Covid-19 : le tourisme français accuse de pertes d'au moins 30 à 40 milliards d'euros

Le secrétaire d'Etat au Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, chiffre à au moins 30 à 40 milliards d'euros "l'impact immédiat" de la crise sanitaire sur le secteur touristique français, dans un entretien au Journal du Dimanche, en soulignant qu'une partie de la clientèle internationale "a disparu".
La Promenade des Anglais, à Nice, pendant le confinement.
La Promenade des Anglais, à Nice, pendant le confinement. (Crédits : ERIC GAILLARD)

C'est l'un des secteur touché de plein fouet par la crise sanitaire mondiale : le tourisme. Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, le secrétaire d'Etat au Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, chiffre les pertes immédiates pour le tourisme français.

"En temps normal, le tourisme génère 180 milliards d'euros de recettes, dont 60 milliards grâce au tourisme international. L'impact immédiat de l'épidémie est d'au moins 30 à 40 milliards d'euros", déclare le secrétaire d'Etat.

"Beaucoup d'opérateurs nous disent que leur chiffre d'affaires sera en recul de 20 à 25% en fin d'année", ajoute-t-il.

Jean-Baptiste Lemoyne observe que "les Français participent massivement à la relance du secteur touristique en privilégiant la France" et souligne que 7 sur 10 de ceux qui sont partis en vacances ont choisi l'Hexagone. "L'été bleu, blanc, rouge est là", résume-t-il.

Désertion des touristes étrangers

"Cela permet de sauver l'essentiel", déclare le secrétaire d'Etat. "Mais soyons clairs: en temps normal, la France accueille chaque été 17 millions de touristes étrangers quand 9 millions de Français partent à l'étranger" et "une partie de cette clientèle internationale a disparu", poursuit-il.

Jean-Baptiste Lemoyne juge cependant "encourageant (...) que les intentions de départ vers la France des clientèles belge, allemande, italienne et espagnole pour septembre sont plus élevées que pour juillet et août", ce qui permettrait "de prolonger l'été" et "de consolider la relance du secteur".

Le secrétaire d'Etat salue aussi "un mois de juillet encourageant" et "espère que le mois d'août sera excellent" et l'arrière-saison "aux couleurs de l'été indien". Mais "cette reprise est fragile", ajoute-t-il, car "dès qu'un cluster apparaît, l'effet est immédiat sur les annulations de séjour et sur les réservations".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 18
à écrit le 11/08/2020 à 19:53
Signaler
Le suicide français continue... A quand le port des couches-culottes obligatoire en cas d'épidémie de gastro-entérite ? La nouvelle trahison des clercs (pour ceux qui lisent ;si, si, Il y en a encore...)

à écrit le 10/08/2020 à 18:41
Signaler
Le milieu rurale s'en fou comme de sa première chemise que l'économie s'écroule. Lui, ce qu'il regarde, c'est qu'il est bridé à 80 km/heure sur des kilomètres de Routes Nationales.

à écrit le 10/08/2020 à 16:54
Signaler
Mieux que le covid ; 109 morts par noyades en juillet

le 11/08/2020 à 9:28
Signaler
Faut dire aussi que ça doit pas être simple de se baigner avec un masque...

à écrit le 10/08/2020 à 14:41
Signaler
Si on avait vraiment pris des mesures sérieuses pour empêcher la mobilité des gens (et donc du virus), il n'y aurait pas de résurgence. Le confinement qu'on a eu n'a pas stoppé la mobilité. Donc non seulement on a coulé une foultitude de PME avec le ...

à écrit le 10/08/2020 à 13:53
Signaler
La contrepartie est qu'il y a moins de cars qui circulent, les sites touristiques connus moins saturés de visiteurs, beaucoup plus de tables libres ou chambre dans les hôtels, etc. Les oiseaux chantent, ça compense. Ah non, ça fait du bruit. Les ma...

à écrit le 10/08/2020 à 13:33
Signaler
Quelle importance vu que Banques centrales et états déversent à fonds perdus des milliards d'euros de ci de là ? Que les réformes du chomage et des retraites sont enterrées pour là encore des centaines de millions d'euros ? Who cares quand le prési...

à écrit le 10/08/2020 à 11:56
Signaler
Voir la prom vide comme cela, vision surrealiste, meme durant l'hiver du siecle dernier il y avait quelques pekins a ski. Il va y avoir une palanquee de depot de bilan. Paul va pas chomer.

à écrit le 10/08/2020 à 5:35
Signaler
L'argent magique n'existe pas. Le deficit qui galope si. En 22 votez mieux.

à écrit le 09/08/2020 à 23:15
Signaler
et c'est pas les touristes francais desargentes dans un grand cadre de reduction des inegalites ou les neerlandais avec camping car plein de bouffe et de biere qui vont compenser la fuite des americains et des chinois

le 10/08/2020 à 11:44
Signaler
Il faut voir comment les serveurs francais traitaient les touristes americains et les touristes chinois. Tout ces "restaurants" du quartier latin dont l'hygiene fait peur, et puis l'attitude pedante et insupportable de superiorite. Que dire de L'aero...

à écrit le 09/08/2020 à 21:50
Signaler
Faut savoir si on veut des masques ou des clients. On a choisi les masques : Coût sur l'année, on va passer les 100 milliards de perte. "Quoi qu'il en coûte"?. M'étonnerai que ça dure.

à écrit le 09/08/2020 à 10:47
Signaler
La responsabilité de ce Macron-gouvernement sur la pénurie des masques ou du nombre de lits disponibles aux urgences ne peut être engagée car elle ressort de décisions des gouvernements précédents depuis 30 ans ( Woerth, Bertrand: «  il y a trop de...

le 10/08/2020 à 9:21
Signaler
Tant que le vote blanc sera pas pris en compte en interdisant à tout candidat de se représenter lorsque celui ci est majoritaire et élection a refaire, les candidats continueront de se partager le pouvoir et ils se ficheront que nous nous en souvenio...

à écrit le 09/08/2020 à 10:45
Signaler
La responsabilité de ce Macron-gouvernement sur la pénurie des masques ou du nombre de lits disponibles aux urgences ne peut être engagée car elle ressort de décisions des gouvernements précédents depuis 30 ans ( Woerth, Bertrand: «  il y a trop de...

le 09/08/2020 à 14:28
Signaler
C'est leur coté Latin comme ils disent... Latins crétins ! Vivement le retour des allemands pour discipliner tout ça ! à la schlag !

le 10/08/2020 à 14:40
Signaler
"Vivement le retour des allemands" Ah bon !? Parce qu'ils seraient partis ? Vous avez de quoi étayer une telle affirmation ?

à écrit le 09/08/2020 à 10:21
Signaler
La plage avec un masque... même les hommes et femmes les plus sexys le deviennent beaucoup moins brutalement, franchement grotesques en tout cas, retirant au final un de ses principaux intérêts pour beaucoup, on peut parler d'aberration majeur d'aill...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.