La Russie ajoute Meta à sa liste des "organisations extrémistes", rapporte le quotidien Kommersant

reuters.com  |   |  115  mots
Illustration montrant le logo de meta et le drapeau russe[reuters.com]
(Crédits : Dado Ruvic)

(Reuters) - Le ministère russe de la Justice a ajouté Meta Platforms, la maison mère de Facebook, à sa liste des organisations "extrémistes", rapporte vendredi le quotidien Kommersant.

La Russie avait déjà restreint l'accès aux plates-formes phares de Meta, Facebook et Instagram, ainsi qu'à d'autres réseaux sociaux occidentaux, depuis le début de son offensive en Ukraine le 24 février.

Un tribunal russe a jugé en mars que Meta était coupable de mener des "activités extrémistes" dans le pays et l'appel interjeté par le groupe américain a été rejeté en juin dernier.

(Reportage Reuters, édité par Kevin Liffey ; version française Myriam Rivet, édité par Nicolas Delame)

tag.dispatch();