Téléchargez
notre application
Ouvrir

Les demi-finales et finale de l'Euro auront bien lieu à Wembley, selon l'UEFA

reuters.com  |   |  327  mots
La finale de l'euro de football ne doit pas se tenir a londres[reuters.com]
(Crédits : Carl Recine)

(Reuters) - L'UEFA a déclaré mardi qu'elle n'entendait pas modifier le lieu des demi-finales et finale de l'Euro 2020 de football, qui auront donc lieu au stade londonien de Wembley, en dépit des appels à une délocalisation face à l'expansion du variant Delta, le plus contagieux des variants du COVID-19, au Royaume-Uni.

"L'UEFA, la Fédération anglaise de football (FA) et les autorités du pays travaillent en étroite collaboration pour organiser les demi-finales et la finale de l'Euro à Wembley et il n'est pas prévu de changer le lieu de ces matches", a déclaré un porte-parole de l'UEFA dans un communiqué.

Le président du Conseil italien, Mario Draghi, a déclaré lundi qu'il était favorable à l'organisation de la finale à Rome, plutôt que dans "un pays où les infections augmentent rapidement".

La chancelière allemande Angela Merkel a de son côté appelé mardi l'UEFA à agir de manière responsable en raison des problèmes de sécurité liés à la propagation du virus à Londres.

Peter Liese, chargé des questions de santé au sein du Parti populaire européen (PPE), premier groupe au Parlement européen, a formulé les mêmes préconisations mardi.

"Notre santé est prioritaire. La propagation du variant Delta ne permet pas aux 40.000 spectateurs d'assister à la finale dans le stade de Londres", a-t-il déclaré, cité dans un communiqué.

Le député européen a en outre adressé une lettre au président de l'UEFA, Aleksander Ceferin, pour l'exhorter à choisir un autre site pour la finale, en se basant uniquement sur des critères de santé publique.

Peter Liese a également demandé que Budapest, qui a accueilli samedi le deuxième match des Bleus contre la Hongrie, ne soit pas une alternative à Wembley. La Hongrie a décidé de n'imposer aucune jauge pour l'accueil des spectateurs dans ses stades durant l'Euro.

(Manasi Pathak et Shrivathsa Sridhar à Bangalore; version française Claude Chendjou et Federica Mileo, édité par Sophie Louet)