Téléchargez
notre application
Ouvrir

Grande-Bretagne : Les Britanniques se tournent vers les espèces face à la hausse des prix, selon le Post Office

reuters.com  |   |  324  mots
Grande-bretagne: les britanniques se tournent vers les especes face a la hausse des prix, selon le post office[reuters.com]
(Crédits : Afolabi Sotunde)

par Farouq Suleiman

LONDRES (Reuters) - De plus en plus de Britanniques se tournent vers les espèces pour gérer leur budget en raison de la flambée des prix, a déclaré lundi le Post Office, la poste britannique, après avoir enregistré un niveau record de retraits à ses guichets en juillet.

Les retraits personnels en espèces ont augmenté de près de 8% en glissement mensuel pour atteindre 801 millions de livres (950 millions d'euros), a indiqué le Post Office, notant que c'était seulement la deuxième fois qu'ils dépassaient 800 millions de livres après décembre 2021.

Alors que l'inflation en Grande-Bretagne a atteint son plus haut niveau en 40 ans, à 9,4% en juin, la poste britannique a déclaré que davantage de Britanniques choisissaient d'utiliser des espèces pour gérer leur budget "souvent au jour le jour".

La Banque d'Angleterre a prévenu jeudi qu'une longue récession était imminente et a procédé à la plus importante augmentation de son taux d'intérêt directeur depuis 1995 pour tenter de lutter contre l'inflation. Les supermarchés britanniques ont également déclaré que les consommateurs achètent moins et font leurs courses plus souvent, afin de mieux contrôler leur budget.

La popularité de l'argent liquide est en baisse depuis des années en Grande-Bretagne, les transactions par carte de débit ayant dépassé les billets et les pièces en 2017, aidées par les paiements sans contact, selon l'organisme du secteur bancaire UK Finance.

Le Post Office, qui compte plus de 11.500 agences, a déclaré que les dépôts en espèces des particuliers ont atteint 1,35 milliard de livres en juillet, soit une hausse de 2% par rapport à juin, et qu'un montant record de 3,32 milliards de livres de dépôts et de retraits en espèces a été traité au cours du mois.

(Reportage Farouq Suleiman, rédigé par Paul Sandle ; version française Elena Vardon, édité par Kate Entringer)