Téléchargez
notre application
Ouvrir

Exor nomme le gérant d'Hermès membre de son conseil d'administration

reuters.com  |   |  354  mots
Exor nomme le gerant d'hermes membre de son conseil d'administration[reuters.com]
(Crédits : Sergei Karpukhin)

MILAN (Reuters) - Le groupe italien Exor a nommé Axel Dumas, gérant d'Hermès, membre non exécutif de son conseil d'administration, a annoncé mardi la holding de la famille Agnelli, qui entend ainsi accélérer son développement dans le secteur du luxe.

Axel Dumas, qui est à la tête du groupe de luxe français depuis 2013, a été nommé pour un mandat d'un an qui peut être renouvelé, a indiqué la compagnie italienne dans un communiqué à l'issue de son assemblée générale.

Exor, qui en 2020 a racheté à Hermès une participation majoritaire dans le groupe de luxe chinois Shang Xia, a accru son exposition au secteur, notamment en prenant une participation de 24% au capital du fabricant français de chaussures haute couture Louboutin l'an dernier.

"Axel est le leader de la sixième génération d'une entreprise familiale qui est l'incarnation même de l'excellence et de la tradition, et qui est également réputée pour sa réussite dans la recherche du renouveau et du changement", a déclaré le PDG d'Exor, John Elkann, descendant de la famille Agnelli, dans un communiqué.

Exor a également annoncé la nomination d'Ajay Banga, membre du conseil d'administration, au poste de président avec effet immédiat, dans le cadre de la séparation des rôles de président et de directeur général, qui étaient jusqu'à présent assumés par Elkann.

Une fois finalisée la vente du réassureur PartnerRe, le groupe disposera d'une trésorerie de 9 milliards d'euros (9,6 milliards de dollars), ce qui va lui permettre de poursuivre ses investissements, notamment dans l'industrie du luxe.

Exor est le plus grand actionnaire du constructeur automobile Stellantis et détient des participations majoritaires dans des entreprises telles que le constructeur de voitures de sport de luxe Ferrari et l'équipe de football Juventus.

Selon certaines sources, Exor aurait également étudié la possibilité d'un rapprochement avec le groupe de mode italien Giorgio Armani, ce que la société a démenti à plusieurs reprises.

(Reportage Giulio Piovaccari; version française Federica Mileo, édité par Jean-Michel Bélot)

2 mn