De Rugy salue en la pétition sur le climat une réplique écolo aux Gilets Jaunes

 |   |  385  mots
(Crédits : Hannibal Hanschke)
Face à l'extraordinaire succès de la pétition en soutien à un recours contre l'Etat (1,7 million de signatures), le ministre de l'environnement se dit "heureux que les citoyens s'expriment pour lutter contre le changement climatique". Mais il estime que ce ne sont pas "aux juges de forcer le gouvernement" à agir.

Le ministre de l'Environnement François de Rugy estime mercredi que "ce n'est pas à des juges de forcer le gouvernement à prendre une loi", se disant néanmoins "agréablement surpris" par le succès de la pétition en soutien à un recours contre l'État pour inaction climatique (1,7 million de signatures).

"Je suis heureux que les citoyens s'expriment pour lutter contre le dérèglement climatique. Il faut faire entendre la voix du climat. Sur ce sujet, le pire ennemi, c'est l'inertie", a assuré le ministre dans une interview accordée mercredi au Parisien. "Les ONG sont dans leur rôle d'aiguillon de l'opinion, a-t-il ajouté. Mais ce n'est pas dans un tribunal qu'on va faire baisser les émissions de gaz à effet de serre. Ce n'est pas à des juges de forcer le gouvernement à prendre une loi, ce n'est pas le sens de nos institutions".

Aux Pays-Bas, toutefois, un tribunal, saisi par l'ONG Urgenda au nom de 900 citoyens, a ordonné en 2015 à l'État de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 25% d'ici à 2020. Le jugement a été confirmé en octobre par la Cour d'appel.

Le texte de la pétition, disponible sur le site laffairedusiecle.net, dépassait mercredi matin les 1,73 million de soutiens et vise 2 millions. L'initiative de Greenpeace, Oxfam, la Fondation pour la nature et l'Homme (FNH) et l'association Notre affaire à tous avait été rendue publique le 17 décembre.

Le même jour, les ONG avaient adressé une requête préalable au gouvernement, qui a deux mois pour répondre. Les ONG prévoient dans un second temps, en mars probablement, d'introduire un recours juridique devant le tribunal administratif de Paris, une première en France.

"Aucun d'entre nous ne s'attendait à un tel succès et aussi rapidement", avait reconnu la directrice d'Oxfam France, Cécile Duflot, auprès de l'AFP. Cette mobilisation montre que "les questions liées au réchauffement climatique et à la biodiversité sont au centre des préoccupations" des citoyens, s'était félicité la présidente de la FNH, Audrey Pulvar.

"Mon hypothèse est que le succès de cette pétition pour le climat est peut-être aussi une réplique aux mouvements des Gilets jaunes qui parlent parfois de l'écologie comme d'un problème", a avancé pour sa part le ministre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/01/2019 à 12:44 :
la terre a subit plusieurs variation climatique avant que l'homme y soit
alors arretez les mensonge qui ne serve qu' a justifier les taxes
de polititiens vereux
bien que la planete terre doit etre protege


se n'est pas a ceux qui ont profite des pollutions pour se goinfrer voir m hulot

et variation climatique il y en auras d'autres sans la presence des moralistes

qui justifi tout et rien pour leur interets personnel

voir m macron qui a besion d'un jet pour se deplace sur des petit parcour la ou un train voir un autre vehicule pollure beaucoup moins
mais voila in sonr déjà sur une autre planete
a écrit le 03/01/2019 à 12:24 :
La transition énergétique est une impossibilité physique donc une grande arnaque (loi de la conservation d’énergie). la technologie aura toujours besoin de ressources minérales et d’énergie. Toutes les transformations énergétiques sont basées sur le pétrole (minéraux, fabrication, transport, installation et maintenance et je ne parle pas des lubrifiants des engrenages et isolants des câbles). Cela fait 34 ans que nous trouvons moins de pétrole que nous en consommons, en 2016, 2,8 milliards de barils pour 35 milliards de conso. 2017 à été encore pire. La transition énergétique se fera en retournant vers 1800 (guerres, famines, pandémies?), avec certainement de 1 à 2 milliards d’individus sur la planète ! La prévision de l’effondrement est pour 2030.
a écrit le 28/12/2018 à 13:32 :
Le ministre de l'écologie ils a une tête pollué ils est comme macron l homme qui a plombé la misère des retraitees une inflation de 1.9 % une tevalorisation de 0.3 % . 3€ pour une retraite de 1000 € = 3 € de plus part mois vraiment ils n es pas sérieux Jupiter plus t es pauvres plus macron t en foncé les gagnants smic plus leS CRS pour tapé sur les manifestants 130 € une prime de 300€ pour les CRS tapes ca payés
a écrit le 28/12/2018 à 11:52 :
Donc la Chine, à 10% de croissance par an, quadruplera son PIB en 15 ans , et donc triplera ses émissions carbone. (Son engagement est de diminuer ses émissions par unité de PIB, pas en valeur absolue). Admettons même qu'elle ne fasse que les doubler. Elle représente déjà 30% des émissions mondiales, donc si les autres pays restent constants, les émissions mondiales passeront de 100 à 130, du seul fait de la "virtueuse Chine". En France, en admettant que nous réussissions à diminuer nos émissions de 20% (en abaissant notre niveau de vie d'autant, et en achetant des batteries et panneaux solaires chinois), nous pourrions faire gagner 0,2% au monde!
Les chinois doivent bien rire quand ils voient des pétitions dirigées contre le gouvernement français et non contre eux. Ils sont forts pour la com!!
a écrit le 28/12/2018 à 8:58 :
LE LAVAGE DE CERVEAU CONTINUE.

Ce n'est pas en répétant des conneries des milliers de fois avec la complicité des médias que ça devient une vérité.
DONT ACTE.
a écrit le 28/12/2018 à 6:17 :
LeS gilets jaunes acte 7 monsieur le president n as tout jours pas compris pour calmes leS manif leS tetraites une tevalorisation indexés sur l inflation revalorisation des rentes des victimes at mp de rugi ils est comme macron ils n as pas compris a 10000 € parts mois ils n as riant à fourres des taxes ils n es pas au smic ni Ala retrait a 1200€ le gouvernement ne répond pas aux revendications Jupiter réveiller toit buzyns revalorisé les retraites pas à 3€ parts mois pour une retraite à 1200€
a écrit le 27/12/2018 à 15:30 :
De Rugy en bon laquais au service servile de son maître, essaie de diviser les opposants à la politique néo-libérale de L'Elysée. On peut rejeter les pseudos mesures de lutte contre la pollution du gouvernement et être préoccupé par les problèmes environnementaux...
a écrit le 27/12/2018 à 15:16 :
En effet, il serait désagréable au ministre que les juges s'aperçoivent (avec les gilets jaunes) que l'on dépense en France plus de 6 Mds € par an, depuis des années, pour construire des éoliennes et des panneaux solaires sans réduire d'un seul gramme la production de CO2 (et même de l'accroître car il s'agit d'énergies intermittentes, le cas allemand en est la démonstration).
a écrit le 27/12/2018 à 14:34 :
C'est bien que une grande majorité souhaite que l'on fasse quelque chose pour la lutte contre le réchauffement climatique et l'amélioration des conditions de vie sur la terre.
Mais cette pétition acte aussi l'échec des politiques proposées et mises en oeuvre par nos gouvernants. Les pétitionnaires constatent ce qui a déjà été constaté chez nos voisins allemands par les experts techniques appointés par le gouvernement, à savoir que les milliards d'euros dépensés annuellement ne servaient plus à rien passé un certain niveau qui est déja aussi atteint en France.C'est donc des idées qu'il faut et pas des pétitions.
a écrit le 27/12/2018 à 13:47 :
Est-ce bien le rôle d'un ministre quelconque d'opposer les citoyens entre eux ?
a écrit le 27/12/2018 à 13:21 :
La France représente 0,9 % des émissions de gaz à effet de serre, la chine 28 % si l'on baisse chez nous de 50 % ces emissisons ce qui est considérable et occasionnera des fermetures d'usine et du chômage cela ne représentera que 0, 45% au niveau mondial. Il faut arrêter de nous saouler avec l'écologie, la France est peanut au niveau mondial c'est Ca la vérité
a écrit le 27/12/2018 à 13:21 :
La France représente 0,9 % des émissions de gaz à effet de serre, la chine 28 % si l'on baisse chez nous de 50 % ces emissisons ce qui est considérable et occasionnera des fermetures d'usine et du chômage cela ne représentera que 0, 45% au niveau mondial. Il faut arrêter de nous saouler avec l'écologie, la France est peanut au niveau mondial c'est Ca la vérité
Réponse de le 27/12/2018 à 17:50 :
Tout à fait d'accord...et notre voisin l'Allemagne qui pollue considérablement avec sa production électrique grâce à l'utilisation massive du charbon ...mais chut il ne faut rien dire à nos bons écologistes!!!!!!!
Tout ça est du foutage de gueule ....l 'état français veut baisser les impôts sur les entreprises en créant la taxe écologiste sur les carburants.....
Continuons à nous prendre pour des imbéciles.
a écrit le 27/12/2018 à 12:37 :
Monsieur Ruby s'est-il assuré que chaque signature de cette pétition électronique venait d'une personne unique ?

Monsieur Rugy s'est-il assuré que chaque signataire était un citoyen français avant d'affirmer qu'il était "heureux que les citoyens s'expriment pour lutter contre le changement climatique" ?

Rappelons que le gouvernement Macron a fait voter une loi sur la manipulation de l'information.

Je trouve douteux la manière dont les médias et le gouvernement Macron opposent les signataires non vérifiés de cette pétition électronique aux citoyens français réels et bien visibles abordant un gilet jaune.

Demandons une enquête sur cette pétition !
a écrit le 27/12/2018 à 11:58 :
Cette pétition pose un certain nombre de problème, notamment sur le comptage.
- Tout d'abord la pétition est hébergé sur les serveurs de l'une des ONG a l'origine de la pétition est non sur des serveur indépendant ce qui peut permet a l'ONG d'avoir acces a la base de donnée des signataires.
- Aucun contrôle de la validité d'une adresse mail n'est effectué, une même adresse mail peut donc être enregistre a plusieurs reprise. Ce manque de contrôle peut également permettre qu'elle soit renseigné de manière automatique.
Aucune précaution élémentaire n'a été prises pour rendre cette pétition crédible
D’après les chiffres de Greenpeace, leur pétition serait celle avec la plus forte augmentation de signature de tout les temps, explosant tout les anciens record.

Il y a peu de temps, Greenpeace n'a pas hésité a publier un rapport ou il est indiqué que le nucléaire émet plus de C02 que le photovoltaïque pourtant d’après le GIEC les taux d’émissions du photovoltaïque et du nucléaire sont comparables en ordre de grandeur, avec un avantage pour le nucléaire.
a écrit le 27/12/2018 à 11:44 :
Rugi ils a une tête pollué ils n as riant compris ils est comme macron l argent de la pollution pour donner aux industriels passepasse la male honnête du gouvernement espérons en 2022 Que Jupiter dégage
a écrit le 27/12/2018 à 11:44 :
Debat ridicule qui devrait être clos grâce à un seul argument :
La France déjà très bon élève grâce au nucléaire représente environ 1% des émissions de CO2. Un calcul très simple permet d’en déduire que son impact sur la hausse des températures est de quelques millièmes de degrés... donc non mesurable et inférieur à la marge d’erreur des calculs. Les efforts demandés au Français sont totalement INUTILES !!!!
a écrit le 27/12/2018 à 11:41 :
Debat ridicule qui devrait être clos grâce à un seul argument :
La France déjà très bon élève grâce au nucléaire représente environ 1% des émissions de CO2. Un calcul très simple permet d’en déduire que son impact sur la hausse des températures est de quelques millièmes de degrés... donc non mesurable et inférieur à la marge d’erreur des calculs. Les efforts demandés au Français sont totalement INUTILES !!!!
a écrit le 27/12/2018 à 11:01 :
manque de savoir pour prévoir ! mais évite bien de taxer les destructeurs des abeilles !

une mascarade. serait bien inspiré de s informer chez mr Allègre
a écrit le 27/12/2018 à 11:00 :
manque de savoir pour prévoir ! mais évite bien de taxer les destructeurs des abeilles !

une mascarade. serait bien inspiré de s informer chez mr Allègre
a écrit le 27/12/2018 à 10:58 :
manque de savoir pour prévoir ! mais évite bien de taxer les destructeurs des abeilles !

une mascarade
a écrit le 27/12/2018 à 9:14 :
Encore un qui devrait rester couché.
a écrit le 27/12/2018 à 8:22 :
De Rugy :une arme de dissuasion massive a la cohésion nationale et un VRP trés actif au populisme : chacune de ses interventions est porteuse de discorde !
a écrit le 27/12/2018 à 7:51 :
Ce ministre plus opportuniste qu’écologique dans la droite ligne de cette majorité méprisante arrogante avec cette réflexion folle d’un M. Le Gendre sur l’intelligence de la majorité. Intelligence telle qu’elle ne peut-être comprise par la France d’en bas vu sa formation le bas doit être pour ceux qui n’ont pas fait ENA ou/et S.Po, formations qui occupent la majorité des postes politiques et hauts fonctionnaires depuis des décennies avec un bilan celui là bien réel, 5 millions de chômeurs et 2300 milliards de dette. Les différents propos de M. de Rugy sur les gilets jaunes n’ont été que mépris dès le début. On sent dans ce personnage que mépris pour ceux qui ne sont pas de sa caste qui est bien loin de la probité. Les gilets jaunes sont aussi des écologistes mais également des personnes respectables et qui n‘ont pas comme le politique des avantages qu’il s’octroie entre amis de tout bord d’ailleurs y compris les grands donneurs de leçons RN, LFI, Debout La France, PS, Modem, UDI, LREM. Pour ce qui est de la remarque que la politique ne se fait pas devant les tribunaux je comprends la remarque non pas qu’elle soit juste mais pour éviter l’encombrement des tribunaux administratifs qui seraient débordés face aux plaintes pour non respect des engagements mais aussi pour magouilles à changer les lois ou écrire des décrets qui ne correspondent pas au fond de la loi. Un politique est avant tout un magouilleur qui voudrait passer pour une personne probe. En politique nous avons une erreur de la nature non pas des colombes blanches mais noires. Cette majorité et exécutif malheureusement ne dérogent pas à cette règle et pourtant j’y ait cru.
a écrit le 27/12/2018 à 7:43 :
Pétition clairement bidonnée. Mais avec Greenpeace on a l'habitude de la désinformation:
https://www.contrepoints.org/2018/12/27/333325-petition-laffairedusiecle-le-naufrage-intellectuel-et-democratique
Réponse de le 27/12/2018 à 8:24 :
Ces pétitions en ligne n'ont AUCUN intérèt : tout un chacun pouvant signer plusieurs fois avec des coordonnés bidon !
a écrit le 27/12/2018 à 6:49 :
Le changement climatique c'est MAINTENANT!Votez pour les vrais écolos aux européennes,pas les usurpateurs autoproclamés!
a écrit le 27/12/2018 à 6:31 :
Francois, il est beau, brillant, il s'exprime bien, c'est un visionnaire!
allez allez, ca c'était sur netflix, dans la vraie vie, François, il a pas compris qu'on (tous) lui a mis un tir pour qu'il fasse preuve d'ardeur dans la ma mise en oeuvre d'une politique environnementale sérieuse, basée sur l'innovation, la baisse des couts énergétiques et l'optimisation de l'existant, et non à la taxation comme réponse à un problème qui est visiblement trop complexe pour lui.
La fameuse "croissance", sainte si elle en est, au niveau du pays est en opposition totale avec le modèle bancaire capitaliste et sociétale basé sur une augmentation du nombre de citoyen pour "consommer", quitte à importer ces consommateurs.
Par Opposition, la décroissance individuelle en terme de consommation avec une augmentation du niveau de vie et plus de temps disponible est un concept que l'état semble redouter, préférant hypothéquer l'avenir sur une génération extra-territoriale et visiblement assoiffée d'une consommation brillante alimentée par la confiscation du travail individuel et de la transmission, pourtant sacré dans la constitution.
a écrit le 27/12/2018 à 5:25 :
C'est l'histoire d'un mec, aussi arrogant et prétentieux que son maître, qui fait du vélo à l'Assemblée Nationale, histoire de se donner bonne conscience et garder la forme.
De Rugy a parlé, que tout le monde se taise !!
a écrit le 27/12/2018 à 3:32 :
1,7 millions de signataires, c est énorme !!! La belle affaire. Est-on allé vérifier que toutes les personnes étaient différentes. Il parait qu on peut voter plusieurs fois avec plusieurs adresses e maim. Et puis, on ne peut pas acheter des votes à l'étranger ?

C est étrange, personne n'en parle, tous dans le panneau, les politiques en premier et les journalistes pas loin derrière. Il faut se méfier de sondages internet et surtout surtout toujours gatder un sens critique, prendre du recul et garder son libre arbitre.

Sinon pour la planète je marche à pied dans Paris, j'ai un smartphone à batterie interchangeable.

C'est tout de même dommage ces phénomènes de masse, cela engendre des fake news. Si je fais un sondage pour affirmer que le Soleil tourne autour de la Terre, cela pourrait devenir une réalité. On reviendrait au Moyen-age. Effrayant !
Réponse de le 27/12/2018 à 11:26 :
Probablement comme les audiences des médias,suffit d'acheter le trafic en Chine.
a écrit le 26/12/2018 à 20:37 :
il a fait tout l'échiquier politique, il terminera chez le pen, à n'en pas douter, le poste et le pognon, il ne voit que cela. l'écologie lui n'en a RAF, le POGNON.
a écrit le 26/12/2018 à 20:10 :
Ces partis « verts » n’ont pas le monopole des Vertus Cardinales !
L’ecologie c’est une OPA d’une certaine gauche, sur la Prudence.

L’escroquerie consistant à qualifier comme une science, un discours en réalité non scientifique, et purement dogmatique, a assez duré.

La prudence ne devrait pas être revendiquée par un parti.

Il ne sert a rien d’agir en vue d’un risque pour dans 50 ans d’ici, si nous implosons socialement dans 1 mois.

Cet « excès de prudence » est en réalité un fondamentalisme de plus, vert à l’extérieur, rouge à l’intérieur.

Lenine qualifierait les plus endoctrinés d’ Idiots utiles : ils sabordent les atouts de leur propre pays pendant que la Chine , les US, l’Allemagne sortent des traités ou relancent leurs centrales a Charbon.

Lénine Réveille toi, Ils sont devenus fous !
a écrit le 26/12/2018 à 18:16 :
Je propose que le premier référendum soit celui lié à l environnement et à son financement
Mais je pense que nous ne l aurons pas car notre gouvernement sait qu il ne sera pas suivi dans ses choix
Réponse de le 27/12/2018 à 9:44 :
Oui, je propose l'interdiction de toute fiscalité environnementale et la constitutionnalisation de cette interdiction.
Réponse de le 27/12/2018 à 10:46 :
Et si ce référendum acte qu'il faut mettre en place une fiscalité environnementale dissuasive, vous vous y plierez ?
Réponse de le 27/12/2018 à 11:34 :
@Fakenews : le vrai risque du référendum est l'abstention (genre seuls les quelques % d'écolos qui vont voter bien évidement comme un seul homme pour la fiscalité environnementale). Si les résultats de référendums ne sont déclarés contraignants qu'au delà d'un certain niveau de participation (par exemple 50%) il n'y a aucun risque que le réponse soit : "il faut mettre en place une fiscalité environnementale dissuasive". Et comme il n'y a aucun risque, j'accepte volontiers de prendre le risque de dire que je m'y plierai.
De toute façons même en Suisse la pratique des votations commence sérieusement à lasser, au bout de 2 ou 3 référendums d'initiative citoyenne, la participation y deviendra vite marginale. Ce n'est pas comme ça qu'on fera remonter le sens de la citoyenneté. Il faut en revanche se poser la question de la participation aux législatives, devenue très faible depuis qu'elles ont été transformées en question subsidiaire de la présidentielle, alors que c'est normalement l'élection qui détermine la politique du pays, alors que ça devrait être la principale élection nationale. Si on ne veut pas revenir au septennat (dont l'abandon et la synchronisation des législatives avec la présidentielle sont l'une des causes majeures de la crise politique profonde que nous vivons, car ça a supprimé le peu de contre-pouvoirs que nous avions, il ne nous reste que le sénat qui a bien trop peu de pouvoirs réels), l'une des solutions serait d'importer des USA la pratique des midterms avec un renouvellement par moitié de l'assemblée , le droit de dissolution ne portant que sur la moitié du parlement la plus anciennement élue.
a écrit le 26/12/2018 à 18:01 :
Quand on est poli, monsieur Rugy, on dit : "Merci Monsieur George Soros de nous aider à gouverner les gueux !"
a écrit le 26/12/2018 à 17:57 :
pas sûr qu'une pétition sur la hausse de la CSG ou des carburants le réjouisse autant ; opposer GJ et transition écologique est un non sens de bobo parisien nanti
a écrit le 26/12/2018 à 17:00 :
Je ne pense pas que les gilets jaunes soient contre l'écologie, ils sont contre les taxes.

Et la majorité des français sont d'accord pour lutter contre le changement climatique, mais ont probablement le sentiment que le changement climatique a surtout bon dos dans l'histoire.

L'écologie punitive est peut être approuvés par les partis politiques écologistes, mais ceux-là ne représente que 2% aux élections. Le nombre de français favorable à un monde plus respectueux de la nature va probablement bien au delà, mais ils ne se sentent pas plus représentés par les verts ou bien souvent l'écologie est devenue un "produit politique", un peu comme le Brexit.

Et si on n'oblige pas l'état à bouger, il ne bouge qu'a la marge (mais avec des taxes écologiques à plein pot)
a écrit le 26/12/2018 à 16:12 :
A t'il prévu quelque chose pour juillet et après pour les voitures abandonnées suite au nouveau contrôle technique automobile ? Il serai temps qu'il s'en préoccupe.
a écrit le 26/12/2018 à 15:48 :
voilà la girouette qui se réveille et pour mieux cirer les chaussures de ses supérieurs il tente une manoeuvre de diversion contre les gilets jaunes.Mais que fait cet homme à ce poste stratégique qu'est l'écologie : pauvre de nous.
a écrit le 26/12/2018 à 15:43 :
Les Écolos, ça n’est même pas 1 Français sur 6, et ils se conduisent comme si ils étaient majoritaires, faisant peu de cas de la Démocratie....
Réponse de le 27/12/2018 à 9:47 :
Si on on juge par les dernières élections c'est plutôt un électeur sur 50...même si beaucoup de leurs élus se sont recyclés avec un faux nez "en marche".
a écrit le 26/12/2018 à 14:17 :
Si on demande, un changement individuel de comportement, pour combattre le réchauffement climatique ,on devra attendre 2 siècles,pour changer les choses et ce sera trop tard,pour le climat. Il faut des mesures incitatives et coercitives de la part des autorités,pour limiter le réchauffement climatique.
a écrit le 26/12/2018 à 14:14 :
Une pétition en soutien à un recours contre l'Etat (1,7 million de signatures) pour l'écologie,

il nous semble que serait bien plus efficace un recours PAS contre l'Etat,

mais CONTRE LE GOUVERNEMENT Philippe et les godillots PARLEMENTAIRES LREM et MODEM qui mettent en danger la vie d'autrui et en particulier celles de nos enfants et petits enfants

pour leur cupidité à tout céder aux voyous de la finance qui fait barrage à la lute contre le réchauffement climatique
a écrit le 26/12/2018 à 13:55 :
Les gilets jaunes sont aussi responsables de l'irruption de l'Etna, du tsunami, du départ de Trump de Syrie, de la baisse du petrol, de la baisse des exportations, de la crise de wall street, de la disparition de la neige à Noel (à cause des barbeuk sans doute)... Trop fort ces mignons !!!
a écrit le 26/12/2018 à 13:32 :
Pourquoi toujours tout attendre de l'Etat? L'écologie c'est surtout des actions individuelles au quotidien; acheter des voitures plus sobres, isoler sa maison, baisser sa conso d'eau, renouveler moins souvent sa garde-robe, trier ses déchets, moins prendre l'avion, acheter 'made in France', etc.
a écrit le 26/12/2018 à 13:20 :
Avec ce type de raisonnement, on en peut contraindre l'Etat à rien et le laisser faire ce qu'il veut.
Si, la Justice doit pouvoir contraindre l'Etat à définir de meilleures normes dans tous les domaines, y compris en matière d'écologie qui pose des problèmes de santé. Au lieu d'édicter des normes clientélistes comme le nombre de prises TV par logement, l'Etat serait mieux inspiré de s'occuper de la santé et du bien-être de ses citoyens.
a écrit le 26/12/2018 à 12:28 :
Le changement climatique c'est bien , mais changer le gouvernement et provoquer de nouvelles élections , c'est mieux. Les Bobos pétitionnent , bio , patinettes au menu.
De quoi rassurer notre Ministre de l'environnement hélas très éloigné de la réalité de la vie quotidienne des français.
Réponse de le 26/12/2018 à 12:45 :
toi, tu es très éloigné de la réalité de la gestion d'un pays. travailler 7 jours sur 7, 16 heures sur 24, à faire face aux citoyens/entreprises/autres qui n'arrêtent pas de geindre. pour un salaire bien inférieur à ceux du privé.
a écrit le 26/12/2018 à 12:12 :
La pétition n'est pas contre les gilets jaunes comme semble le dire De Rugy. La pétition est pour remettre les taxes sur l'essence? sur l'EDF ? sur le Gaz? Je ne crois pas mais quand l'etat prend l'argent des taxes ecologistes pour combler le trou des allégements de taxes sur les bénéfices des entreprises annuler l'ISF sur les dividentes alors là oui, la pétition est contre cela. L'etat ne fait rien pour la pollution, des mesurettes et force les gens à acheter des voitures électriques qui polluent avec leur batterie. Les bus en Italie roulent au Methanol et 10% du parc auto sont au GNV au lieu d'un ridicule 1% de voitures électriques sursubventionnées et des voitures à essence qui polluent 20 % de plus que le diesel. Alors De Rugy, le meme ridicule que Segolène avec les lobbies. Mais en politique le ridicule ne tue pas. Alors continuons à polluer et à culpabiliser les gens.
a écrit le 26/12/2018 à 12:06 :
l'action des associations contre le gouvernement français et la pétition sont fondées au vu des éléments ci-dessous ?
- France parmi les pays développés émettant le moins de gaz à effet de serre par habitant avec Suisse et Suède (World Resources Institute ; Eurostat).
Les émissions par habitant ont progressé dans certains pays européens ces dernières années, mais pas en France semble t-il (Eurostat, données jusqu'en 2016).
- France parmi les pays ayant le plus faible déficit de tarification du carbone ("Peu de pays font payer le carbone assez cher pour que les objectifs climatiques puissent être atteints", OCDE, 09/2018).
- France, 2e sur 180 de l'Environmental Performance Index (Yale).
- France investit dans le train.
Et encourage son utilisation apparemment :
d'après la presse anglaise, le prix des abonnements est très raisonnable https://www.theguardian.com/money/datablog/2017/jan/06/tracking-the-cost-uk-and-european-commuter-rail-fares-compared-in-data ;
la part du transport ferroviaire dans le transport terrestre de personnes est la 3e la plus élevée de l'UE (Eurostat) ;
hausse de 7% de la fréquentation du train en 2017 contre 0,4% pour l'utilisation de la voiture (Arafer).
- France, 1er investisseur dans le Tramway d'après cet article The Guardian :
https://www.theguardian.com/cities/2018/aug/24/in-praise-of-the-tram-britains-lost-network-and-the-future-of-transport
- France construit 400 000 logements par an (pour 250 000 nouveaux ménages). Autour de 250 000 au UK. 285 000 en Allemagne. 1er taux de construction en Europe, d'après le Deloitte Property Index.
Cela contribue au renouvellement du parc de logements. En plus des aides/incitations à rénovation/isolation.
Le niveau élevé de construction contribue aux émissions de gaz ?
- On pouvait lire dans la presse, il y a 3/4 ans, que les voitures françaises étaient parmi les moins polluantes avec les Fiat.
C'est l'Allemagne qui a lancé la mode des SUV qui consomment.
- France est moins industrialisée que beaucoup de ses partenaires développés depuis des décennies, semble t-il (Les Echos Data). un bon point sur le plan écologique, a priori.
etc...
a écrit le 26/12/2018 à 11:21 :
Voilà pourquoi le mouvement des gilets jaunes ne doit pas s'associer à l'écologie.
a écrit le 26/12/2018 à 11:21 :
Voilà pourquoi le mouvement des gilets jaunes ne doit pas s'associer à l'écologie.
a écrit le 26/12/2018 à 11:20 :
M. de Rugy, vous n’êtes pas à votre place dans ce jeu acrobatique qui va vous revenir en pleine face, j'en fais le pari.
L'affaire des GJ est une réaction des plus démunis à votre initiative de leur faire porter le fardeau de la transition écologique (exemple, la prime outrageuse à la conversion vers l'électrique avec zéro borne de recharge disponible sur le territoire).
Cette pétition est une réaction du peuple français à votre absence d'initiatives. La démission de Monsieur Hulot en est la plus belle illustration d'ailleurs.
En clair, Monsieur, remuez-vous et ne faites pas porter la facture aux plus pauvres mais aux plus polluants.
Je ne mise pas sur votre longévité dans le poste.
a écrit le 26/12/2018 à 11:02 :
Dire qu'on a eu ça à la tête de l'assemblée nationale, la république en marche vers le chaos.

Que quelqu'un nous sauve de leur profonde bêtise svp !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :