compagnie aérienne privée, dessert notamment les Antilles françaises, la Réunion, l'île Maurice mais aussi la Côte d'Ivoire, les Etats-Unis et le Canada au départ de l'aéroport de Paris-Orly.

L'Etat a validé à la fin du mois dernier un plan de sauvetage de la compagnie qui doit notamment "garantir l'avenir de la compagnie, la pérennité de ses plus de 1.000 emplois et la concurrence sur le marché de la desserte des territoires d'Outre-Mer".

(Piotr Lipinski et Henri-Pierre André)