Japon : La confiance des industriels s'est dégradée, montre l'enquête "tankan"

reuters.com  |   |  188  mots
Des personnes traversent une rue dans le quartier de ginza a tokyo, au japon[reuters.com]
(Crédits : Thomas Peter)

par Leika Kihara et Tetsushi Kajimoto

TOKYO (Reuters) - La confiance des dirigeants des grandes entreprises industrielles japonaises s'est dégradée au troisième trimestre, montre l'enquête "tankan" de la Banque du Japon (BoJ) publiée lundi, alimentant l'idée que la faiblesse du yen et son impact inflationniste sur les coûts nuisent au fragile rebond économique.

Les craintes d'un creux économique mondial assombrissent par ailleurs les perspectives pour l'économie nippone, dépendante des exportations et qui se remet à peine de l'impact de la crise sanitaire du coronavirus.

Petite éclaircie, toutefois, la confiance dans le secteur des services s'est légèrement améliorée sur la période juillet-septembre, même si la hausse du coût de la vie rend les dirigeants du secteur moins optimistes pour la suite.

D'après l'enquête de la banque centrale, l'indice du sentiment des grandes entreprises du secteur manufacturier a reculé à +8 en septembre, contre +9 en juin, alors que le consensus ressortait à +11.

Les principaux dirigeants du secteur s'attendent à ce que le climat des affaires s'améliore au cours des trois prochains mois.

(Rédaction de Paris)

tag.dispatch();