Téléchargez
notre application
Ouvrir

Le rebond des actions européennes s'amplifie après de bons indicateurs

reuters.com  |   |  334  mots
Les bourses europeennes ouvrent en nette hausse[reuters.com]
(Crédits : Suzanne Plunkett)

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont en nette hausse en début de séance mardi, les chiffres meilleurs qu'attendu des importations chinoises et de la production industrielle allemande confortant le rebond entamé la veille après des déclarations jugées rassurantes sur le variant Omicron du coronavirus.

À Paris, le CAC 40 gagne 1,69% à 6.981,61 points à 08h40 GMT. A Londres, le FTSE 100 prend 0,91% et à Francfort, le Dax avance de 1,57%.

L'indice EuroStoxx 50 est en hausse de 1,93%, le FTSEurofirst 300 de 1,36% et le Stoxx 600 de 1,46%.

Ce dernier a déjà repris 1,28% lundi et le CAC 40 1,48% après des déclarations d'experts sanitaires sud-africains selon lesquelles le variant Omicron ne semble pas provoquer de symptômes plus graves que les autres variants.

Anthony Fauci, le principal responsable de la lutte contre le coronavirus aux Etats-Unis, a déclaré de son côté qu'Omicron ne présentait pas pour l'instant une gravité particulière. Ses propos ont favorisé le rebond de Wall Street (+1,87% pour le Dow Jones), qui semble en passe de se poursuivre au vu de la progression des contrats à terme sur indices.

Du côté de la macroéconomie, les chiffres mensuels du commerce extérieur chinois montrent un bond de 31,7%, bien plus marqué qu'attendu, des importations en novembre tandis qu'en Allemagne, la production industrielle affiche une hausse de 2,8% en octobre, plus de trois fois supérieure au consensus.

Les investisseurs surveilleront à 10h00 GMT l'indice ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne.

Tous les grands secteurs de la cote européenne évoluent dans le vert, les meilleures performances étant pour celui des hautes technologies, qui prend 3,1% dans le sillage du Nasdaq américain, et celui des matières premières (+2,70%).

À Paris, parmi les plus fortes hausses du CAC 40, le sidérurgiste ArcelorMittal s'adjuge 3,63% et les groupes de luxe LVMH, Kering et Hermès, très sensibles aux nouvelles en provenance de Chine, prennent entre 2,6% et 3,3%.

En baisse, AstraZeneca perd 1,15% à Londres après l'abaissement de la recommandation de Jefferies à "conserver" contre "acheter".

(Rédigé par Marc Angrand)