Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'Unicef s'inquiète des épidémies de rougeole dans le monde

reuters.com  |   |  490  mots
L'unicef s'inquiete des epidemies de rougeole dans le monde[reuters.com]
(Crédits : Muhammad Hamed)

LONDRES (Reuters) - Plus de vingt millions d'enfants dans le monde n'ont pas été vaccinés contre la rougeole chaque année allant de 2010 à 2017, a déclaré le Fonds des Nations unies pour l'enfance, soulignant que cette maladie hautement contagieuse causait à nouveau des épidémies à travers le monde.

Dans un rapport publié jeudi, l'Unicef estime que 169 millions d'enfants dans le monde n'ont pas été vaccinés sur cette période, soit une moyenne de 21,1 millions d'enfants par an.

"Les jalons propices aux épidémies de rougeole que nous constatons aujourd'hui dans le monde ont été posés il y a des années", dit la directrice générale de l'Unicef, Henrietta Fore.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé lundi que les cas de rougeole dans le monde avaient pratiquement quadruplé au premier trimestre 2019, par rapport à la même période l'an dernier, pour atteindre un total de 112.163 selon ses chiffres provisoires.

En 2017, près de 110.000 personnes, principalement des enfants, sont mortes après avoir contracté la rougeole, un nombre en hausse de 22% par rapport à 2016, indique pour sa part l'Unicef.

Maladie virale hautement contagieuse, la rougeole touche surtout les enfants et peut entraîner des complications potentiellement mortelles.

Elle se répand actuellement dans de nombreuses régions du globe, notamment aux Etats-Unis, en Europe, aux Philippines, en Tunisie et en Thaïlande.

Les Etats-Unis font face à la plus importante épidémie de rougeole depuis qu'ils ont déclaré avoir éradiqué le virus en 2000, a rapporté mercredi l'agence sanitaire américaine, précisant que 695 cas avaient été répertoriés entre le 1er janvier et le 19 avril, principalement à New York et dans l'Etat de Washington.

Deux doses du vaccin sont nécessaires pour protéger les enfants contre la rougeole. D'après l'Unicef, seuls 85% des enfants dans le monde ont reçu en 2017 la première dose du vaccin, et seulement 67% la deuxième dose.

L'Unicef attribue le défaut de vaccination à plusieurs facteurs: manque d'accès au vaccin, systèmes de santé défaillants et peur du vaccin.

Une frange croissante de parents aux Etats-Unis et dans d'autres pays s'opposent aux vaccins en croyant, malgré les démentis scientifiques, que leurs composants peuvent provoquer de l'autisme ou d'autres troubles.

Plus de 2,5 millions d'enfants aux Etats-Unis n'ont pas été vaccinés contre la rougeole entre 2010 et 2017, selon les chiffres de l'Unicef.

Il s'agit du total le plus élevé pour un pays à haut revenu, devant la France, où plus de 600.000 enfants n'ont pas reçu de vaccin durant la même période, et la Grande-Bretagne (500.000 enfants).

La ministre française de la Santé, Agnès Buzyn, s'est réjouie la semaine dernière d'un retour de la confiance dans la vaccination en France depuis l'introduction, le 1er janvier 2018, de huit vaccins obligatoires supplémentaires, en dépit d'un mouvement "antivax".

(Kate Kelland, avec Jonathan Allen à New York; Jean-Stéphane Brosse et Jean Terzian pour le service français)