Climat : une pétition en faveur d'un recours contre l'Etat français bat des records d'adhésions

 |   |  774  mots
La pétition entend dénoncer l'inaction de l'Etat français face au changement climatique.
La pétition entend dénoncer l'inaction de l'Etat français face au changement climatique. (Crédits : Reuters)
Lancée par quatre ONG, la pétition en ligne destinée à soutenir un recours en justice contre l'Etat français pour "inaction climatique" a recueilli, dimanche 23 décembre au soir, plus de 1,6 million de signatures. Du jamais vu en France.

Un véritable plébiscite. Dimanche 23 décembre au soir, plus de 1,6 million de personnes avaient signé le texte initié par un quatuor d'ONG (Greenpeace, Oxfam, la Fondation pour la nature et l'Homme (FNH) et l'association Notre affaire à tous) en faveur d'un recours en justice contre les autorités françaises coupables, selon elles, "d'inaction face au changement climatique". La pétition, lancée mardi 18 décembre et disponible sur le site laffairedusiecle.net, a battu tous les records de souscriptions en devenant, en six jours, la plus signée en France. Elle devance la pétition de 2016 contre le projet de loi El Khomri sur la réforme du droit du travail (1,36 million de signatures) et vise désormais les deux millions de soutiens.

Les instigateurs de cette pétition peinent eux-même à croire à ce raz-de-marée populaire. "Aucun d'entre nous ne s'attendait à un tel succès et aussi rapidement", a reconnu la directrice d'Oxfam France, Cécile Duflot. Cette mobilisation montre que "les questions liées au réchauffement climatique et à la biodiversité sont au centre des préoccupations" des citoyens, se félicite la présidente de la FNH, Audrey Pulvar. "Après les catastrophes climatiques de l'été, le rapport du Giec, la déception de la COP 24, quel espoir !", s'enthousiasme, sur Twitter, le compte de Greenpeace, une semaine après l'entente a minima trouvée à Katowice, en Pologne sur les règles d'application de l'accord de Paris.

Vers un recours juridique devant le tribunal administratif de Paris

L'association Notre Affaire à tous y voit, elle, "une vague immense". Une mobilisation qualifiée d'"historique" par la Fondation pour la nature et l'homme (FNH). Les ONG, épaulé par "une équipe de 15 à 20 avocats et juristes", ont adressé lundi 17 décembre une requête préalable au gouvernement qui doit y répondre sous deux mois.  Ils y dénoncent "une carence fautive de l'Etat à respecter son obligation de protection de l'environnement, de la santé et de la sécurité humaine". Puis ils rappellent les engagements auxquels l'Etat, lié par des textes internationaux et européens, doit répondre. Pour confirmer que celui-ci "ne respecte pas ses objectifs de court terme".

Tenue par l'accord de Paris de tout faire pour limiter le réchauffement à + 1,5° C d'ici 2 100 par rapport à l'ère préindustrielle, la France a vu repartir à la hausse ses émissions de gaz à effet de serre (GES) depuis 2016. Et «ne sera pas en mesure de respecter le premier budget carbone 2015-2018», admet le gouvernement. En matière d'efficacité énergétique et de part de renouvelable dans sa consommation énergétique, le pays reste, là aussi, hors des clous qu'il s'est fixés. Les ONG prévoient dans un second temps, en mars probablement, d'introduire un recours juridique devant le tribunal administratif de Paris, une première à l'échelle française.

Les citoyens "ont envie de passer à l'action, cela nous renforce dans l'espoir que le gouvernement ne reste pas sans réponse", indique Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France. "C'est une réappropriation démocratique : la génération climat veut prendre son destin en main, il est fini le temps des grands discours creux ! Nous voulons pouvoir choisir notre avenir. En matière de climat, plus rien ne sera comme avant", explique Marie Toussaint, présidente de l'association Notre affaire à tous.

Des initiatives similaires à travers le monde

Le ministre de la Transition écologique François de Rugy a invité les ONG à participer au grand débat national promis à la suite du mouvement des "Gilets jaunes", mais pour les associations, le temps n'est plus au débat mais à l'action. Face aux dérèglements climatiques, les recours en justice se multiplient dans le monde contre l'insuffisance des mesures prises.

Lire aussi : Climat : quatre ONG poursuivent la France en justice pour "inaction"

Aux Pays-Bas, un tribunal, saisi par l'ONG Urgenda au nom de 900 citoyens, a ordonné en 2015 à l'État de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 25% d'ici à 2020. Le jugement a été confirmé en octobre. En France, l'annonce des associations est tombée au lendemain d'une conférence climat de l'ONU (COP24) qui a déçu par l'incapacité des pays à renforcer leur action. Les plaignants soulignent que la France, dont les émissions de GES sont reparties à la hausse en 2015, ne respecte notamment pas ses objectifs de court terme.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/02/2019 à 8:52 :
on nous pollue par tous les bouts, et j'ai peur pour l'avenir de mes petits-enfants !
a écrit le 02/01/2019 à 12:22 :
nous devons laisser une planète propre à nos enfants
a écrit le 30/12/2018 à 19:03 :
) Cette vidéo est un tissu d'âneries, de mensonges et de contre-vérités, proférées par des personnes qui n’y connaissent rien en sciences (physique, chimie, océanographie) et en climatologie. Mais positivons : 97,6% des Français n'ont pas signé cette pétition débile. Il y a donc encore de l'espoir, malgré l'intense propagande politico-écolo-médiatique en faveur du dogme du réchauffement climatique anthropique et de l’absurde politique énergétique qui en découle. Cette attaque en justice est d'autant plus idiote que nos émissions de CO2 (gaz de la Vie sur Terre, grâce à la photosynthèse) ne représentent que 0,9% du total des émissions et que, grâce au nucléaire et à l'hydraulique, nous avons le plus bas niveau d'émissions/personne pour les pays développés. Décidément, le redoutable virus delirium carbonum a des effets dévastateurs sur les neurones des adeptes du dogme du Réchauffement Climatique Anthropique.
a écrit le 28/12/2018 à 10:41 :
Cette vidéo est un tissu d'âneries, de mensonges et de contre-vérités, proférées par des personnes qui n’y connaissent rien en sciences (physique, chimie, océanographie) et en climatologie. Mais positivons : 97,6% des Français n'ont pas signé cette pétition débile. Il y a donc encore de l'espoir, malgré l'intense propagande politico-écolo-médiatique en faveur du dogme du réchauffement climatique anthropique et de l’absurde politique énergétique qui en découle. Cette attaque en justice est d'autant plus idiote que nos émissions de CO2 (gaz de la Vie sur Terre, grâce à la photosynthèse) ne représentent que 0,9% du total des émissions et que, grâce au nucléaire et à l'hydraulique, nous avons le plus bas niveau d'émissions/personne pour les pays développés. Décidément, le redoutable virus delirium carbonum a des effets dévastateurs sur les neurones des adeptes du dogme du Réchauffement Climatique Anthropique.
a écrit le 27/12/2018 à 21:11 :
Probable manipulation cette histoire de millions de signatures pour une petition en faveur de l'écologie. Quelle est cet organisme qui pourra verifier la veracité de ces signatures?? Les francais viennent tout juste de refuser une taxe en faveur de l'écologie (Essence) car ils sont inquiets pour leur pouvoir d'achat.
Le système ditactoriale de l'union Europeenne chapauté par les banquiers cherche a imposer la thématique de l'écologie pour obliger les pauvre gens a accepter une diminution de leur pouvoir d'achat mais les gens ont bien compris l'arnaque.
Réponse de le 28/12/2018 à 2:33 :
@ Congolais : On importe en moyenne 56 milliards d'euros par an d'énergies fossiles, alors que l'on produit l'électricité, l'hydrogène et dérivés, les différentes sources de biométhane, le solaire, éolien etc donc il est naturel de faire revenir ces dépenses en France et favoriser les territoires les plus pauvres. Vous vous trompez donc de cible en continuant de promouvoir des véhicules thermiques lourds, coûteux en entretien etc alors que beaucoup de véhicules électriques d'occasion sont accessibles avec des autonomies souvent suffisantes et sinon des prolongateurs d'autonomie embarqués. L'Union européenne n'a rien de dictatorial puisqu'il y a un parlement et que nous sommes dans une Europe des Nations avec prises de décisions par vote des pays.
a écrit le 27/12/2018 à 13:03 :
1.600.000 signataires avant qu'on en parle et 224.000 de plus depuis 4 jours qu'on en parle. Vous croyez pas qu'il y a comme une embrouille?
a écrit le 26/12/2018 à 23:38 :
C’est bien beau de cliquer pour encore une fois faire valoir ses droits mais combien de ceux qui ont cliqué ont fait quelque chose à leur échelle ?
Combien ont fait un effort pour réduire leur empreinte en profitant des politiques de crédit d’impôts des gouvernements successifs ?
Avant de venir chialer et accuser l’état il faut avant tout incarner les changements que l’on souhaite voir opérer par les autres.
Soyez des modèles pour vos voisins et faites de l’évangélisme écologique.
J’ai construit une maison bioclimatique il y a plus de 10 ans, je consomme local dans la mesure du possible, je prends le train et je convoiture ... je n’achète pas des produits sur emballé ou mauvais pour l’environnement. Je ne milite dans aucun groupe ou parti, simplement je fais ce qui me semble bon et logique pour protéger mon environnement.
À vous de jouer plutôt que de cliquer.
Réponse de le 27/12/2018 à 15:56 :
certes. De plus l'état ne peut pas tout faire. Un peu comme ces parents qui attendent de l'école "l'éducation totale" de leurs enfants, alors que celle ci commence et continue à la maison.
Réponse de le 28/12/2018 à 2:36 :
Il y a des chances pour que ceux qui cliquent soient très concernés et s'impliquent comme vous pour protéger l'environnement. Sinon ils n'auraient même pas cliqué.
a écrit le 26/12/2018 à 23:05 :
Comblons l'écart entre la théorie et la pratique,la pensée et l'action.
a écrit le 26/12/2018 à 21:23 :
J'aimerais juste que tous le monde puisse ce Concerté.. pour pouvoir construire un avenir !
Savoir s'écouté sais, sans doute ,donner la possibilité d'associer, les intelligences..!
Et trouver des solutions dans l'intérêt commun...
La mère de toutes les Humains !
Pour les septique de l'enjeu ou l'urgence.
Je dirais juste que la sécurité c'est savoir anticiper....
a écrit le 26/12/2018 à 14:27 :
La pollution elle n es pas d aujourd'hui ?elle vas pas disparaître avec des Signatures c est un impôt ?un référendum pour la pollution le vent bien de partout un mort pollué une vache pollué faire p p au kk pollué la solution hulot pollué
a écrit le 26/12/2018 à 13:28 :
Quel planète va t'on laissé à nos enfants et les générations à venir!!!ils est plus que tant que les gens prennent conscience de la situation, qui dure depuis aux moins depuis 40 ans.les ressources n'ont sont pas etrenel...il faut agir...
a écrit le 26/12/2018 à 12:22 :
Il faut arrêter avec les fausses informations. Les ministres et le premier ministre ne cotisent pas pour la retraite et ne touchent donc pas de retraite,pour leur poste de ministre. Renseignez vous!
a écrit le 26/12/2018 à 12:21 :
Pipeau grand pipeau enfumage total

Les guignols qui croient aux balivernes sont des pauvres d'esprit . Si réchauffement il y a , l'homme n'est concerné que par une infime partie . Tout le reste est naturel et le passé nous le prouve. La planète a connu des températures supérieures et des niveaux de mer bien plus élevés et à l'inverse des climats bien plus froids et..
Tout ça n'est qu'une affaire d'idéologues et mieux de cyniques qui veulent se gaver en faisant peur et culpabilisant le citoyen lambda.
a écrit le 26/12/2018 à 11:51 :
Bonjour à tous , je vois que ! la campagne des élections Européennes vient de commencer, d'abord par Ségolène et maintenant toutes les associations vivant de subventions pour le climat ( l'écologie) . Depuis des temps immémoriaux ils auraient pu planter des forêts en Europe avec de telles subventions , mais ils ont préféré faire carrière instituant l'écologie comme une nouvelle religion , moi je dirai nouvel el dorado pour opportunistes en agissant sur les peurs . Ce n'est pas avec eux que l'on agira sur le pollution internationale car notre pays pollue inféniment très peu , donc pas d'impact possible sur ce qu'ils prétendent .
a écrit le 26/12/2018 à 9:18 :
Il faut réagir URGENT
a écrit le 26/12/2018 à 4:00 :
Il est urgent d agir pour nos enfants et petits enfants
a écrit le 25/12/2018 à 20:30 :
Pour que le gouvernement active la protection contre le climat
a écrit le 25/12/2018 à 20:15 :
Il est tout à fait possible de progresser assez rapidement sur la transition énergétique, l'environnement et le développement durable, tout en réduisant les coûts de production pour les entreprises, améliorer l'innovation, contribuer à l'emploi et réduire le chômage avec des postes en mode partagés.
Face aux séismes par exemple des moyens pour reconstruire peuvent être mis en place.
a écrit le 25/12/2018 à 18:31 :
On s'en fout, laissons les ONG américaines agir aux USA,contre les mesures du climatosceptique Trump et au gouvernement chinois de le faire en Chine( ne vous inquiétez pas,ils agissent déjà).En France,c'est aux ONG et à la société civile de faire pression sur le gouvernement pour respecter les objectifs de la COP 21.En 2017,la France a augmenté les émissions de gaz à effet de serre et on est hors des clous,pour remplir les objectifs de diminution de la production de C02 fixés pour 2020.
a écrit le 25/12/2018 à 18:22 :
J 'bien dit ,10 milliards en comptant la flat tax. Sur les 3.8 milliards des taxes sur l'essence de 2018,moins de 10% ont été consacrés à la transition énergétique
Même Hulot l'a critiqué. Il faut arrêter de faire peur,avec les gens qui partent à l'étranger.S'ils veulent partir qu'ils partent. Il y en très peu qui sont rentrés,avec la suppression de l'ISF.
a écrit le 25/12/2018 à 17:45 :
Que font ces ONG contre la Chine et les USA ?
Ces ONG connaissent-elles leur niveau de pollution comparée à la France ?
Réponse de le 25/12/2018 à 18:29 :
On commence par chez nous et après on s'occupera des autres.

Et tkt pas que les pays du genre de la Chine ne nous attendrons pas.
a écrit le 25/12/2018 à 16:35 :
) Plus les gens sont incompétents et climato-crédules, plus les médias les encensent et diffusent urbi et orbi toutes leurs carabistouilles irrationnelles. Il n’est plus question de science, mais d’idéologie verte, dictatoriale, déconnectée des réalités. Je me demande quand nos médias retrouveront un minimum de bon sens et de raison, par exemple en nous parlant du projet CLOUD du CERN, frappé d’omerta, car GIECquement très dérangeant, ou encore du dernier ouvrage du physicien François Gervais : « l’urgence climatique est un leurre ». Cela nous changerait agréablement de toutes les âneries diffusées par nos médias subventionnés (ceci expliquant peut-être cela...).
a écrit le 25/12/2018 à 14:21 :
Il ne faut pas tomber dans le climatoscepticisme , comme Trump. En ce qui concerne les taxes sur l 'essence,c'est de l'enfumage du gouvernement d'essayer de nous faire croire que l'augmentation des taxes,c'est pour lutter contre le réchauffement climatique.C'est simplement pour renflouer les caisses de l'état,vidées par les 40 milliards de CICE+ les 10 milliards de la suppression de l"ISF et la création de la flat tax sur les revenus financiers
Réponse de le 25/12/2018 à 16:23 :
C'est faux car les 3,9 milliards de la taxe avait été réattribués avant suppression à l'aide à la transition et dans tous les cas le gouvernement donne des aides bien plus élevées que celà à la transition donc c'est un faux procès de prétendre qu'il se sert à se renflouer, ce qui est d'ailleurs profitable aux français. L'ISF ne remporte pas 10 milliards et on voit que dans le Nord ou à d'autres frontières les riches s'installent en Belgique ou autre. C'était le cas de Depardieu entre multiples autres.
a écrit le 25/12/2018 à 13:34 :
Le ridicule ne tue pas c'est comme donner un grain d homéopathie à un éléphant
a écrit le 25/12/2018 à 13:23 :
Comment préserver l'humanité quand tous les débats de la COP se résume a écouter les groupes d'intérêts de chaque pays. quel mauvaise idée d’imposer un modèle économique à toutes la planète. pourtant, il existe des actions forte et mesurable comme par exemple réduire de moitié notre consommation de viande.
a écrit le 25/12/2018 à 13:03 :
La France va sauver la planète..... portons plainte contre le gouvernement, c'est à dire contre l'état, c'est à dire : nous, faisons le payer, c'est à dire : nous et faisons rire la moitié de la planète qui ne pense qu'à une seule chose : survivre.
Réponse de le 28/12/2018 à 4:43 :
A BIBOB.
Bravo, enfin quelqu'un qui reflechit.
Mais faut quand meme bien constater qu'en France on aime se tirer une balle dans le pied.
a écrit le 25/12/2018 à 12:28 :
La France va sauver la planète..... portons plainte contre le gouvernement, c'est à dire contre l'état, c'est à dire : nous, faisons le payer, c'est à dire : nous et faisons rire la moitié de la planète qui ne pense qu'à une seule chose : survivre.
a écrit le 25/12/2018 à 10:16 :
Pas tout compris, les GJ protestent contre la hausse des taxes sur la carburant et ce sont les mêmes qui veulent moins de CO2, les mystères franchouillards !!!!!
Réponse de le 25/12/2018 à 10:48 :
Ce n'est pas les mêmes , a part quelques gogos qui n'ont rien compris au fond de commerce pour la lutte contre le climat dans notre pays .Observer les , ceux qui diffusent les peurs et bien souvent avant les élections , beaucoup en vivent .
a écrit le 25/12/2018 à 10:03 :
Ce n'est parce qu'un millions de mouches bouffent de la M... qu'il faut mettre la population au régime..Plus sérieusement, la participation de la France aux Gaz à Effet de Serre est de moins de 1% de la production mondiale (28% pour la Chine, 15 pour les USA et 10 pour toute l'Europe, la seule participation des centrales au charbon, cette énergie d'un autre âge, est de 20% pour les émissions mondiales des GES. Et encore, derrière chaque affirmation des scientifiques sur le climat il existe un doute honorable. Il faut être clair et si on commençait par réduire les achats de bidules souvent inutiles qui sont fabriqués à l'autre bout du monde par des pays qui utilisent massivement le charbon.
a écrit le 25/12/2018 à 8:40 :
Y-aurait-il autant de signataires si l'on leur disait que la condamnation de l'Etat va entraîner une augmentation de leurs impôts?! Duflot est une spécialiste de l'enfumage! La réalité c'est ce vote de l'assemblée nationale qui vient de prolonger l'avantage Co² pour les pick up de 6 mois pour permettre aux concessionnaires d'écouler leurs stocks. Tout pendant que cette dénonciation se fera dans le cadre de la société néolibérale et de sa quête sempiternelle de développement des inégalités (qui pollue le plus? les riches ou les pauvres?) et de la croissance je n'adhèrerai pas à cette guignolade juridique!
a écrit le 24/12/2018 à 19:45 :
J' ai signé aussi.C'est une manière de mettre la pression sur ce gouvernement,qui ne fait rien contre le réchauffement climatique,sinon il n'aurait pas signé le traité commercial CETA avec le Canada qui permet l'importation de pétrole issu des sables bitumineux. L'extraction de ce pétrole,est extrêmement polluante et nécessite beaucoup d'eau. En plus,l'énergie nécessaire à son extraction est 4 fois supérieure que celle nécessaire pour le pétrole standard et donc ça correspond à 4 fois plus d'émission de gaz à effet de serre. Avant le CETA,cette importation était interdite dans la CE. Merci M. Macron.
Réponse de le 25/12/2018 à 13:07 :
@faux naif
Vous êtes plusieurs à ne pas chercher à comprendre ce qu’est un gaz à effet de serre, à ne pas avoir le courage intellectuel d’investiguer vers autre chose que la doxa. Avoir la volonté de réduire l’émission de CO2 pourquoi pas, de toutes façons, cela ne changera pas grand-chose en matière climatique. Libre à vous de croire à cette thèse du CO2 anthropique unique responsable du réchauffement.
Mais n’oubliez pas que ce sont une majorité de nantis, qui œuvrent en arrière-plan, sans se préoccuper de la grande majorité des laborieux qui subissent, toujours la seule chose que savent faire les politiques en matière de climat, à savoir créer des taxes supplémentaires sur les carburants.
N’oubliez pas que la suppression des taxes carbone sur les carburants, était la revendication initiale des gilets jaunes.
a écrit le 24/12/2018 à 19:19 :
Alors comme; ça Duflot,qui a été une ministre nulle (et qui allait passer ses vacances a la Réunion pour ne pas polluer) attaque le gouvernement français,tout en continuant a toucher sa retraite de ministre en meme temps que son salaire chez Oxfam?Si elle gagne le procès avec Oxfam,elle se condamne en tant qu'ex ministre!LOL
a écrit le 24/12/2018 à 19:16 :
Il faut arrêter avec cette rengaine véhiculée par le lobby nucléaire. Les allemands vont arrêter toutes les centrales à Charbon et/ou Lignite en 2040.Mais,en plus ils seront débarrassés du nucléaire. Quant à la pollution,dans les grandes villes,elle vient surtout de la circulation automobile. Il ne faut pas taxer l'essence ou le diesel,il faut simplement interdire les voitures thermiques à Paris et dans les grandes villes et en attendant que l'électrique arrive ,on doit instaurer les transports publics gratuits.
a écrit le 24/12/2018 à 17:56 :
la majeure partie de notre pollution subie vient des centrales à charbon Allemande, alors qui faut-il taxer ?
a écrit le 24/12/2018 à 17:50 :
Ils sont bien gentils avec leur pétition. Ils feraient mieux de réfléchir à comment faire pour résoudre le problème. Pour l'instant les seuls qui ont proposé quelque chose de rationnel ne sont pas écoutés, alors la pétition cela change quoi?
a écrit le 24/12/2018 à 17:21 :
J'ai vu aujourd'hui sur la chaîne NRJ12 un reportage choquant. Alors que des ONG sont entraint de faire signer une pétition contre l'état Français pour d'obscures raisons ,un Français ancien pilote , à ouvert une école de pilotage sur glace sur un lac gèle près du cercle polaire en Finlande. La il fait tourner des bolides (porche Ferrari et autres grosses cylindrées) dans l'indifférence générale. Les écologiste ne s'intéressent ils qu'à la chasse à la baleine et au réacteurs nucléaire. Des milliers de tonnes de CO2 sont émis par ces bolides et ce dans une zone polaire très sensible. Qui peut alerter l'opinion public et faire cesser ce genre corrida. Je ne suis pas militant écolo seulement respectueux de la planète et fatigue par les donneurs de conseil style les grandes organisations écologique, et parti écolo.
a écrit le 24/12/2018 à 17:18 :
C est bien les bobos bien pensants a qui les gilrrs jaunes vont tricoter des gilets rouges
a écrit le 24/12/2018 à 16:03 :
Faudrait que chacun des signataires cautionnent leur signature par un chèque de par exemple 100 euros (chiffre à la mode !). Il y aurait sans doute moins de monde.
a écrit le 24/12/2018 à 15:50 :
l'action des associations contre le gouvernement français et la pétition sont fondées au vu des éléments ci-dessous ?
- France parmi les pays développés émettant le moins de gaz à effet de serre par habitant avec Suisse et Suède (World Resources Institute ; Eurostat).
Les émissions par habitant ont progressé dans certains pays européens ces dernières années, mais pas en France semble t-il (Eurostat, données jusqu'en 2016).
- France parmi les pays ayant le plus faible déficit de tarification du carbone ("peu de pays font payer le carbone assez cher pour que les objectifs climatiques puissent être atteints", OCDE, 09/2018).
- France, 2e sur 180 de l'Environmental Performance Index (Yale).
- France investit dans le train. Et encourage son utilisation apparemment :
d'après la presse anglaise, le prix des abonnements est très raisonnable (https://www.theguardian.com/money/datablog/2017/jan/06/tracking-the-cost-uk-and-european-commuter-rail-fares-compared-in-data) ; la part du transport ferroviaire dans le transport terrestre de personnes est la 3e la plus élevée de l'UE (Eurostat) ; hausse de 7% de la fréquentation du train en 2017 contre 0,4% pour l'utilisation de la voiture (Arafer).
- France, 1er investisseur dans le Tramway d'après cet article The Guardian :
https://www.theguardian.com/cities/2018/aug/24/in-praise-of-the-tram-britains-lost-network-and-the-future-of-transport
- France construit 400 000 logements par an (pour 250 000 nouveaux ménages). Autour de 250 000 au UK. 285 000 en Allemagne. 1er taux de construction en Europe, d'après le Deloitte Property Index.
Cela contribue au renouvellement du parc, non ? En plus des aides/incitations à rénovation/isolation.
Le niveau élevé de construction contribue aux émissions de gaz ?
- On pouvait lire dans la presse, il y a 3/4 ans, que les voitures françaises étaient parmi les moins polluantes avec les Fiat.
C'est l'Allemagne qui a lancé la mode des SUV qui consomment, non ?
- France est moins industrialisée que beaucoup de ses partenaires développés depuis des décennies, semble t-il (Les Echos Data). un bon point sur le plan écologique, a priori.
etc...
a écrit le 24/12/2018 à 15:07 :
Qui sont les pétitionnaires? Je n'ai pas entendu parlé de cette histoire avant que l'on m'informe du résultat supposé! C'est des signataires a l'étranger?
a écrit le 24/12/2018 à 15:03 :
je suis d'accord avec cette pétition - ajouter la signature
a écrit le 24/12/2018 à 14:49 :
Drole de logique dans la demarche, lancer une petition pour aller en justice, ils seraient surs de leur bon droit, ils pourraient y aller sans. 1.6 millions ça me semble beaucoup, il serait interessant d'avoir l'origine geographique des ip des signataires, il y a des pays où c'est un business de vendre des avis des reco, des likes, des soutiens...

Perso nous les lapins, on est pas climatosceptiques mais severement co2sceptiques, le lapin, il signe pas un truc comme ça. Noméhoh
Réponse de le 24/12/2018 à 16:50 :
Autours de moi ce sont des dizaines de personnes de tous milieux qui ont signé. Intéressez vous un peu à votre environnement je crois que ce sont vos enfants qui vous remercieront. Quant à l’attaque de l’état, elle est purement symbolique, histoire de faire prendre conscience d’une envie de changement.
Mais c est moins vendeur que 40k agités
a écrit le 24/12/2018 à 14:45 :
Ben moi je l'ai signé et je ne suis ni bobo ni écolo.

Je trouve la démarche intéressante faire pression sur les gouvernements et les politiques via la justice.
C'est un moyen, c'est perdu d'avance comme pour le sang contaminé mais rien que pour dire officiellement regardezvous messieurs, vos politiques sont contraires à l avenir de nos enfants payez !!!
a écrit le 24/12/2018 à 13:37 :
je suis pour climate
a écrit le 24/12/2018 à 13:31 :
Bravo les écolos! Vous avez réussi à imposer une politique de lutte contre le réchauffement climatique contraire à tout bon sens et à toute raison scientifique. Le gouvernement a appliqué bêtement en générant "les gilets jaunes". Et maintenant vous voulez lui faire un procès. Malgrè tout cet échec est de votre entière responsabilité. Et maintenant vous essaiez de noyer le poisson.Il serait tant que vous commenciez à réfléchir pour proposez des solutions qui ne soient pas des.....
Réponse de le 24/12/2018 à 14:41 :
Bravo à vous, tant de sonneries en 5 lignes, champion du monde.
a écrit le 24/12/2018 à 13:04 :
Solidere du SOUCI LEGITIME, MAIS .... tant que la solution des pouvoirs publics sera UNE TAXE DE PLUS ... ils braqueront une majorite de citoyens sur le sujet, ce qui est criminel dans ce contexte. Il y a d'autres chose a faire .....
a écrit le 24/12/2018 à 12:54 :
On passera sur le coté scientifique du problème "réchauffement" pour ne garder que le juridique. Cela me parait irrecevable d'accuser un état d'un problème planétaire surtout quand celui ci représente une partie infime des gaz à effet de serre.Il pourrait d'ailleurs se retourner contre tout ceux qui font le plein ,qui prennent l'avion, qui conduisent leurs enfants à l'école, en bref qui consomment. J ' imagine d'ailleurs que tout les pétitioneurs sont de ce point de vue irréprochables. Ou alors ils font parties de ces gens déresponsabilisés qui attendent des autres la solution à leur comportement..
Réponse de le 24/12/2018 à 13:56 :
A lire votre commentaire il me semble que le transport est prioritaire mais non il faut arrêter de manger de la viande et acheter toutes ces conneries à longueur d année vêtement ,électroménager ,jouet pour Noël ,ce chauffer à 20 degrés alors que 15 avec un pull suffit ,prendre une douche alors qu un coup de gant suffie ,se climatiser etc... voilà ce qui faut faire
Réponse de le 24/12/2018 à 16:54 :
Mais heureusement vous n’êtes pas juriste...
a écrit le 24/12/2018 à 12:53 :
il y a du travail comment faire comprendre a des pays a renonce aux charbon quant la France a encore des centrales et de plus en vendent, comment faire quand on n avance pas pour les voitures electrique; comment faire quant les tranports urbain sont payant,? comment faire alors que l on aide pas assez sur les produit elogique déjà invente? ILS ET NORMAL QUE TOUS SOIT POUR QUE DES EFFORT SOIT FAIS MAIS PERSONNE AUX GOUVERNEMENT LE PREVOIS CAR GOUVERNE C EST PREVOIR???
a écrit le 24/12/2018 à 12:46 :
On voit bien là l'incohérence des français : j'espère que ces 1.6 millions de français ne se déplacent qu'en transport en commun ou en voiture électrique??? j'espère que ces donneurs de leçons ont tous des panneaux solaires sur leur toit et une éolienne dans le jardin ...
Mais non : "pas moi,..; mais que les autres commencent, et surtout, que les autres financent !!!"
Réponse de le 24/12/2018 à 23:16 :
Bonsoir,
Pour changer, il faut orienter vers les moyens de transports propres ou les créer, Même si je n'aime pas ça, garder une part de nucléaire et se lancer vite dans les énergies renouvelables et le stockage compétitif de l'énergie . Pour se faire, il faut des moyens nous savons tous que c'est impératif pour nos enfants et pour nous demain. Pour cela, il faut ajuster les taxes pour les plus pauvres d'entre nous. Or, on vient de les annuler pour tout le monde (j'en profite également alors que je suis du 1er décile), avec une dépense de plus de 10 milliards en faisant en même temps accroître les déficits pour l'année 2019 à -100 Milliard (dépense de 400 mld / recette 300 Mld !!), toujours sympa pour nos enfants qui paieront ça également (Dette 33 000 euros par francais aujourd'hui)
Donc si l'état est rendu coupable, il devra faire des réformes coûteuses...que nous devrons payer de suite tous sinon badaboum écologique et re-badaboum coté dette.
Conclusion: c'est inéluctable, nous tous, payerons gilets bleus, verts ou roses, et financièrement, et humainement et dans 5 ou 10 ans vous comme moi serons les premier à regretter d'avoir dit: aux autres de faire les efforts ! (je ne suis pas un modèle, je prends ma voiture diesel pour accompagner mon fils à l'école à 1600 mètres de chez moi pour ensuite utiliser les transports dont j'ai la chance de disposer facilement)
a écrit le 24/12/2018 à 11:23 :
Il faudrait demander l'avis des gilets jaunes au cours des débats s'ils sont d'accord pour que l'Etat Français doit prioritairement payer des condamnations écologique avant de s'occuper du pouvoir d'achat .
a écrit le 24/12/2018 à 11:14 :
Normal que cela a du succès , dès qu'on propose aux Français une connerie ils sont tous d'accord.
La France et les Bobos vont sauver la planète.
Vivement les martiens.
Réponse de le 24/12/2018 à 11:37 :
C'est sur qu'avec ce genre de commentaire on va s'en sortir haut la main...
a écrit le 24/12/2018 à 11:06 :
Pas s'y tromper , la démarche de l'émysphère parisien des beaux quartiers souvent bénéficiaire de l'ISF lutte à sa magnère pour la réinstallation des taxes .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :