Aubry pointe les "contre-vérités" et "méconnaissances" de Valls

Interrogée sur la tribune publiée dans Le Monde, la maire de Lille Martine Aubry a maintenu sa position mais a refusé qu'on lui octroie un rôle d'opposante.
Nous, nous ressentons la violence et la brutalité de ce que nous disent les gens (Martine Aubry)
"Nous, nous ressentons la violence et la brutalité de ce que nous disent les gens" (Martine Aubry) (Crédits : © Robert Pratta / Reuters)

Martine Aubry a soufflé le chaud et le froid, jeudi 25 février. Interrogée sur RTL, elle est revenue sur la tribune cosignée avec plusieurs membres du Parti socialiste entre autres et publiée mercredi dans le journal Le Monde.

"C'était le moment de s'exprimer. Ce n'est pas agréable de dire ce qu'on a à dire aussi fortement à un moment donné à des amis." Mais "il faut le dire tout haut pour qu'il ne soit pas trop tard", car "nous, nous ressentons la violence et la brutalité de ce que nous disent les gens".

Pour Le Guen, Aubry a commis "une faute politique"

La veille, plusieurs membres du gouvernement ont réagi et dénoncé les positions prises par la maire de Lille. Le secrétaire d'Etat Jean-Marie Le Guen a parlé de "faute politique" et une "posture moralisante" et Michel Sapin a estimé que Martine Aubry combat son propre camp :

"Quand on est dans un camp, c'est la moindre des choses de combattre le camp d'en face et pas le sien."

Pour autant, Martine Aubry refuse qu'on lui octroie un rôle de mouton noir.

"J'ai envie que ce gouvernement réussisse [...] Est-ce que vous pensez vraiment que j'ai passé quatre ans au Parti socialiste pour le redresser, que j'ai fait la campagne de François Hollande comme je l'ai faite pour ne pas souhaiter qu'il réussisse ?"

"Sur le licenciement, c'est une fragilisation comme on n'en a jamais eue"

Elle en a toutefois remis une couche :

"La loi El Khomri n'est pas une loi de gauche. [...] Sur le licenciement, c'est une fragilisation comme on n'en a jamais eue."

Elle fustige notamment le point sur le licenciement économique. Pour rappel, sa définition actuelle sera revue, selon le projet de loi afin de mieux l'encadrer et de laisser moins de marge d'appréciation au juge.

Interrogée à propos de la position de Manuel Valls sur cette question, Martine Aubry a répondu :

"J'ai lu le blog de Manuel Valls. Il y a beaucoup de contre-vérités et de méconnaissances sur cette question sur les licenciements."

Puis, assurant avoir fait des propositions sur la question des licenciements, elle a renchéri:

"On ne me fera pas croire qu'on rend les entreprises plus compétitives en fragilisant les salariés."

Martine Aubry s'est dite "prête au débat" avec Manuel Valls.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 44
à écrit le 02/03/2016 à 22:32
Signaler
J'aime bien lire les commentaires de ceux qui se prétendent expert en gestion et en politique, qui trouvent que tous les journalistes sont des gauchistes , qui critiquent une femme trop intelligente pour eux , et qui répètent tous les jours les mêmes...

à écrit le 02/03/2016 à 12:03
Signaler
elle si connait en contre-vérités elle qui devrait s'appeler Brochant

à écrit le 27/02/2016 à 19:17
Signaler
insupportable d'entendre ces fonctionnaires de la politique qui ne savent pas ce que c'est que la vraie vie du travail et qui se permettent de dire que ce sont les patrons qui ne savent pas ce qui est bon ou mauvais pour leur capacité de développemen...

le 02/03/2016 à 22:27
Signaler
Curieux jugement quand on sait que les plus riches continuent à s"enrichir et les plus pauvres à s'appauvrir. 62 personnes possèdent 49% du patrimoine et il faudrait continuer à faire confiance à la loi du marché, au libéralisme exacerbé, et ne pas l...

à écrit le 27/02/2016 à 19:08
Signaler
la souplesse de l'emploi c'est de dire quel ménage qui a besoin du plombier pour une intervention risque de se voir imposer que pour des raisons politiciennes, il risque de devoir garder et payer son plombier beaucoup plus longtemps même s'il n'a ri...

à écrit le 27/02/2016 à 11:26
Signaler
la souplesse de l'emploi c'est de dire quel ménage qui a besoin du plombier pour une intervention risque de se imposer que pour des raisons politiciennes, il risque de devoir garder son plombier beaucoup plus longtemps même s'il n'a rien à lui faire ...

le 20/04/2016 à 19:26
Signaler
autriche=agriculture 100% bio bientôt une caravane par salarié heureusement il y a Airbus va faire un stage en Finlande

à écrit le 27/02/2016 à 11:12
Signaler
sa "belle idée" du partage du travail est une ineptie, car soit à masse salarial constante pour conserver la compétitivité, il faut baisser les salaires s'il y plus d'employés, soit on augmente le nombre de travailleurs mais on plombe la compétitivit...

le 20/04/2016 à 19:30
Signaler
le deuxième homme le plus riche du monde a décidé de réduire la durée du travail a...30h rigolo

à écrit le 27/02/2016 à 11:08
Signaler
elle n'a pas eu le courage de se présenter aux régionales, c'est courage fuyons, mais elle veut donner des leçons après avoir détruit la compétitivité des entreprises avec ses 35h qu'aucun pays au monde n'a copié, et pour causes !!! mais qui va la r...

à écrit le 27/02/2016 à 11:03
Signaler
une honte qu'aubry la ramène après nous avoir imposé les 35h qui ont plombé les entreprises et les finances. car elle a détruit l'emploi de façon durable : s'il a fallu recruter dans le public pour compenser la perte de capacité de travail, ces recru...

à écrit le 26/02/2016 à 17:42
Signaler
@Maduf 26/02/2016 9:46 Comme vous, je pense qu'il faut simplifier le Code de Travail car il est tout simplement trop compliqué, donc détourné (voir cdd, stagiaires, apprentis, etc..) car inapplicable sauf dans les très grandes entreprises. C'est po...

à écrit le 26/02/2016 à 10:58
Signaler
Tout le monde se fiche de ce que pense Mme Aubry, qui vit dans un rêve (elle n'a jamais connu le chômage) et fait partie des vieilles lunes de la politicaillerie française. Comme, mille fois hélas !, 95% de nos politiciens de gauche comme de droite.

à écrit le 26/02/2016 à 10:22
Signaler
La gauches n est sieste pas ils sonts de gauchez pour la place et salaires c est sons des fils des riches aux des triment classe ouvrières des lâches ?

à écrit le 26/02/2016 à 9:19
Signaler
Martine a été DRH dans le groupe industriel que dirigait Mr Gandois président du CNPF aujoud'hui MEDEF. Elle est compétente en la matière. L'emploi est tributaire de la demande des marchés.C'est le volume des carnets de commandes et les besoins p...

à écrit le 26/02/2016 à 8:37
Signaler
OUI ! Antoine, nous le valons bien, nous voulons prendre un train ou nous n'avons plus à porter nos bagages sur la tête mais les déposer à nos pieds, simple bon sens ! Que ceux qui tentent de détruire notre confiance et notre détermination à pens...

à écrit le 26/02/2016 à 8:30
Signaler
la faute n'est pas celle d'Aubry, mais du gouvernement actuel qui est encore plus libérale que la droite en son temps Ce gouvernement est entrain de détruire TOUS les acquis des salariés qui se sont battus durant des années jusqu'à parfois la mort t...

le 26/02/2016 à 9:46
Signaler
Vous êtes en faveur du chômage, non ? Regardez autour de vous, l'Allemagne, l'Angleterre, l'Italie, l'Espagne, tous ont assoupli leur marche du travail et les résultats sont la !!! Il faut évoluer ou périr !!! Quand on gouverne, ce qui n'est pas le ...

à écrit le 26/02/2016 à 6:09
Signaler
Quand dans la cour de récréation, les petits se font malmenés par les plus grands, c'est l'institution qui est montrée du doigt : pour non assistance à personne en danger et doit répondre pour ce mauvais traitement. Ensuite, la rigueur s'impose e...

le 26/02/2016 à 7:16
Signaler
Bavard ! Chenapan ! Hou ,,,,,,,,,,, ! ! ! !

le 26/02/2016 à 7:47
Signaler
Belle envolée lyrique ? Quand au final, lorsque vous dites : "Nous le méritons" ? Vous voulez dire : PARCE QUE NOUS LE VALONS BIEN ? A moi Laure et halle ! lol

à écrit le 26/02/2016 à 1:43
Signaler
Cette Femme est Communiste et non pas Socialiste: ou alors ELLE EST" le socialisme à la française " du programme 1978 de Marchais P.C.F

à écrit le 25/02/2016 à 23:21
Signaler
Contre vérité ou vérité contre ? Tâtez la question comme disent les britanniques ? Mais dans cette matière se féconde se reproduisent (sic) les caciques socialistes depuis si longtemps comme si souvent qu'à la fin de l'envoi ? ON S'EST ENDORMI ? Ou...

à écrit le 25/02/2016 à 22:12
Signaler
Mme Aubry dit qu'elle représente la gauche progressiste, la gauche moderne !!! bon disons qu'elle représente la gauche à l'ancienne, celle qui est déconnectée de la réalité.

à écrit le 25/02/2016 à 20:49
Signaler
C'est fou ce que la pensée unique du tout économie qui est avant tout une politique d'ultra-droite est populaire, enfin tant que les gens croient qu'ils seront du bon côté de la barrière. C'est à dire du côté du cens, comme aux plus beaux jours des...

le 26/02/2016 à 6:01
Signaler
Certes Myv, Mais pourquoi combattre un retour aux archaïsmes libéraux du XIX ème siècle par des archaïsmes marxistes du même siècle ?

à écrit le 25/02/2016 à 18:50
Signaler
"La loi El Khomri n'est pas une loi de gauche". Et dire que l'on en est encore là! Les dinosaures du PS trainent le boulet de l'archaïsme comme les dirigeants du FN celui de la sottise... On se fiche de l'appartenence d'une loi à la gauche ou à la d...

le 25/02/2016 à 20:34
Signaler
C'est pas en licenciant massivement que l'emploi repartira, au mieux on aura un équilibre avec un taux de chomage élevé. Non la solution est la sortie de l'union européenne qui nous a forcé à la compétition les salariés occidentaux avec les plus pauv...

le 25/02/2016 à 20:50
Signaler
@Realpolitik : Il suffirait donc de sortir de l'UE pour faire de la France une Suisse-bis. Mais alors pourquoi le Luxembourg, qui est dans l'UE et n'a jamais envisagé d'en sortir, est-il encore bien plus riche que la Suisse ? Moi je pense que sans l...

le 25/02/2016 à 23:33
Signaler
Merci de préciser votre propos sur la sottise du FN, car a part de l'insulte gratuite, je ne vois pas ce que c'est...

le 26/02/2016 à 6:11
Signaler
Ce que vous dites est inexact, Realpolitik au sujet de la "protection des travailleurs helvètes au même niveau qu'en France", Le modèle suisse est loin d'être idiot, il produit un taux de chômage très faible, en revanche le droit du travail y est réd...

à écrit le 25/02/2016 à 17:46
Signaler
A un moment où la droite a perdu ses valeurs, Mme Aubry à raison de rappeler ce que sont les valeurs de gauche. Les valeurs sont le fondement de l'engagement politique. La droite en renonçant aux valeurs gaullistes, à la défense de ce qui a été déf...

à écrit le 25/02/2016 à 17:40
Signaler
Je ne sais pas pourquoi mais j'aime bien les politiques, sans distinction de bord, qui s'ingénient à pourrir la vie des gouvernement en place...une sorte de joie sadique.

à écrit le 25/02/2016 à 17:35
Signaler
Depuis 15 ans Est ce que les solutions pour résorber le chaumage ont démontrés leurs efficacités NON. Il faut donc chercher ailleurs. C'est aussi simple que cela. Nous sommes en France dans un système politique plus inspiré par la gauche et " J Keyne...

à écrit le 25/02/2016 à 17:34
Signaler
Depuis 15 ans Est ce que les solutions pour résorber le chaumage ont démontrés leurs efficacités NON. Il faut donc chercher ailleurs. C'est aussi simple que cela. Nous sommes en France dans un système politique plus inspiré par la gauche et " J Keyne...

à écrit le 25/02/2016 à 17:34
Signaler
Depuis 15 ans Est ce que les solutions pour résorber le chaumage ont démontrés leurs efficacités NON. Il faut donc chercher ailleurs. C'est aussi simple que cela. Nous sommes en France dans un système politique plus inspiré par la gauche et " J Keyne...

à écrit le 25/02/2016 à 16:24
Signaler
D'abord Mde Aubry , vous n'êtes plus que Maire d'une ville , toutes les autres élections vous les avez perdu vous et vos amis donc vous n'êtes même plus écoutée et suivie dans votre région , alors pensez en France ?? De plus vous ne vous adressez qu...

à écrit le 25/02/2016 à 15:57
Signaler
Il est vrai qu'elle a le mérite de l'échec et des batteries de casseroles qu'elle tire derrière elle. Heureusement qu'il y avait "papo" au début de sa carrière pour la pistonner dans le privé et ensuite la mettre sur les rails des planqués du système...

à écrit le 25/02/2016 à 15:35
Signaler
Martine Aubry a raison un point essentiel, un point central : Le gouvernement Valls est incompétent notoire, le gouvernement Valls n'a pas qualité pour gouverner la France, le gouvernement Valls est un groupuscule de droite extrême, composé de ...

à écrit le 25/02/2016 à 15:22
Signaler
c'est de famille,donner des conseils mais éviter de prendre "les commandes"

à écrit le 25/02/2016 à 15:20
Signaler
C'est la lutte finale.....! les boulets politico/économiques de l'économie française ... entre eux...! question angoissante en 2016 ...quel est le montant de l'ardoise ...que les socialistes vont laissé aux français en 2017...?

le 25/02/2016 à 15:55
Signaler
ca pourrait pas être pire que les 5 années Sarko ou que le bilan global de la droite après Jospin. On continue même d en payer l'ardoise comme vous dites. Hollande, que vous méprisez, pourra regarder de haut votre ami Sarkozy à l aune des reformes q...

à écrit le 25/02/2016 à 14:03
Signaler
Quand on critique et quand on a eu des responsabilités ministérielles de haut niveau, ce n'est pas des critiques mais des mesures précises et complètes pour sortir le pays de son marasme qu'on attend. On les envoie au président de la République en l...

le 25/02/2016 à 15:44
Signaler
+1. Ce texte n'est même pas encore passé en conseil des ministres, il y a donc de quoi travailler sereinement et sérieusement... Après on a aussi le Parlement, ils peuvent amender ce texte, tenter de trouver une majorité la plus large possible (tr...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.