Téléchargez
notre application
Ouvrir

Les Occidentaux promettent une aide militaire de 1,55 milliard d'euros à l'Ukraine

reuters.com  |   |  364  mots
Le royaume-uni et le danemark apportent des fonds supplementaires et des armes a l'ukraine[reuters.com]
(Crédits : Stringer)

COPENHAGUE (Reuters) - Les pays occidentaux se sont engagés jeudi à verser 1,55 milliard d'euros en numéraire, en équipements et en formation pour renforcer les capacités militaires de l'Ukraine dans sa guerre contre la Russie, a déclaré le ministre danois de la Défense, Morten Bodskov.

Les financements, qui ont été promis par un groupe de 26 pays lors d'une conférence organisée à Copenhague, serviront à la fourniture d'armes, de missiles et de munitions, à la hausse de la production d'armes destinées à l'Ukraine, à la formation de soldats ukrainiens et au déminage de zones piégées.

"Nous continuerons à aider l'Ukraine à répondre à ses besoins militaires", a déclaré à la presse Morten Bodskov à la fin de la conférence qui a réuni les ministres européens de la Défense pour discuter du soutien à Kyiv.

Les ministres de la Défense de la Pologne, de la Slovaquie et de la République tchèque ont fait part de leur volonté d'accroître la production de systèmes d'artillerie, de munitions et d'autres équipements militaires pour l'Ukraine, a indiqué Morten Bodskov.

La Grande-Bretagne, qui a déjà fourni des dispositifs d'armes de pointe à l'Ukraine et dispensé des formations militaires à des milliers de ses soldats, s'est engagée jeudi à fournir 300 millions d'euros supplémentaires, notamment des systèmes de lance-roquettes multiples et des missiles M31A1 à guidage de précision pouvant frapper des cibles situées à 80 km de distance.

"Le président Poutine a fait le pari qu'en août (...), nous nous serions tous lassés du conflit (...). Eh bien nous prouvons le contraire aujourd'hui", a déclaré le ministre britannique de la Défense, Ben Wallace.

Ces engagements interviennent après que le gouvernement de Kyiv a lancé des appels répétés à l'Occident pour qu'il envoie davantage d'armes, y compris de l'artillerie à longue portée.

La Russie, qui accuse l'Occident de faire durer le conflit en donnant davantage d'armes à l'Ukraine, affirme qu'elle mène une "opération militaire spéciale" visant à préserver sa sécurité contre l'expansion de l'Otan.

(Reportage Jacob Gronholt-Pedersen et Sachin Ravikumar, rédigé par Stine Jacobsen; version française Nicolas Delame, édité par Tangi Salaün)