Téléchargez
notre application
Ouvrir

Les États-Unis sanctionnent cinq firmes chinoises pour violations des droits de l'homme

reuters.com  |   |  204  mots
Les etats-unis sanctionnent cinq firmes chinoises pour violations des droits de l'homme[reuters.com]
(Crédits : Thomas Peter)

par Karen Freifeld, Michael Martina et David Shepardson

(Reuters) - Les États-Unis ont imposé mercredi des restrictions sur les exportations contre cinq entreprises chinoises, dont d'importants producteurs de polysilicium destiné aux panneaux solaires, qu'ils accusent d'être impliquées dans des violations des droits de l'homme et d'autres abus contre les minorités musulmanes en Chine, dont les Ouïghours.

Les compagnies ajoutées à la "liste noire" du département américain du Commerce sont Hoshine Silicon Industry, Xinjiang Daqo New Energy - une unité de Daqo New Energy -, Xinjiang East Hope Nonferrous Metals - filiale du géant manufacturier East Hope Group basé à Shanghaï -, Xinjiang GCL New Energy Material et Xinjiang Production and Construction Corps (XPCC).

Dans un document émis par le gouvernement, le département du Commerce a indiqué que ces firmes ont accepté ou procédé à du travail forcé.

Par le passé, des représentants de l'administration du président Joe Biden avaient fait savoir qu'elle envisageait d'imposer des restrictions contre des producteurs de panneaux solaires dans la région chinoise du Xinjiang, d'où provient une grande partie des livraisons mondiales de polysilicium.

(Reportage de Karen Freifeld, David Shepardson, Michael Martina et David Brunnstrom; version française Jean Terzian)