Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'ancien archevêque McCarrick réduit à l'état laïque

reuters.com  |   |  440  mots
L'ancien archeveque mccarrick reduit a l'etat laique[reuters.com]
(Crédits : Alessandro Bianchi)

CITE DU VATICAN (Reuters) - Le pape François a réduit à l'état laïque l'ancien archevêque de Washington Theodore McCarrick, mis en cause pour avoir abusé sexuellement de jeunes séminaristes lorsqu'il était prêtre à New York, annonce samedi le Vatican.

Theodore McCarrick, 88 ans, a démissionné en juillet dernier et a été privé de son titre de cardinal, un fait sans précédent depuis près d'un siècle. Son exclusion de l'état ecclésiastique est tout aussi inédite dans l'histoire moderne de l'Eglise.

La décision du Vatican intervient à quelques jours d'une réunion mondiale des présidents des conférences épiscopales, du 21 au 24 février à Rome, consacrée à la crise liée aux abus sexuels.

La décision de défroquer Theodore McCarrick, prise en première instance le 11 janvier dernier, a été confirmée en appel il y a trois jours par la Congrégation pour la doctrine de la foi. L'ancien cardinal a tenté en vain de déposer un nouveau recours, le pape s'y étant opposé.

Par cette décision, le chef de l'Eglise catholique semble avertir les plus hauts échelons du clergé qu'ils ne sont pas à l'abri de sanctions.

McCarrick ne pourra plus faire valoir sa qualité de prêtre ni célébrer les sacrements.

Archevêque de Washington entre 2001 et 2006, il vit aujourd'hui à l'écart dans une confrérie au Kansas.

Dans son communiqué, le Vatican déclare que McCarrick a été reconnu coupable de crimes d'abus sexuels sur mineurs et adultes et du crime distinct de sollicitation, les deux avec la circonstance aggravante de l'abus de pouvoir.

Le crime de sollicitation signifie qu'un prêtre se sert du sacrement de la pénitence (la confession) pour commettre un acte immoral.

L'un des hommes affirmant que McCarrick a abusé de lui affirme que lorsqu'il était enfant, McCarrick, qui était prêtre à l'époque, lui avait touché les parties génitales pendant une confession. D'autres prêtres ou anciens prêtres ont accusé McCarrick de les avoir contraints de dormir avec lui quand ils étaient séminaristes.

L'ancien cardinal n'a répondu publiquement qu'à une seule allégation, déclarant n'avoir "absolument aucun souvenir" d'un abus sexuel présumé commis il y a une cinquantaine d'années à l'encontre d'un adolescent de 16 ans.

Le pape François avait ordonné l'an dernier une étude minutieuse de tous les documents du Saint-Siège concernant McCarrick.

Les quatre diocèses où il a exercé - New York, Metuchen, Newark et Washington D.C. - ont lancé leurs propres enquêtes.

(Philip Pullella; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)