Covid-19 : le virus circule toujours aussi intensément en France

 |  | 453 mots
Lecture 2 min.
Le nombre de nouvelles hospitalisations sur les sept derniers jours s'élève EN France à 3.894 contre 3.853 samedi.
Le nombre de nouvelles hospitalisations sur les sept derniers jours s'élève EN France à 3.894 contre 3.853 samedi. (Crédits : Reuters)
La France a fait état dimanche de 10.569 nouvelles contaminations au coronavirus en 24 heures. La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 957.948 morts dans le monde.

La France a fait état dimanche de 10.569 nouvelles contaminations au coronavirus en 24 heures, soit 453.763 cas depuis le début de l'épidémie, montrent les chiffres publiés par Santé Publique France. Samedi, les nouvelles infections s'étaient élevées à 13.498, marquant un record quotidien. Le nombre de nouvelles hospitalisations sur les sept derniers jours s'élève par ailleurs à 3.894 contre 3.853 samedi, et le nombre d'admissions en réanimation à 593, un chiffre identique à celui de la veille.

La France a enregistré 12 nouveaux décès en 24 heures, ce qui porte le total de décès à 31.585 depuis le début de l'épidémie en mars dernier. Ce chiffre des nouveaux décès concerne uniquement ceux étant survenus à l'hôpital, les données pour les établissements sociaux et médico-sociaux (Ephad) n'étant actualisées que chaque mardi et vendredi.

Près de 1 million de morts depuis le début de la pandémie

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 957.948 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 11h00 GMT. Plus de 30.849.800 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie, dont au moins 20.871.300 sont aujourd'hui considérés comme guéris. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d'autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Sur la journée de samedi, 5.089 nouveaux décès et 291.505 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l'Inde avec 1.133 nouveaux morts, les États-Unis (786) et le Brésil (739). Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 199.268 décès pour 6.766.631 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Au moins 2.577.446 personnes ont été déclarées guéries. Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 136.532 morts pour 4.528.240 cas, l'Inde avec 86.752 morts (5.400.619 cas), le Mexique avec 73.258 morts (694.121 cas), et le Royaume-Uni avec 41.759 morts (390.358 cas).

L'Amérique latine et les Caraïbes totalisait dimanche à 11h00 GMT 322.661 décès pour 8.709.926 cas, l'Europe 225.223 décès (4.825.798 cas), les Etats-Unis et le Canada 208.518 décès (6.909.376 cas), l'Asie 124.713 décès (7.183.805 cas), le Moyen-Orient 42.093 décès (1.788.575 cas), l'Afrique 33.829 décès (1.401.274 cas), et l'Océanie 911 décès (31.053 cas).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/09/2020 à 11:30 :
Alors que les contaminations st en pleine explosion à plus de 102000 sur les 10 derniers j (soit plus de 20% de l'ensemble des contaminations sur 7 mois !!), le nbre moyen de décès sur ces 10j reste faible à 43/j.
Ce qui correspond à peu près au cas d'une épidémie de grippe moyenne.
Fin août, début sept, le nbre de nx cas sur 10 j était de plus de 65000 et le nbre moyen de morts était de 16/j.
En près d'un mois, on est passé d'un tx de 2.5 pour 1000 nx cas à 4.2 pour 1000.
Rien à voir avec l'explosion des décès de mars avril qui se chiffrait en tx comparables de valeur supérieure à 10%, soit près de 30 fois plus !!
Du reste, le TX de décès ( en nbre de morts sur la totalité des cas) mesuré chaque jour par l'institution John Hopkins University ne cesse de chuter fortement de son pic de 16% obtenu fin mai, à 6.3% à ce j, en perdant environ 1% par semaine sur ce mois, ce qui est énorme.
Preuve, s'il en est, que si le virus circule tjrs intensément, il se ballade allègrement de proche en proche ds une population jeune ou bien portante qui contamine très peu les personnes à risque, soit parce qu'elle cherche à éviter leur contact, soit par éloignement préventif et précautions amplifiées de ces dernières.
Il n'y a dc pas lieu de s'alarmer tt en cherchant à se rapprocher du tx d'immunité collective.
a écrit le 21/09/2020 à 10:55 :
C'est quoi la solution ?
Le reconfinent ou l'économie ?
a écrit le 21/09/2020 à 9:42 :
Je veux bien qu'on nous donne des chiffres, mais dans ce cas, on donne tous les chiffres.
Par exemple, l'âge des morts par tranche d'âge, le taux de comorbidites, les départements.
Des morts, il y en a tous les jours, environ 50 000 par mois.
Aujourd'hui...+41! Regrettable, mais raison garder en évitant de faire paniquer 60 000 000 de Français!
a écrit le 21/09/2020 à 9:14 :
Finalement, c'est le Professeur Montagnier qui avait raison... c'était prévisible vu le déchainement médiatique qu'il a subit... Toujours un signe fiable...
a écrit le 21/09/2020 à 8:56 :
"La France a enregistré 12 nouveaux décès en 24 heures"

Mauvaise nouvelle bon sang la mortalité baisse !

En attendant les peuples du monde qui se rebellaient de plus en plus ont été bâillonnés par le covid. Une bonne affaire pour les classes dirigeantes aliénées affichant de plus en plus ouvertement leur profonde bêtise et incompétence.
a écrit le 21/09/2020 à 8:53 :
y a plus de tests, aussi, ca aide ( dont au passage bcp sont inutiles car les personnes ne sont pas prioritaires et d'autres inutiles car le delai de resultat est d'une semaine, et qu'en une semaine on peut en contaminer, des gens)
le bon sens devrait suffir, mais comme 10% des gens ne respectent pas les regles et qu'il est interdit de leur dire quoi que ce soit sous peine de proces moral en stigmatisation intolerante, he ben y aura des consequences, fermetures de bars, circulation restreinte, etc
a écrit le 21/09/2020 à 7:50 :
Ce qui est dramatique c’est qu’une tranche de la population ne veut pas appliquer le port du masque et des gestes barrières en refusant de voir la réalité.
Quand on travaille comme moi je ne suis pas dans les bars les restaurants après minuit, j’ai d’autres chats ã fouetter
a écrit le 21/09/2020 à 7:11 :
c'est bon de pouvoir s'exprimer derrière l'anonymat d'un clavier quand on a pas la maîtrise d'un sujet et surtout une certaine médiocrité intellectuelle
a écrit le 20/09/2020 à 21:43 :
"le virus circule toujours aussi intensément en France" : Mais il est toujours aussi innofensif.
Réponse de le 20/09/2020 à 22:33 :
593 nouveaux cas en réanimation cette semaine, 50 morts/jour en moyenne et le nombre de décès augmente à nouveau de manière exponentielle (15 morts/jour il y a un mois).

31500 morts en tout, et commence une deuxième vague qui sera au moins aussi meurtrière que la première et submerge déjà les hopitaux de Marseille.

A part ça, le coronavirus est "innofensif".
Réponse de le 21/09/2020 à 0:49 :
400 morts journalières du cancer, 15 000 morts de la canicule sur la première quinzaine d'aout en 2003. Les statistiques ont leur fait dire ce qu'on souhaite.

D'un taux de décès estimé de 3% en Mars, le taux de léthalité du COVID estimé est de désormais 0.9% et il est probable qu'il soit encore sur-estimé vu le nombre de personnes non dépistés.

Dans mon entourage plus ou moins proche, 6 personnes ont temporairement perdu l'odorat et seule une d'entre elle a eu le droit à dépistage (positif).

Dernier point concernant l'engorgement des hopitaux Marseillais, leurs capacités d'acceuil en réanimation sont relativement faible en comparaison de la densité de population. Mon père est actuellement hospitalisé en région Rhône-Alpes où il n'a pas pu être affecté au service cardiologie qui affiche complet. Il y a en revanche seulement 2 personnes hospitalisées pour le COVID (dixit le personnel soignant).

Le coronavirus n'est évidemment pas innofensif mais la couverture médiatique est disporportionnée et sert malheureusement à légitimer bon nombres de mesures.
a écrit le 20/09/2020 à 21:39 :
Lâcher nous la grappe avec la covid
Il y a d'autre sujet plus important a traiter en france non ?
Réponse de le 20/09/2020 à 23:25 :
C'est pour les na..s comme vous que la presse traite ce sujet capital pour la survie de votre entreprise (si vous êtes salariés dans le privé), capital pour l'économie de votre ville, de votre région, de la France, de l'Europe. A part ça, il n'y a pas d'autres sujets plus importants à traiter ? Faut vraiment être à côté de la plaque pour penser le contraire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :