Téléchargez
notre application
Ouvrir

Coronavirus : Des milliers de décès non déclarés en Inde font craindre un bilan plus élevé

reuters.com  |   |  360  mots
Coronavirus: des milliers de deces non declares en inde font craindre un bilan plus eleve[reuters.com]
(Crédits : Anushree Fadnavis)

par Manas Mishra et Neha Arora

BANGALORE/NEW DELHI (Reuters) - La découverte de plusieurs milliers de décès non déclarés liés au COVID-19 dans l'Etat du Bihar, en Inde, fait craindre un bilan nettement plus lourd dans le pays, gravement touché par la pandémie.

Le département de la Santé du Bihar (nord-est), l'un des Etats les plus pauvres et les plus peuplés de la fédération indienne, a révisé à la hausse mercredi le nombre total de décès imputés au COVID-19, de 5.424 à 9.429 morts.

Les décès nouvellement signalés sont survenus le mois dernier et l'Etat enquête sur ce manquement, a déclaré un responsable de santé local, qui a imputé cette négligence aux hôpitaux privés.

Des experts médicaux estiment que les infections et décès dus au coronavirus sont largement sous-estimés dans le pays, en partie parce que les infrastructures pour les tests sont rares dans les zones rurales, où vivent deux tiers des Indiens, et que les hôpitaux sont peu nombreux.

Alors que les crématoriums peinaient à faire face à la vague de décès de ces deux derniers mois, de nombreuses familles ont livré les défunts aux eaux du fleuve sacré du Gange ou les ont enterrés dans des tombes peu profondes sur ses rives sablonneuses.

"La sous-déclaration est un problème très répandu, pas nécessairement délibéré, souvent en raison d'insuffisances", a déclaré à Reuters Rajib Dasgupta, directeur du Centre de médecine sociale et de santé communautaire de l'Université Jawaharlal Nehru de New Delhi.

Le nombre de cas et de décès en Inde a diminué régulièrement au cours des dernières semaines, après avoir connu une forte hausse à partir de la mi-mars.

L'Inde est le deuxième pays au monde le plus touché par la pandémie, après les Etats-Unis, avec 29,2 millions de cas recensés jeudi, et 359.676 décès, selon les données du ministère de la Santé.

(Version française Kate Entringer, édité par Sophie Louet)