Carburants : l'exécutif va doubler la prime à la conversion automobile

 |   |  1099  mots
(Crédits : Fabrizio Bensch)
Alors que la riposte des "gilets jaunes" s'organise, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé ce mercredi 14 novembre un plan d'aide de 500 millions d'euros pour accompagner les automobilistes impactés par la hausse des prix des carburants. La prime à la reconversion pour l'achat d'un véhicule moins polluant sera notamment doublée pour les 20% des ménages les plus modestes, pouvant passer de 2.000 à 4.000 euros.

[Article publié le 14/11 à 15h51, mis à jour à 15h50 avec les réactions politiques]

À trois jours des manifestations de grogne sociale des "gilets jaunes" sur le pouvoir d'achat, prévues samedi 17 novembre, l'exécutif tente de calmer le jeu. Invité chez nos confrères de RTL, le Premier ministre Édouard Philippe a détaillé les mesures "d'accompagnement" préparées par l'exécutif face à l'augmentation des taxes sur les carburants. Élargissement du chèque-énergie, indemnités kilométriques, "super prime" à la conversion automobile pour les plus modestes... L'ensemble des mesures, qui seront effectives à compter du 1er janvier 2019, est chiffré à 500 millions d'euros.

Mais d'emblée, le locataire de Matignon a affirmé qu'il n'allait "pas annuler la taxe carbone. Nous n'allons pas changer de pied, nous n'allons pas renoncer à être à la hauteur de cet enjeu qui est considérable."

--

--

Ces dispositions doivent être présentées au Conseil des ministres dont le menu publié mardi soir prévoit une communication sur "l'accompagnement des Français dans la transition écologique". En outre, avant de passer la nuit à bord du porte-avions Charles-de-Gaulle rénové, le chef de l'Etat Emmanuel Macron accordera un entretien à TF1 à 20h.

La prime à la conversion pourra atteindre 4.000 euros

L'une des premières mesures annoncées pour répondre à la hausse des prix des carburants est le doublement de la prime à la conversion automobile, qui passe de 2.000 à 4.000 euros pour les 20% des ménages les plus modestes et ce, à compter du 1er janvier 2019. Édouard Philippe a précisé que cette mesure "sera financée par le budget de l'État".

Actuellement, un acheteur qui met au rebut un vieux véhicule polluant, peut bénéficier de cette prime allant jusqu'à 2.500 euros, accessible sous certaines conditions pour l'achat d'un véhicule d'occasion.

Dans le projet de loi de finances (PLF) pour 2019, le gouvernement s'est fixé un objectif de 500.000 reconversions de véhicules les plus polluants d'ici à 2022 grâce à ce dispositif. Quelque 280.000 primes ont déjà été versées depuis le début du quinquennat. Face à ce succès, le Premier ministre a confirmé que le gouvernement voulait désormais financer un million de primes d'ici 2022, "pour accompagner un maximum de Français".

Le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy avait déjà annoncé l'intention du gouvernement de doubler cette prime à partir de 2019, à l'aide d'une contribution des constructeurs automobiles. Des discussions sont en cours avec les acteurs.

Le chèque énergie augmenté de 50 euros

Comme prévu dans le PLF 2019, le "chèque énergie" sera augmenté de 50 euros - il est actuellement de 150 euros - et pourra désormais concerner 5,6 millions de Français (contre 3,6 millions actuellement). Cette aide est versée directement aux ménages modestes pour les aider à payer leurs factures d'énergie (gaz, électricité, etc.)

En outre, Édouard Philippe a également fixé "l'objectif ambitieux" de supprimer toutes les chaudières individuelles au fioul d'ici dix ans en France, en améliorant notamment la prime à la reconversion des chaudières.

"Nous allons développer la prime à la conversion des chaudières pour faire en sorte que les Français puissent se libérer de cette contrainte extraordinaire d'utiliser le fioul pour se chauffer", a déclaré le Premier ministre, qui promet de prendre en charge "un tiers du coût global de transformation".

Le "chèque carburant" sera défiscalisé

Sans surprise, le Premier ministre n'a pas annoncé de généralisation du "chèque carburant" au niveau national. Ce dispositif, mis en place notamment dans la région des Hauts-de-France, permet aux salariés qui sont contraints de faire plus de 30 kilomètres en voiture pour aller travailler de toucher une aide financière de 20 euros par mois, versée directement sur leur compte bancaire. Celle-ci sera défiscalisée.

En d'autres termes, ce serait aux collectivités de financer le dispositif si elles souhaitent l'adopter.

Le système d'indemnités kilométriques élargi

Le gouvernement va également élargir le système d'indemnités kilométriques, notamment aux petites cylindrées, évoquant le chiffre de 60 à 70 kilomètres parcourus par jour. "Il s'agit d'un avantage fiscal qui pourra concerner davantage de Français", a assuré le Premier ministre.

Les partis d'opposition avancent leurs contre-propositions

Si le centriste François Bayrou a salué "une recherche de ce qui est juste" notamment face aux changements climatique, les dispositions avancées par l'exécutif n'ont convaincu ni les "gilets jaunes", ni les partis d'opposition qui ont immédiatement dénoncé la surdité du gouvernement face à la colère de la rue.

"Ce gouvernement est sourd, aveugle et ne voit pas l'état actuel du pays", dénonce Fabrice Schlegel, coordonnateur du mouvement des "gilets jaunes" à Dole où près de 1.500 véhicules sont attendus samedi. Pour lui, comme pour d'autres, la "super prime" est de "l'enfumage".

Accusés par le gouvernement de "récupération politique", les partis de droite, d'extrême droite et d'extrême gauche soutiennent le mouvement.

Pour le chef de file des Républicains Laurent Wauquiez, "il y a une seule solution pour répondre (à la colère des Français), c'est d'arrêter les hausses de taxes, tout le reste c'est de la micro-rustine."

Des figures de la droite, comme Guillaume Peltier et Damien Abad, défendent toujours l'idée d'un chèque carburant de 100 euros distribué "à 13 millions de Français de province" qui n'ont "pas accès au transport en commun". Parmi les autres contre-mesures : le basculement sur l'énergie hydrogène ou encore la mise en place d'un mécanisme de "neutralisation" de l'augmentation de la TVA liée à la hausse du prix du baril.

A gauche, au Parti socialiste, on propose, entre autres, le rétablissement de l'APL destinée aux accédants à la propriété modestes, le doublement des aides aux ménages pour isoler leur logement et la réduction de la facture de chauffage de 50%. Et du côté de la France insoumise, on souhaite abroger le remboursement de TICPE sur le transport routier et sur le gazole non routier (sauf agriculteurs), créer une contribution carbone sur le transport de marchandises et instaurer une taxe kilométrique aux frontières de la France.

La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen a fustigé quant à elle "une punition injuste" :

"La taxe carbone actuellement de 44,60 euros par tonne atteindra 65,40 euros en 2020 et 86,20 euros en 2022. Cette trajectoire est intenable pour le budget des ménages", estime-t-elle

(avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/11/2018 à 7:30 :
Mais pourquoi acheter une voiture désormais puisqu'on ne pourra plus l'utiliser que pour une durée limitée, une interdiction de circulation dans les centres urbains venant inéluctablement interdire d'utiliser les véhicules "anciens" ? L'automobile, c'est fini : les politiciens veulent nous voir en trottinettes et vélos électriques.
Réponse de le 20/11/2018 à 15:06 :
Et pour un retraité non imposable ?
a écrit le 16/11/2018 à 7:17 :
pour obtenir les 4000 euros de prime à la conversion, il faudra être non imposable ou faire partie des 20% des "ménages les plus pauvres" et rouler plus de 60 kms par jour pour aller à son travail. Sic!
Réponse de le 21/11/2018 à 12:53 :
moi je fais 80 km allez et 80 retour et suis pas imposable et célibataire ai je droit a la super prime ?
a écrit le 16/11/2018 à 0:17 :
J'aime bien la photo accompagnant l'article pour dénoncer la pollution, sauf que c'est un nuage de fumée blanche et qu'en général c'est du gpl, car le gpl emet plus de vapeur d'eau que de co2 et zéro particules et zéro oxyde d'azote et zéro odeur.
Quand à la pollution encore très souvent ce sous-carburant est brûlé en haut des derricks car difficilement transportable et explosif.
a écrit le 15/11/2018 à 20:17 :
C’est de la c******** cette manifestation du 17... car
1) ça ne va rien changer
2) c’est de la manipulation
3) ça va être violent car les gens sont très très en colère : comme les policiers après les attentats...
4) ça va «  augmenter «  les problèmes
5) il y a des «  pro » et «  Des contre » ce mouvement : ça veut dire quoi ?
Entre celui qui roule en vélo et celui qui vient avec le 4x4 ou motard : forcément il y aura de la violence car le fait de «  juger l’autre dans son comportement «  va rendre l’ambiance «  explosive « 

Les organisateurs : j’espère qu’ils ont de bonne assurance ?
Le moindre dérapage est de leur responsabilité qui est engagée...

Réponse de le 15/11/2018 à 20:48 :
Ce samedi, vous resterez bien au chaud avec mémé en regardant Gulli....
Et vous verrez, il ne vous arrivera rien.

Les gilets jaunes sont des grands garçons, ils vont prendre leurs responsabilités. Les gens ne sont pas en colère contre Macron, pas contre les cyclistes, pourquoi voudriez vous qu'ils les molestent?
Réponse de le 16/11/2018 à 7:26 :
Ce n'est pas une "organisation" ... mais le peuple !
a écrit le 15/11/2018 à 19:05 :
La plupart des gens sont drogués à l'énergie et emprisonnés dans leurs habitudes. Des bouchons mais on veut plus de voitures, des maladies respiratoires mais ont vend et on achète des citadines gazoils, des alertes des scientifiques mais on veut du pétrole par cher....l'homme est stupide et auto destructeur.....va t Il ouvrir les yeux ?
a écrit le 15/11/2018 à 15:23 :
Samedi,la beaufitude sera dans la rue pour bloquer ceux qui travaillent encore:retraités aigris,syndicalistes opportunistes,conducteurs de 4x4,motards en colère,défilés de mariages etc...
Réponse de le 15/11/2018 à 16:22 :
Vous oubliez, fumeurs de clopes, fans de Johnny... Griveaux, on t'a reconnu.
a écrit le 15/11/2018 à 14:07 :
pour que la manifestation des ns en gilets jaunes soit efficace,

il faut que les gilets jaunes s'équipent des outils des maçons et murent les permanences des Députés Sénateurs qui soutiennent Macron et le gouvernement Philippe,

c'est à dire les LREM avec leurs affidés MODEM, UDI, LR et PS
Réponse de le 15/11/2018 à 16:25 :
Non, aucune violence, aucune dégradation, aucune réponse véhémente aux provocations qui ne manqueront pas de se produire. Il faut simplement que ces gens-là, élus et militants LaREM, Modem, chaque fois qu'ils mettent le nez dehors, voient des gilets jaunes partout. Qu'ils comprennent bien que ce qui les attend aux prochaines échéances électorales, c'est le sort du PS en 2017.
a écrit le 15/11/2018 à 12:42 :
Ces mesures sont ANTICONSTITUTIONNELLES: elles font une ségrégation entre les citoyens;
Ceux qui ont encore un travail et les retraités, entre les français qui n'ont pas démérités toute leur vie (les classes moyennes et populaires et les autres).
"LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ" où sont-elles. L'Égalité serait de baisser les taxes pour TOUT LE MONDE.
a écrit le 15/11/2018 à 12:06 :
Alors je touche les 4000 euros, puis je vais à banque ou ailleurs et je dis la bouche en cœur que je suis non-imposable... C'est fou ce que personne du monde de la finance (banques, établissements de crédit…) n'aime les non-imposables qui sont souvent considérés comme non solvables. Donc, en fin de compte je ne peux pas acheter la fameuse voiture non polluante puisque je n'arrive pas obtenir le complément du prix de la voiture...
Réponse de le 15/11/2018 à 15:45 :
Tout ce qui est excessif est insignifiant et dérisoire: plus des 50 % des Français sont non imposables et n'obtiennent donc aucun crédit bancaire selon vous .
a écrit le 15/11/2018 à 12:04 :
On importe en moyenne pour 56 milliards d'euros par an d'énergies fossiles en France et 435 milliards d'euros par an en Europe. Il faut que les gilets jaunes comprennent la nécessité de s'adapter et les aides ne manquent pas et encore plus désormais. De plus le pétrole vient récemment de baisser dont leur mouvement est juste récupéré avant les élections européennes.
Réponse de le 15/11/2018 à 16:27 :
Arrêtez d'ânonner. La conversion à l'électrique n'améliorera en rien notre commerce extérieur ni notre dépendance.
a écrit le 15/11/2018 à 9:56 :
Pour le même budget de 4000€, on ferait mieux de faire un échange standard de motorisation... avec un bloc similaire à l'existant, et tous les add-on moderne antipollution... nombre de moteurs aux nouvelles normes le sont sur des bases de moteurs bien plus anciens, et donc totalement compatibles avec l'emplacement moteur des voitures anciennes... pas toutes, mais un très grand nombre...
On éviterait de mettre à la casse toutes ces voitures qui ne devraient pas l'être et qui au final représente une "pollution" bien supérieure à l'effet recherché par cette démarche.
Réponse de le 15/11/2018 à 11:58 :
Je vous donne raison... et pas.

C'est un non-sens économique et écologique d'envoyer à la casse 7 à 8 millions de véhicules à jour de leur contrôle technique (qui doit maintenant être un des plus strict au monde), donc en parfait état de fonctionnement, y compris sur le plan de la pollution.

D'un autre coté, est t'il raisonnable de changer un moteur pour gagner 500 ou même 1000 l de carburant sur le reste de la vie d'une voiture ? J'ai des doutes.
Économiquement ça ne me semble pas rentable, et écologiquement ca me semble de peu de rendement.
1500 l c'est la consommation annuelle d'une chaudière au fioul qui n'est jamais dotée d'un filtre à particules. Il faudrait commencer par là.

Et on en revient à l'idiotie de cette "aide" qui vas permettre de remplacer des diesels anciens par d'autres diesels plus récents, mais toujours polluants et qui ne consommeront pas beaucoup moins, ou des véhicules essence qui polluent toujours et consomment plus.

Il ne faut pas se leurrer, les gens de peu de moyens, à qui les aides sont destinées, iront aux occasions les moins cotées, cad les véhicules diésels qui consomment.
Réponse de le 15/11/2018 à 12:03 :
Bonne idée mais les constructeurs cherchent sans doute à vendre plus ! Symbio fait des modules de piles à combustible pour divers types de camions. Des entreprises transforment aussi tout véhicule thermique en électrique même si ce n'est pas optimal ce n'est pas très coûteux.
a écrit le 15/11/2018 à 9:20 :
pour obtenir les 4000 euros de prime à la conversion, il faudra être non imposable ou faire partie des 20% des "ménages les plus pauvres" et rouler plus de 60 kms par jour pour aller à son travail.
a écrit le 15/11/2018 à 9:12 :
A l'imae de la photo: de l'enfumage. Comment celui qui a du mal à faire le plein pourra renouveler son véhicule? De plus il faudra toujours le plein qui lui coûtera toujours aussi cher si ce n'est plus cher (les gros véhicules essence consomment plus que les diesel et rejettent plus de Co2!) Donc quasi aucun effet sur la pollution et sur le porte monnaie. Seulement la fuite en avant du système libéral de la croissance qui utilise l'écologie pour forcer à la consommation bravo le green washing!
a écrit le 15/11/2018 à 9:06 :
"le "chèque énergie" sera augmenté de 50 euros - il est actuellement de 150 euros .Cette aide est versée directement aux ménages modestes"

Dans le détail, les 2,2 millions de Français qui seront désormais eux aussi éligibles au chèque énergie au 1er janvier recevront "au printemps prochain" une aide allant de 48 à 76 euros suivant "la composition de leur foyer". Il s'agit des foyers dont le revenu fiscal de référence par unité de consommation est compris entre 7.700 et 10.700 euros assure Matignon à Capital. Quant aux 3,6 millions déjà bénéficiaires, ceux dont le RFR par unité de consommation est inférieur à 7.700 euros, ils bénéficieront d'une hausse moyenne de 50 euros du chèque énergie, pour atteindre une somme variant, suivant la composition et les revenus du foyer, de 98 à 277 euros.Les nouvelles conditions d'obtention qui entreront en vigueur au 1er janvier 2019 ont été précisées en conseil des ministres le 14 novembre. L’aide est soumise à un plafond de ressources, mesuré de façon complexe puisqu’il dépend du “revenu fiscal de référence par unité de consommation”. Le revenu fiscal de référence (RFR) est un élément figurant sur votre avis d’impôt, tandis que les unités de consommation (UC) dépendent de la taille de votre foyer. La 1ère personne compte pour une unité, la deuxième pour 0,5 et chaque personne supplémentaire, pour 0,3. Concrètement, pour en bénéficier à partir du 1er janvier 2019, une personne seule doit justifier d’un revenu fiscal de référence de moins de 10.700 euros. Ce même RFR doit être inférieur à 16.050 euros pour un couple sans enfant, et à 19.260 euros pour un couple avec un enfant (+ 3.210 euros par enfant supplémentaire). Pour savoir si vous y avez droit, les pouvoirs publics ont mis en place un simulateur.Capital
a écrit le 15/11/2018 à 8:46 :
Super, je vais prendre une Tesla, 80000-4000=76000 Euros, financement cofidis à 8% et l'affaire est conclu.Pas belle la vie !
a écrit le 15/11/2018 à 7:24 :
Être pris à ce point pour des idiots me révolte. J irai manifester le 17 si des regroupements se font à pied dans les villes . Y a t il une carte des manifs pédestres quelquepart? Pour dire non au cynisme et a la réduction de nos libertés de choix !
a écrit le 15/11/2018 à 5:57 :
A la Réunion la REGION a eu une superbe idée ! Elle va distribuer 10 millions € d'argent public aux plus modestes pour payer leur essence. C'est-à-dire que mes impôts vont servir à payer le carburant de personnes qui profite déjà des allocations, RSA... (encore de l'argent public). Mais ils ont fait quoi comme études ces politiciens ?? On leur apprend quoi à l'ENA ? Si les professeurs à l'ENA sont d'anciens politiciens on comprend mieux pourquoi! c'est le serpent qui se mord la queue!!! La France va à sa perte.
Réponse de le 15/11/2018 à 9:58 :
On se demande vraiment ce que vous foutez en métropole...
Faut aller vous installer la bas...
en prime, il fait beau toute l'année, entre deux tempêtes tropicales...
a écrit le 15/11/2018 à 5:37 :
Les taxes sur carburants rapportent 34 milliards à l'ETAT. Et quand on aura tous acheter une voiture électrique l'ETAT va chercher où ses 34 milliards ? On va encore se faire avoir avec de nouvelles taxes. Il faut d'abord régler le problème des salaires des fonctionnaires ou leurs nombres (hors professeurs, hopital et police). Vous avez vu le reportage de M. BOURDIN sur les salaires à l'assemblée ? le plus bas gradé touche 6000 € net/mois pour distribuer du courrier !!! c'est se fout..... des citoyens et de l'argent public !!!!!!!!
Réponse de le 15/11/2018 à 13:05 :
@Jean : alors là, très facile ! Les super-compteurs Linky (qu'ont nous a imposé) sachant reconnaitre la recharge d'un véhicule électrique, il suffira juste au Gouvernement de basculer les taxes sur les carburants sur la facture d'électricité (de la même façon que pour les numéros surtaxés ou autre services sur les factures de téléphone) !!
Vous ne vous imaginiez pas tout de même que le Gouvernement allait laisser échapper 30 à 60 milliards de taxes par an !!!
Réponse de le 15/11/2018 à 16:46 :
"Les super-compteurs Linky (qu'ont nous a imposé) sachant reconnaitre la recharge d'un véhicule électrique" . Ben non, sauf si le chargeur est connecté sur une sortie spécifique du Linky, il est incapable de distinguer la charge de la voiture du chauffage, du ballon, de la machine à laver, de la box...
Et il est vrai que la voiture électrique (tout comme le Cumulus, les radiateurs ...) auront intérêt à être branchés sur la sortie délestable à distance du Linky. Explication : en cas de risque de blackout électrique (lié par exemple à l'intermittence des renouvelables) les opérateurs vont inéluctablement mettre en place plusieurs tarifs, l'un très élevé pour les usages non délestables et l'autre plus bas pour les usages délestables (avec sans doute plusieurs nuances intermédiaires). Mais encore là, impossible de distinguer la voiture du cumulus. Et si on taxe le tarif délestable comme il sert à la charge des voitures... on va à l'encontre de l'équilibre du système électrique. La taxation de la voiture électrique, ce sera probablement par une vignette, une taxe sur l'assurance d'un véhicule électrique, une carte grise à abonnement à renouveler actuellement... Rassurez-vous, "ils" trouveront un moyen de faire cracher les "heureux propriétaires" de véhicules électriques au bassinet.
a écrit le 15/11/2018 à 4:13 :
Nous sommes trahis par nos propres (hum!) députés: comment peuvent-ils donner leur approbation aux propositions délirantes du gouvernement pour éviter l'affrontement avec le mouvement des gilets jaunes?
Réponse de le 15/11/2018 à 6:42 :
Encore plus que pendant les quinquennats Sarkozy et Hollande, les électeurs ont donné à Macron une confortable majorité de parfaits godillots (et Ruffin, pour une fois, a eu totalement raison de dénoncer leur comportement de playmobils qui votent mécaniquement, tous comme un seul homme) qui ne doivent leur élection qu'au fait d'être arrivés dans les valises du président élu.
a écrit le 15/11/2018 à 0:33 :
Prime doublée si vous pouvez prouver qu’il a œuvré durant ses mandats au moins 6 moins à l'interêt général exclusivement.
Offre soumis à CSG, CRDS, TVA, TFCE...
Date limite de dépôt des dossiers au ministère de la transition écologique : 32 décembre 2018 minuit.
a écrit le 15/11/2018 à 0:27 :
Une taxe avec une assiette la plus large possible.
Avec possibilité de lui coller ensuite de la CSG dessus ....et enfin de la TVA.
On commence à 1%, ce serait indolore.
a écrit le 14/11/2018 à 23:21 :
Qui sont les 20% modestes? Comment la prime leur sera versée? Directement en présentant quel document? Et à qui? Faudra-t-il acheter seulement le véhicule dans un garage, un concessionnaire? Quid de cette prime en cas d'achat entre particuliers? M.Philippe, il faut être plus clair.
a écrit le 14/11/2018 à 21:19 :
Les gens sont adorables, il y a juste deux mois, ils descendaient dans la rue pour exiger que les politiques fassent le nécessaire pour que la transition énergétique, la lutte contre le changement climatique soit rapidement pris en compte par les Gouvernements et autres décideurs parce qu'ils avaient eu trop chaud cet été.
Macron luttent contre l'utilisation des véhicules individuels et, les mêmes peut-être bien ou en tout cas leurs voisins, descendent dans la rue pour regretter les attaques du Gouvernement contre leurs chères voitures... Faut dire, qu''ils fassent bon anormalement en automne, plait aux Français : à court terme, ils ont moins besoin de se chauffer et ils ne pensent pas encore à la chaleur estivale...
Cela fait 40 ans que les gens à courte vue empêchent de faire des réformes structurelles, un jour apprendront-ils qu'à côté du court terme, il existe le moyen et le long terme et pour passer de l'un à l'autre la notion d'investissement, d'efforts, de choix et de réalisme.
Réponse de le 15/11/2018 à 6:51 :
Ouais enfin... en battant le rappel de tous les réchauffistes de France on a eu une manif de quelques milliers de personnes pour" le climat (comme si les autres étaient contre...). Qui ne sont évidemment pas les mêmes que le quasi million qui a signé la pétition carburant. Le rapport de forces doit être de l'ordre de 1 contre 100... Moi, la taxation des carburants me fait irrésistiblement penser au trafic des indulgences par l'église catholique au XVIè siècle (où les pêcheurs riches pouvaient s'acheter des indulgences).Le gazole à 2;50€ ne gêne pas (bien au contraire) les proprios de SUV de luxe (bien au contraire, en"sortant" les prolos de la route, ça roulera mieux).
Réponse de le 15/11/2018 à 7:10 :
Les français rouspetent essentiellement pour l’overdoSe fiscale.
L’état prend comme prétexte la conversion vers l’electrique de tout type sans savoir si c’est valable ou pas. Pour ma deuxième voiture (on habite à la campagne), j’ai regardé si une Zoe était valable ou pas. Toutes moustaches essuyées, notre vieille Magane revient moins cher etquestion pollution je n’ai pas envie de saboter les salares du Chili de la Bolivie ou d’Argentine. A moins que nos écolos bobos nous laissent exploiter nos ressources minérales ( plus importantes que pas mal pensent; c’etait mon métier) j’en resterai à mon Diesel qui pollue moins que nos politicards énarques.
Réponse de le 16/11/2018 à 0:17 :
@ bruno-bd, ce qui me gène dans votre point de vue, c'est le côté "idéologique". La vie est injuste par nature, je crois qu'il n'a jamais existé une société égalitariste dans le Monde et, de toute façon, la recherche de l'égalité est une stupidité, c'est l'équité qu'il faut rechercher.
Sous prétexte qu'il existe des injustices, il ne faut rien faire ? Les riches et les pauvres ont leur vie, les autres aussi, déjà occupons-nous de nos vies. Le plus grand nombre des Français n'est ni riches, ni pauvres, ceux-là, au lieu de toujours râler, devraient accepter de prendre des décisions dérangeantes pour améliorer les choses qui les concernent.
Si le réchauffement climatique n'est pas dû aux activités humaines en quoi sera-t-il dommageable d'utiliser plus de transport en commun, de se déplacer en utilisant dès que c'est possible la force musculaire au moins partiellement... Que les riches le fassent ou pas, c'est leur problème, de toute façon, eux ont un statut social à tenir donc leurs femmes se doivent d'être un faire valoir physique (autrefois, elles se devaient d'être grosses, puis minces, désormais musclées...) et les hommes ont de plus en plus aussi à subir le dictât de l'apparence corporelle dans certains milieux.
Au moins une chose est sûre, nous devenons tous des handicapés physiques du fait de notre sédentarité et de l'élévation de notre niveau de vie alors que nous sommes incapables de restreindre nos envies alimentaires au profit d'une nourriture plus saine... Alors faire du sport plutôt que rester dans une voiture ou assis, ne peut pas nous faire de mal.
Respirer moins d'air pollué non plus... et si quelques uns continuent à rouler en Maserati, Lamborghini... Ils feront à quelques milliers (ou millions) moins de dégâts que les voitures de millions de Français ou de milliards de Terriens. C'est le problème du nombre...
a écrit le 14/11/2018 à 20:31 :
Encore une mesure pour faire croire des couleuvres... Qui réunira les conditions et surtout qui pourra financer la différence? Qui travaille à plus de 40 km avec un smi sachant qu'on gagne plus sans voiture et au RSA?
Si vous en avez contre le perron, pourquoi ne pas réduire le prix de la nourriture? 3€ le kilo de tomate en été est honteux (surtout vu leur qualité)
a écrit le 14/11/2018 à 18:49 :
Scoop ! La fameuse réduction du coût du permis chasse, est financé par les agences de l'eau .... faute de pétrole, Macron l'arnaque, n 'en maque pas une ! Perso, je ne connais rien à la chasse, je n'ai pas une envie de payer pour ça, ni les taxes sur les carburants.
a écrit le 14/11/2018 à 18:25 :
Les dernières propositions du gouvernement en matière de taxes sur les carburants sont de de plus en plus déconcertantes.
Exemple ,le gouvernement propose des primes pour acheter des véhicules essence qui consomment 20 % en plus qu’un véhicule diesel de même puissance, donc qui émettent plus de CO2 .Où est l’action en faveur du réchauffement ?
Ou encore, abandon des chaudières au fuel dans 10 ans, bien mais par quoi remplacer un chauffage central au fuel qui a un rendement en chaleur plus important que les autres énergies, gaz électricité, bois. L’accès au gaz naturel dans les campagnes n’est pas possible partout. Alors il faut acheter en plus de nouvelles chaudières, des citernes pour alimenter au GPL qui est issu du pétrole comme le fuel.
Un argument majeur : il faut sortir de la dépendance au pétrole car les prix ne cesseront d’augmenter.
On disait cela déjà avant 2014, et personne n’a vu venir la baisse spectaculaire de 2016 2017.
Vraiment du grand n’importe quoi !
Enfin rappelons que la France ne participe que pour 0.9 % du volume de CO2 énergétique mondial rejeté.
Dans ces 0.9%, les transports routiers représentent 30% dont 15% en provenance de la circulation privée. Pas grand-chose, en somme, mais on veut nous faire croire que les mesures sur les carburants sauverons la planète. (1)
Ce matraquage sur les taxes des produits pétroliers ne satisfait personne hormis un petit microcosme parisien.
Avant de pomper les classes laborieuses avec des taxes, Allez demander aux US, à la Chine, à l’Inde et même à l’Allemagne, de faire déjà aussi bien que nous.
(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_%C3%A9missions_de_dioxyde_de_carbone
Réponse de le 14/11/2018 à 21:15 :
"Ce matraquage sur les taxes des produits pétroliers ne satisfait personne hormis un petit microcosme parisien. "
Oui mais les exécutifs autistes n'entendent que le babil dudit microcosme. Bah, aux prochaines élections Macron sera tout surpris de se retrouver avec les scores de 2-2,5% que recueillent habituellement les écologistes. Il paraît que LaREM s'inquiète de perdre massivement des électeurs au profit des Verts.... qu'ils se rassurent, ils sont bien en train de perdre des électeurs... mais pas au profit des Verts.
a écrit le 14/11/2018 à 18:23 :
"La prime à la conversion pourra atteindre 4.000 euros

Y compris le diesel d'ailleurs.
Réponse de le 14/11/2018 à 18:55 :
Chouette !! Il me reste plus qu’à trouver une femme qui gagne le smic et adopter les enfants de mon voisin et trouver un travail qui paye au smic...🤔
a écrit le 14/11/2018 à 18:14 :
En plus le gilet jaune va servir maintenant à se promener ou faire du vélo dans la forêt pour éviter le tir des chasseurs avec un permis à 200€
a écrit le 14/11/2018 à 18:06 :
La fameuse réduction du coût du permis chasse, est financé par les agences de l'eau .... faute de pétrole, Macron l'arnaque, n 'en maque pas une ! Perso, je connais rien à la chasse, je n'ai pas une envie de payer pour ça, ni les taxes sur les carburants.
a écrit le 14/11/2018 à 17:55 :
500 millions d'aides en tous genres ... pour 4 milliards de prélèvement... à vous de chercher l'erreur !
a écrit le 14/11/2018 à 17:39 :
Avec sa politique de surtaxes et de distributions de bons d'achat, le gouvernement est indigne de la pseudo-démocratie française qui l'a élu. La marge bénéficiaire de l'Etat ne devrait-elle pas être plafonnée? La France n'est pas un supermarché pour les pauvres dirigé par les riches.
Réponse de le 15/11/2018 à 22:12 :
Si la France était un supermarché il y a longtemps qu'elle aurait fermé boutique pour cause de faillite.
a écrit le 14/11/2018 à 17:31 :
Le seul problème, c'est que les 20% de ménages les plus modestes n'ont pas les moyens de payer le surcout, même avec une prime de 4000 €.

J'ignore quel est la différence de prix entre un modèle diesel ou essence et un modèle électrique, mais quand tu dois compter chaque euro à la fin du mois, qu'est ce que ça change le fait que la voiture soit 6 000€ plus chère au lieu de 10 000€ ? dans les deux cas tu n'as pas 6 000 ni 10 000 euros à dépenser.

Les seuls que ça pourrait inciter sont les classes moyennes pour qui ça peut faire la différence, mais là tu n'es plus dans la cible des personnes les plus vulnérables.

En résumé, c'est purement un effet d'annonce : une prime pour les plus vulnérables mais qui n'auront de toute façon pas les moyens même avec la prime.

Pour une fois, je suis plus favorable provisoirement à un "chèque-essence", et à plus long terme, pourquoi pas des solutions de location en leasing ? Si réellement l'électrique coute moins cher à l'usage que le carburant non-taxé (je dis bien "moins cher que le carburant non-taxé"), ça peut permettre de payer une location mensuelle (sauf si on nous ment là dessus)

Au fait, changer de voiture pour tomber en panne sur l'autoroute au bout de 300 km, on fait comment ?
a écrit le 14/11/2018 à 17:24 :
Ecologie ? Mensonge. Rentrées fiscales.
La croissance sera de la sorte à 1% en 2019, donc moins de Rentrées Fiscales, et avec autant ou plus de dépenses publiques, il faudra alors encore Saigner les Français à la Taxe Verte.
a écrit le 14/11/2018 à 17:16 :
" Transition énergétique ", " conversion " : ils nous méprisent, mais qui ? n'a pas compris, que leur prétexte est fumeux : SEULE POLITIQUE ET MOTIVATION, RECETTES FISCALES.

Que les AGRICULTEURS s'y joignent Sam 17, et aillent encore controler prix et origines, LES GILETS JAUNES les soutiendront.

La loi Alimentation va etre détournée au profit de la Grande Distrib qui va accroitre SES marges.
Réponse de le 14/11/2018 à 21:21 :
Transition écologique certes... mais vers quoi ? La voiture électrique à batterie n'est pas une solution viable à grande échelle et il est loin d'être certain que son empreinte environnementale soit meilleure que celle d'un véhicule thermique. En proclamant ouverte la transition on attelle probablement la charrue avant les boeufs... le jour où il y aura une solution économiquement et environnementalement viable et qui ne restreigne pas trop les usages, il n'y aura pas besoin de primes pour qu'elle s'impose.
a écrit le 14/11/2018 à 16:48 :
Les subventions pour ceci ou cela,les primes pour ceci ou cela, les aides pour ceci ou cela, les encouragement pour ceci ou cela; ça commence à bien faire, ce n'est pas l'état qui paye mais ces stupides contribuables qui en ont raz le bol et qui attendent en vain la réduction du budget de l'état qu'on appelle aussi les participations forcées des citoyens.
a écrit le 14/11/2018 à 16:46 :
eh oui Monsieur le Président les gilets jaunes sont des gens de la classe populaire souvent sans appartenance politique à qui vous devez en partie votre succès mais qui n'aiment nullement votre mépris envers eux et qui vont sans nul doute précipiter votre défaite.
a écrit le 14/11/2018 à 16:13 :
Mesures d’application proposées :

4000 euros de prime à l’achat pour les indépendants qui parcourent 60 km pour leur travail
Et les couples qui sont tous les deux aux smic attention encore un critère : avec trois enfants ( 100 000 familles)

Voilà ce que «  font les datas-scientifique qui travaillent avec le gouvernement « 
Doubler pour payer moins de famille

Aucune intelligence humaine aucune cohérence humaine ( car ils comptent sur les filtres des ordinateurs pour leur dire ce qu’ils doivent faire après pillage des droits fondamentaux des personnes qui ont cotisés plus de 20 ans)

J’en reste 😲

Note : la précarité touche les familles monoparentales ( sont les fonds publiques ont été détournés par le gvt Fillon &co)
a écrit le 14/11/2018 à 15:05 :
Mes Grand-Parents 71 ans, en Gilet Jaune, contre les Taxes, Chute des retraites : par la désindexation. Ils mobilisent le club du 3ème age : 2 Cars affreté. Personne n'y va avec sa voiture. Le pouvoir ne va tout de meme pas ! leur cogner dessus. Ben Bella est parti.
a écrit le 14/11/2018 à 14:55 :
Le litre de carbur Plus Cher avec un baril à 60 Dollars !! que lorsqu'il était à 150 Dollars.

Nous faisons pleins ou demi pleins de Taxes, Non pas de Carbur, l'OPEP n'y est pour rien.


C'est grace à ces 60 Milliards d'eur/An de Taxes Carbur, 600 Milliards/eur sur 10 ans que toutes nos Nationales et Départementales et ponts des 101 Départements, sont neufs, et à deux fois deux voies.


Les morts et séquelles à vie, ne sont plus qu'à l'hôpital,purée-jambon-compote-haricots fades, 10000 Morts/An de Nosocomial : Faute d'Hygiène à l'hôpital, blouses et mains infectées. Amputations, Séquelles : 400000 Infectés par An, par leur Désinvolture en Hygiène) pas de milliards de prunes à rapporter, alors on s'en fout.
a écrit le 14/11/2018 à 14:13 :
Ma Peugeot 206 Plus, Trendy, 5 Portes HDI, 09/2010 48600 KM ( sans électronique à emm… ) 4.6L /100 KM de gazole, Non polluante. Qu'il se les garde ses mini-mesurettes qui ne concernent personne : POUDRE DE PERLINPINPIN.
a écrit le 14/11/2018 à 14:08 :
Voler à Pierre pour habiller Paul lui aussi victime de vol, illustration lassante de la planification ultra-socialiste imposée au nom d'un millénarisme écologique pseudo scientifique. Le monde entier rejette cette nouvelle religion qui ne veut pas dire son nom ( USA, Italie, Europe de l'est, brésil...). Et la clique oligarchique qui occupe la France s'entête à poursuivre ce nouvel ordre bolchévique. Forcément ça va bien se passer...
Réponse de le 14/11/2018 à 14:46 :
Vous n'avez pas pris vos gouttes ce matin?
Allez, bonne nouvelle pour le btp. On reconstruit le mur de Berlin aux frontières françaises. Et bientôt, on entourera toutes les villes de remparts.
Réponse de le 14/11/2018 à 17:03 :
Je ne savais pas que Macron Darmanin ,Le Maire etc..;étaient des bolcheviques en privatisant nos barrages en février dernier, la SNCF ou mettre la loi travail dictée par Bruxelles contre les salariés.Faut te réveiller mon grand.
a écrit le 14/11/2018 à 14:08 :
ces mesures consistent à faire payer par les uns les subventions des autres ; autrement dit la double peine pour les payeurs , cette grogne va au delà des prix du carburant : CSG , gel des salaires et retraites , contrôle technique durcit etc.…..
a écrit le 14/11/2018 à 14:05 :
des rustines dans un marché de dupes ! le retour de mr Hollande devient d actualité
a écrit le 14/11/2018 à 13:49 :
C'est vrai qu'a Paris une citroen AX de 1990 pollue bien "plus" qu'une Ferrari ou gros Ranage Rover.
Mort aux pauvres !
a écrit le 14/11/2018 à 13:26 :
Toutes et Tous en Gilets Jaunes : Désindexation des retraites, donc chute depuis 2013, aggravée par la C.S.G, Rafales de Taxes et Surtaxes.

Chez nous dans notre Commune ( dans le19 ) nous affrettons 4 Cars Sam 17. Le Carbur chez nous, loin de tout, est Vital.

500 Millions de clopinettes qui ne concernent personne, pour 5.6 Milliards de Taxes Carbur, qui se Rajoutent et Rajoutent, les unes aux autres, chaque année
Sous Georges Pompidou, 1er Ministre 1962-68 et Président 1969-74, du Dpt voisin ( 15) jamais il n'aurait fait çà :

. Et Nouvelle Taxe : la " Taxe Feuille Mortes ", pour prétendument financer traitement, élimination, lutte contre le réchauffement climatique.

-Des " Drones Recenseurs " équipés des Références Cadastrales, connectés au C.D.I et Cadastre, vont survoler chaque jardin en 2019.

-Ensuite nous recevrons la " Taxe Feuilles Mortes ", PROPORTIONNELLE A NOTRE VEGETATION RECENSEE : ligne supp sur la Taxe Foncière en Oct 2020.


Alors meme Que, POUR REMPLACER LA T.H, La " Taxe Foncière " va Exploser, aussitot après les Municipales de Mars 2020 : Plus 50% (en moyenne) entre Oct 2020-21-22-23. " Pause " en 2024 et 2025 : Cause, Municipales Mars 2026.
Réponse de le 14/11/2018 à 14:06 :
Cela rappelle le pillage de la France lors de l'occupation!
Réponse de le 14/11/2018 à 14:40 :
N'oubliez pas le bonnet rouge parfaitement assorti au gilet jaune.
Le bonnet a coûté environ 1Md € aux contribuables français.
Et vous, vous envisagez de faire mieux tout en continuant de polluer comme avant?
Mais au fait, où avez vous trouvé l'argent pour affréter les bus que vous évoquez?
a écrit le 14/11/2018 à 13:26 :
Mesurette à deux balles!
Réponse de le 14/11/2018 à 14:16 :
Non ! à 0.O1 Balle Maxi.
a écrit le 14/11/2018 à 13:25 :
Je pense que le bilan carbone est meilleur en gardant sa vieille voiture que de polluer pour 'en fabriquer une autre. Elle pourrait en plus venir de l'autre bout de la planète. Et amortir l'achat avec les économies de carburant me parait improbable...
Réponse de le 15/11/2018 à 22:17 :
De toutes façons toutes les petites voitures qui consomment peu sont fabriquées hors de France.
a écrit le 14/11/2018 à 13:00 :
Une chose m'etonne ;LABOUCHE COUSUE ? des ecolos et des journalistes sur les vrais polueurs avion de luxe ,bateaux courses de voitures, moto ETC CE qui prouve que les lobbys font la loi à l'ELYSEE
a écrit le 14/11/2018 à 12:40 :
Les cadeaux du premier ministre ne sont pas budgetés:il va falloir trouver ces 500 millions.On se dirige tout droit vers le retour d'une vignette auto ou le rétablissement des péages sur de nombreuses routes nationales.
Réponse de le 14/11/2018 à 13:20 :
Vous avez un sens de l'humour particulier.

La future hausse de 3/6 centimes prévue pour janvier va rapporter à elle seule plus de 5 Mds € supplémentaires.

Va falloir que Macron trouve mieux pour nous calmer. Pour le moment j'ai plutôt l'impression qu'on nous fait les poches pour nous faire une aumône.
Réponse de le 14/11/2018 à 13:43 :
Il faut rendre Payantes Départementales et Nationales, celà favorisera L'ECONOMIE LOCALE, et réduira la pollution, Réinstaurer la Jolie Vignette Autocollante Colorée, pour financer " le Minimum Vieillesse ", et vendue chez le Buraliste LOCAL.

Assujettir à CSG-CRDS le Prix Final actuel du Carburant, pour financer " le Revenu Pour Tous " (Le Revenu Universel )
a écrit le 14/11/2018 à 12:28 :
qui permet aux sans dents de remplir les 10kgs de papiers administratifs requis pour obtenir les autres chèques.
Attention chèque soumis à CSG, CRDS, TVA, CSPE, TIPP...
a écrit le 14/11/2018 à 12:21 :
Ce gouvernement est complètement à côté de la plaque. Il nous enfume avec des taxes et réglementations idiotes, mais rien de valable techniquement n'existe encore, à un prix abordable, pour remplacer nos véhicules thermiques. Il se base sur des chiffres très contradictoires. Quant à prendre à tous, pour redistribuer à de "plus modestes" (quel montant ?), qui de toute manière ne peuvent financer un nouveau véhicule, c'est toujours la classe moyenne et les retraités qui paient. Et cela suffit !
Réponse de le 14/11/2018 à 14:16 :
Il existe actuellement plusieurs modèles de véhicules hybrides ou électriques. Arrêtez donc de raconter n'importe quoi.
Allez, une bonne nouvelle pour vous, le gouvernement va proposer une baisse de la TVA sur les mouchoirs en papier. Vous pourrez sécher vos larmes...
Réponse de le 15/11/2018 à 22:19 :
Les hybrides ne font pas de miracle hors circulation urbaine. Hors des villes, sur route et autoroutes, elles consomment autant voire plus que les autres.
a écrit le 14/11/2018 à 12:04 :
Il Faut Taxer l'énergie, ce qui n'est pas le cas, et tous les problèmes Français depuis 1981 seront alors réglés : note n°6 du CAE.
a écrit le 14/11/2018 à 11:52 :
Le premier Ministre n'a pas le sens du ridicule, il a de la chance, ça fait longtemps qu'il ne tue plus. Avec 1100 e de retraite ou de revenu, le quidam , une fois payé son loyer, les assurances, le gaz ou le fioul (ou les deux), va pouvoir, grâce à la générosité de Monsieur Philippe s'acheter une voiture propre à 15000 euros. Il va devenir si riche que dans la foulée
il va changer sa chaudière pour 1200 e mini, puis sur sa lancée , isoler sa maison. On n'avait pas compris le Macronisme , maintenant, c'est limpide.
Réponse de le 15/11/2018 à 22:20 :
voiture "propre", kesako ?
a écrit le 14/11/2018 à 11:49 :
Le droit de poluer pour les riches est bien Là. BATEAUX , AVIONS, COURSES DE VOITURE,DAKAR quad, croisières ,c'est là qu'il faut taxer Problemes les lobbys ont finance la campagne electorale
a écrit le 14/11/2018 à 11:34 :
mépris ! les gros pollueurs ne sont pas les particuliers! de toute évidence . encore une histoire d argent par abus de principe.. abandon du ferroutage
a écrit le 14/11/2018 à 11:34 :
C'est un gouvernement qui fonctionne comme "" Les Shadoks "". On prend l'argent devant et on le redistribue derrière. Ce que veut ce gouvernement c'est amener la classe moyenne au plus bas et favoriser les riches. C'est pas plus compliqué que cela.
a écrit le 14/11/2018 à 11:23 :
"La prime à la reconversion pour l'achat d'un véhicule moins polluant " ou pas polluant du tout ? Ça n'est donc qu'une étape intermédiaire et pas une révolution ?
Passer de 6L en gazole à 8L en essence ça ne résoudra rien sur la facture à la pompe. Mais si tout le monde "veut" de l'électrique, à part le manque de prises y a pas l'offre en quantité en face. 40M conducteurs ça en fait des voitures (les casses vont déborder, zéro débouché, fini le pétrole, invendables les pièces, tout à la ferraille). Je vais demander à Peugeot, révision vendredi, savoir ce qu'ils proposent en électrique, disponible rapidement (suis à 4,02L/100 gazole en 4 ans, pas trop gourmande donc pas urgent mais les principes et la réalité parfois ça se chevauche mal)
50€ d'aide pour l'énergie, c'est ce que je paie cette année en TICGN (HT) sur le gaz, 20% de l'énergie (tend vers 50% en 2022), mais pour le gaz la taxe carbone occupe une ligne (en fait 2 car facture à cheval sur 2 ans, donc deux taux), on peut donc en estimer la valeur. Je vais chauffer à 17° cet hiver au lieu de 18°, voir de combien ça baisse en kWh (en euros ça augmentera). 6MWh/an c'est peu mais beaucoup aussi. Fait tiède, c'est anormal.
Réponse de le 14/11/2018 à 13:37 :
Les voitures ne sont pas éternelles, à 4.02l/100 gardez là, vous ne trouverez pas mieux.

Pour les véhicules essence récents il existe une alternative pour baisser le coût de fonctionnement, c'est d'adopter la bi-carburation (GPL/essence) en seconde monte puisqu'on n'en trouve pas en neuf. Ca coute 1500€ à faire monter et vous pouvez ensuite rouler au GPL à 85 c/l. La consommation est un peu plus elevée en GPL qu'en essence mais vous avez une autonomie augmentée (puisque vous gardez la fonction essence) et en restant sur le GPL vous baissez votre cout de 20-30%.
Réponse de le 15/11/2018 à 16:58 :
Chez Peugeot/Citroën pour le moment, rien ou presque : la C-Zero -bien nommée-(alias Peugeot Ion, en fait une Mitsubishi MiEV, quasi voiturette à l'autonomie ridicule ("officiellement "160km, en fait à peine 100 si on utilise chauffage, clim, phares, essuie-glaces). Elle se vendait tellement mal qu'il y a quelques années Citroën en a bradé quelques centaines à moitié prix, avec la prime à l'électrique d'alors elle coûtait à peine 10000€). Le peu d'empressement de PSA, constructeur réaliste, à développer du 100% électrique à batterie (il va quand même faire de l'hybride) montre bien qu'il n'y croit absolument pas.
a écrit le 14/11/2018 à 11:12 :
comme d'habitude ils ne comprennent rien ce n'est le carburant qui pose probleme c'est l'ensemble des taxes que Macron invente chaque jour depuis 18 mois,les classes moyennes et les retraites en ont RAS LE BOL FISCAL ,leur pouvoir d'achat est entrain de s'effondrer ,alors que l'etat vie au dessus de ces moyens,la grogne monte et sa va peter!!!!!!1789
Réponse de le 14/11/2018 à 12:19 :
C'est tout à fait ça, avec en prime qu'on nous prend pour des ânes !
les diesel émet beaucoup moins de C02 que les véhicules essence et de nos jours, les particules fines émises par l'échappement sont très minoritaires par rapport à celles émises par les pneus, le bitume et les freins.
même les VE émettent des particules fines !
D’ailleurs, il y a dix fois plus de particules fines dans le métro parisien qu'en surface, avez-vous entendu un quelconque plan de lutte à ce sujet ?
a écrit le 14/11/2018 à 11:07 :
Je crois que, hélas, ils n'ont rien compris.
le problème vient des taxes sur les carburants et non une nouvelle prime....
ce que ce gouvernement est incapable de comprendre, et Trump a sûrement raison dans ses attaques, . Les français en ont marre de payer, payer, payer....acheter une nouvelle voiture pour faire quoi? Encore payer 20% de tva, malus écologique etc....ils nous prennent pour des billes.
Réponse de le 14/11/2018 à 12:29 :
Bien d’accord sur le constat d.overdose fiscale
Réponse de le 14/11/2018 à 13:10 :
D'accord avec vous sur la pression fiscale, mais il est difficile de faire baisser les depenses publique sans avoir tout le monde dans la rue. Je ne défends pas le gouvernement Macron mais je m'interroge sur une quelconque alternatives.
a écrit le 14/11/2018 à 11:07 :
Les cours mondiaux du pétrole sont en train de s'effondrer!Cela veut dire que les taxes du gouvernement ne seront meme pas visibles tant les prix vont baisser!Désolé les gilets jaunes,faudra annuler vos parades en 4x4 allemands,en Harley Davidson ou autres SUV et quads!
Réponse de le 14/11/2018 à 11:27 :
j'espère que l'on va pouvoir constater que le prix du gaz en décembre va baisser un peu, ça passera pour un "complot" (vs les rouspétances), quand ça augmente en décembre, c'est aussi un "complot" (le chauffage devenant indispensable). Y a des années où ça a baissé un peu (déc 2015 par ex, -1,26%).
Réponse de le 14/11/2018 à 12:00 :
@luciffer

C’est vous qui n’avez rien compris
C’est une «  histoire » de principe
Les lrem nettoient «  la m..... » laissé par les précédents...
Qui va payer l’addition ?
Moi je pari que les prédécesseurs ne reviendront plus jamais sur la scène politique en tout cas en France....
a écrit le 14/11/2018 à 11:06 :
en resume j augmente les taxes et j en redistribue des miettes. Autrement dit j appuie sur l accelerateur et le frein en meme temps. C ets sur que ca va pas tres bien marcher. Surtout que lesdites mesures "sociales" ne vont evidement pas beneficier a ceux qui payent le plus la hausse de la TIPP (comme ils travaillent, ils n ont droit a rien a part payer).


Sinon toujours aucune reflection de fond sur le modele eco. avec un emploi volatil, comment s etonner que les gens qui ont des credit de 25 ans sur le dos ne peuvent demenager et doivent faire 50 km pour aller a leur nouveau travail ...

Sinon un coup de chapeau a notre premier ministre pour qui un gros rouleur fait 70 km par jour, autrement dit habite a 35 km de son travail. J ai travaille avec des gens qui etaient a + de 50 km ... IL n y a qu a paris ou venir de 35 km c est loin !
Réponse de le 15/11/2018 à 22:25 :
"j appuie sur l accelerateur et le frein en meme temps." Bien vu. Et ça ne permet pas une conduite économique...
a écrit le 14/11/2018 à 10:55 :
l ideal ce serais de contsruire et vendre des petite voitures citadine electrique a un prix raisonnable avec en plus des aides a la reconvertion pour les petit bujet; MAIS pour cela ils faut convaincre les constucteurs d automobile francais et de plus les faire fabrique en France ? IL Y A TOUJOURS DES SOLUTIONTS AVANT D AUGMENTEZ LES IMPOTS DES FRANCAIS TVA OU CSG
si l etat a besoin d argent il peut mettre en route une tva social envers les transitionts d argent entre banque; et entre pays faisant des affaires avec la France, SEULEMENT C EST PLUS FACILE DE S EN PRENDRE AUX PETITS QU AU RICHES???
Réponse de le 14/11/2018 à 11:04 :
Ces voitures existent : les Zoe, C0, Ion. Mais il est impossible, du fait du prix de la batterie, de les vendre à prix raisonnable.
Réponse de le 14/11/2018 à 13:15 :
Les véhicules électriques n'ont que très peu d'intérêt pour l'immense majorité des citadins, pour la bonne est simple raison qu'il n'y a pratiquement pas de bornes de recharge. Pour avoir un VÉ en ville, il faut avoir un garage privatif avec électricité, ou bien une maison de ville avec jardin, ou bien habiter dans un immeuble très récent avec parkings équipes en prises de recharge. Bref, il faut être un bobo qui appartient aux 5% des français les plus favorisés. Pour les autres, il est impossible de recharger sa voiture la nuit dans la rue. Renault a publié il y a quelques mois un article intéressant qui montre que 90% de ses clients dont soit des ruraux, soit des ménages aisés qui possèdent un pavillon en banlieue d'une grande ville. Rien à voir donc avec la clientèle visée, à savoir les ménages de la classe moyenne/inferieure et urbains. Ceux-la n'ont ni les moyens ni les infrastructures (bornes de recharge) pour acheter un VE.
a écrit le 14/11/2018 à 10:36 :
il n' a pas bien compris que c'est pas les 20% de gens qui ne travaillent pas qui vont avoir un probleme, c'est ceux qui doivent aller tous les jours au boulot, et qui eux n'ont aucun droit, sauf celui de remplir les caisses..........
lepen le remercie, la campagne va etre courte
a écrit le 14/11/2018 à 10:29 :
LAMENTABLE ADMINISTRATION
a écrit le 14/11/2018 à 10:27 :
quelle intox distrIbuer 500 m d€ et diviser les Francais pour piqueR 5 MILLIARDS
PAR AN ?????PUISQUE CASTANER veut punir punissons les aux élections Européennes TOUS SAUF figurants LREM . je precise figurants noS elus ne nous representent PAS ils se mettent à genoux devant JUPITER
a écrit le 14/11/2018 à 10:20 :
Une des solutions serait de construire des petites bagnoles de type Renault 5/Saxo... (100% recyclables) dépourvues des derniers gadgets à la mode, bridées à 110 et qui ne consommeraient que 2,5 litres. Pour mémoire, la pollution est proportionnelle à la consommation. En plus cette technique est disponible sur étagère et beaucoup de voitures ne sont utilisées que pour les petits trajets habituels.
Réponse de le 14/11/2018 à 11:01 :
Pas si simple. D abord la pollution n ets pas directement proportionnelle a la consommation, tout simplement pour qu un pot catalytique fonctionne, il faut qu il soit chaud. autrement dit, si vous faites moins de 20 min de trajet, vous allez polluer bien plus meme avec une petite voiture

Pour le bridage a 110, quel interet ? ca va juste rendre la voiture en question plus difficile a vendre. par ex ca sera une voiture avec laquelle vous ne pourrez pas faire de long trajets, partir en vacances ou simplement exporter hors de france. Meme une R5 allait a plus de 110 !

Pour reduire la consommation, il faut surtout reduire le poids des voitures. C est pas tant les gadgets qui l alourdissent (un auto radio c est pas tres lourd et je doute qu on puisse vendre une voiture sans de nos jours) que la securite passive (un choc avec une R5 ou une clio c est pas pareil) ou le confort (sieges, clim, insonorisation).
Réponse de le 14/11/2018 à 11:27 :
Bravo Albert,vous avez tout compris.
L'idéal serait que nous achetions tous des Fiat Panda ou des Dacia Sandero et que nos élites se gardent le haut de gamme.En plus,en respectant bien sûr les 80 km/h,nous pourrions ralentir plus facilement pour les laisser nous doubler,les saluer quand ils arrivent en face .
Vous savez,nous les sans dents,les gens de peu,ceux qui n'ont pas de Rolex pas de costume,les illettrés,etc. ........
Réponse de le 14/11/2018 à 13:54 :
La pollution dépend logiquement de la quantité et de la qualité du carburant brulé mais aussi des conditions de la réaction chimique, du rendement du moteur, lequel dépend des conditions de conduite, de la météo...

Bref, petit moteur ne rime pas forcément avec moteur propre et efficace.

Sur autoroute un gros moteur bien né qui ronronne à son régime de couple maximal consonne moins qu'une trottinette qui mouline en bord de rupteur.

VW a tenté de fabriqué des Lupo 2.5 l/100 mais elles n'ont jamais tenu leur promesses. Il y a une limite physique à la consommation, c'est le contenu énergétique du carburant / forces de frottement.

Les scooters 125 cc les plus sobres du marché ne descendent pas en dessous de 2 l/100. J'imagine mal qu'on puisse faire mieux avec un véhicule 4 roues de puissance équivalente.
a écrit le 14/11/2018 à 10:18 :
Les Agriculteurs vont-ils s'y joindre ?

Alors ! 500 millions rendus par la couteuse-énième !!! Usine à Gaz payée par le Con tribuable, pour 5.6 Milliards piqués rien que pour 2019 ( multipliés par les 5 ans du quinquennat ) ENFUMAGE. MINI-MINI-MESURETTES.


LA TAXE FONCIERE qui va flamber ses taux aussitot après les Municipales de Mars 2020 : Octobre 2020-21-22-23-24 ; 50% en plus pour remplacer la suppression de la T.H
a écrit le 14/11/2018 à 10:17 :
Les Agriculteurs vont-ils s'y joindre ?

Alors ! 500 millions rendus par la couteuse-énième !!! Usine à Gaz payée par le Con tribuable, pour 5.6 Milliards piqués rien que pour 2019 ( multipliés par les 5 ans du quinquennat ) ENFUMAGE. MINI-MINI-MESURETTES.


LA TAXE FONCIERE qui va flamber ses taux aussitot après les Municipales de Mars 2020 : Octobre 2020-21-22-23-24 ; 50% en plus pour remplacer la suppression de la T.H
a écrit le 14/11/2018 à 10:12 :
Ayant été exceptionnellement à Paris centre cette année en voiture, je n'y ai vu qu'un grand bazar de car, bus, camions, fourgonnettes polluant aussi bien à l’arrêt qu'en roulant et bloquant toutes les voies. Pas de problème particulier avec les voitures et deux-roues se déplaçant de façon assez fluide.
a écrit le 14/11/2018 à 10:00 :
On a jamais vu aussi mauvaise gouvernance.

Vite un frexit, nous avons besoin d'un président de la république et non d'un petit gouverneur de province.
Réponse de le 14/11/2018 à 10:21 :
l'UE n'est en rien responsable du niveau des taxes sur les carburants français ; ils sont aussi très taxés en Norvège (hors UE) et au RU (qui en sort). Je vous rejoins en revanche sur la qualité de la gouvernance française qui relève de la politique de Gribouille.
Réponse de le 14/11/2018 à 11:15 :
"Je vous rejoins en revanche sur la qualité de la gouvernance française qui relève de la politique de Gribouille"

Dans ce cas vous ne pouvez que valider tacitement le fait que le manque de puissance politique des états européens empêche justement une politique de qualité.

Des exécutants ça ne fait pas des dirigeants.
Réponse de le 14/11/2018 à 14:00 :
De tous les pays les plus socialement avancés, France lanterne rouge. Endettement le plus grave 100% du P.I.B Annuel, 56% de dépenses publiques sur PIB/ An ( dont 1.75% Armées) ce pays et ses politiques ne comparent jamais les taxes moindres des autres.
Réponse de le 14/11/2018 à 15:51 :
@citoyen : Je ne parle pas des autres pays européens mais de la France. Et il faut bien constater que les pouvoirs des pays qui maîtrisent leurs dépenses publiques et sociales, leurs déficits et leur dette ont une vraie capacité à agir politiquement. Les autres (dont le nôtre) en sont réduits à pratiquer la politique du chien crevé au fil de l'eau. Mettons nos comptes en ordre par une baisse de 7 à 8 points de PIB de dépense publique et sociale (tout en augmentant la dépense de défense et celle de justice, notamment l'administration pénitentiaire), et on retrouvera de la capacité à agir.
Réponse de le 15/11/2018 à 9:25 :
@ bruno bd

(tout en augmentant la dépense de défense et celle de justice, notamment l'administration pénitentiaire)

N'importe quoi, cette demande relève d'une méconnaissance totale mais volontaire de votre part donc, du fonctionnement de la justice qui est à l'agonie afin que les juges n'aillent pas fouiller dans les dossiers politico financiers.

Votre crédibilité ? Zéro comme d'habitude.

Oubliez moi vraiment, votre déni systématique et donc trollesque est écœurant, merci.

"La justice française, parent pauvre de l'Europe" https://www.lesechos.fr/03/05/2016/lesechos.fr/021898304522_la-justice-francaise--parent-pauvre-de-l-europe.htm
Réponse de le 15/11/2018 à 17:21 :
@citoyen : relisez-moi, je demande une hausse du financement défense et de la justice et notamment de l'administration pénitentiaire, on ne peut se satisfaire d'avoir les pires prisons d'Europe à l'exception de la Moldavie. Et pour économiser sur le reste, il faut tailler à la serpe dans les effectifs de fonction publique et la dépense sociale, notamment la politique familiale (on pourrait imaginer la suppression des allocs sur 20 ans et immédiatement la fin de mesures comme la prime de rentrée scolaire.... en quoi la rentrée devrait-elle entraîner un surcroit de dépense ? Le cartable, l'ordi et les crayons qui convenaient en juin sont bons à jeter en septembre ? ) et les aides personnelles au logement qui entretiennent le logement cher. Les HLM sont subventionnés à la construction/rénovation pour obtenir des loyers de sortie raisonnables et en tout cas très inférieurs aux loyers de marché, faut-il EN PLUS subventionner ces loyers ?
a écrit le 14/11/2018 à 9:57 :
Mon objectif n’est pas de créer des vagues :
Qui va bénéficier de ses primes de primes de reconversion ?
Il faut être «  cohérent «  aucune famille modeste n’ira faire une reconversion, le mieux est de faire des primes à la carte avec justification des ressources à l’achat d’un véhicule d’occasion ou neuf au garage .
Soit les industriels Français d’automobiles baissent les prix des automobiles.
Par ailleurs il est cohérent de taxer les camions qui transitent la France ( polluent et abîment les routes)
Et reprendre le projet des portiques sur les autoroutes
Aussi augmenter la taxe carbone avions, bateaux...
Réponse de le 14/11/2018 à 10:23 :
Si on reprend l'écotaxe, il faudra traîner en justice l'exécutif qui a abandonné Ecomouv (alors que tout était prêt) pour un coût de cet abandon voisin de 1 milliard.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :