Elections régionales : les résultats définitifs du second tour

 |   |  650  mots
Christian Estrosi gagne largement en PACA avec 54,78%.
Christian Estrosi gagne largement en PACA avec 54,78%. (Crédits : Reuters)
Le FN n'a pas réussi son pari. La droite a remporté sept régions, la gauche en a gagné cinq. Revue de détail de tous les résultats en métropole et en outre-mer.

Publié le 14/12/2015 à 07:57. Mis à jour le 14/12/2015 à 09:28.

Le Front national a subi un échec dimanche dimanche 13 décembre au second tour des élections régionales où ses candidats, Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen en tête, se sont heurtés au "front républicain" socialiste qui a profité à la droite dans trois régions clés. La droite a remporté sept régions, les socialistes en ont gagné cinq.

ALSACE-CHAMPAGNE-ARDENNE-LORRAINE

Le président sortant de l'Alsace, Philippe Richert (LR-UDI-MoDem), l'emporte avec 48,4% des voix, devant Florian Philippot (FN) (36,8%). Jean-Pierre Masseret, qui avait maintenu sa liste de gauche contre vents et marées n'obtient que 15,51% des suffrages.

AQUITAINE-LIMOUSIN-POITOU-CHARENTES

Le président sortant d'Aquitaine, le socialiste Alain Rousset conserve la région en recueillant 44,27% des voi, devant Virginie Calmels (34,06%) et Jacques Colombier, candidat FN (21,67%).

      >> Carte interactive: retrouvez, ville par ville, tous les résultats du second tour

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

Le maire du Puy-en-Velay Laurent Wauquiez (LR-UDI-MoDem) l'emporte en Auvergne-Rhônes-d'Alpes (40,61%) devant le président sortant de Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne et sa liste d'union de la gauche (36,84%). Le candidat FN Christophe Boudot termine troisième (22,55%).

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE

La socialiste Marie-Guite Dufay, l'emporte de peu devant le candidat LR-UDI François Sauvadet, par 34,68% contre 32,89%. La candidate FN Sophie Montel ravit 32,44% des suffrages.

BRETAGNE

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian remporte facilement la région avec 51,41% des voix, devant Marc Le Fur (LR), qui n'a obtenu que 29,72% des voix et Gilles Pennelle, candidat du FN (18,87%).

CENTRE-VAL-DE-LOIRE

Le président socialiste sortant François Bonneau l'emporte avec 35,43% des suffrages, devant l'UDI Philippe Vigier, à la tête d'une liste d'union de la droite et du centre qui a rassemblé 34,58% des voix. Le candidat FN Philippe Loiseau termine troisième (30%).

CORSE

La liste nationaliste Femu a Corsica menée par le maire de Bastia Gilles Simeoni, qui a fusionné avec une autre liste nationaliste, Corsica Libera, l'emporte avec 35,34% des suffrages, loin devant la liste divers gauche conduite par le président sortant Paul Giacobbi (28,49%). La droite menée par l'ancien ministre José Rossi talonne la liste Giacobbi avec 27% des voix. Le FN emporte 9,09% des voix.

ILE-DE-FRANCE

En triangulaire, la candidate de la droite et du centre Valérie Pécresse (LR) est donnée gagnante devant le chef de file de la gauche rassemblée Claude Bartolone (PS), par 43,80% des voix, contre 42,18%. Le FN Wallerand de Saint Just obtient 14,02%.

LANGUEDOC-ROUSSILLON-MIDI-PYRÉNÉES

La socialiste Carole Delga a bénéficié du soutien des écologistes. Elle l'emporte en triangulaire avec 44,81% des voix, devant le vice-président du FN Louis Aliot (33,87%). Le candidat de la droite et du centre Dominique Reynié est troisième avec (21,32%).

NORD-PAS-DE-CALAIS-PICARDIE

Xavier Bertrand (LR) arrive nettement en tête devant Marine Le Pen (FN), avec un score de 57,77%, contre 42,23% pour son adversaire frontiste.

NORMANDIE

Après un long suspense, le centriste Hervé Morin apparait battre de justesse le président socialiste sortant de Haute-Normandie Nicolas Mayer-Rossignol, avec 36,43% des voix contre 36,08%. Nicolas Bay, tête de liste FN, finit à 27,50%.

PAYS DE LA LOIRE

Bruno Retailleau, du parti "Les Républicains" gagne avec 42,70% des voix), devant le socialiste Christophe Clergeau (37,56%). Le Front national recueille 19,74% des suffrages.

PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR

La liste (LR-UDI-MoDem) menée par Christian Estrosi gagne largement avec 54,78% face à la députée FN du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen (45,22%). Le maire de Nice a bénéficié du retrait de la liste PS menée par Christophe Castaner et de l'appel des socialistes à voter pour lui.

LA REUNION

La liste d'union de la droite et de l'UDI a gagné l'élection régionale à La Réunion avec 52,69% des voix contre 47,31% pour la liste gauche et MoDem d'Huguette Bello.

GUYANE

La liste de Rodolphe Alexandre (DVG) gagne avec 54,55% des voix devant celle d'Alain Tien-Liong (45,45%).

GUADELOUPE

Ary CHALUS (DVG) l'emporte devant le socialiste Victorin Lurel, avec 57,52% contre 42,48%.

      >> Carte interactive: retrouvez, ville par ville, tous les résultats du second tour

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/12/2015 à 14:55 :
Ils se sont sacrifiés !!! faites la quête pour ces courageux !!! mais de qui se moquent ils ? il y a le comité économique et social (1800e pour 2h de présence), avec ses comités régionaux, avec primes, indemnités…les 1600 commissions théodule qui ne servent à rien et nous coûtent une fortune…etc etc..
Aucun problème pour nos fonctionnaires de la politique, ils sont bien au chaud et n’ont aucun risque d’emplois, ils gèrent leur bulle infiniment mieux que le peuple !!!
a écrit le 15/12/2015 à 14:42 :
pour compléter la vision :
La répartition des votes au 2e tour est par rapport aux votants :
LR : 41%, PS + ext G : 32%, FN : 27%

Par rapport aux inscrits, ce qui identifie la réalité du pays, les pistes de progrès et de mobilisation si un parti fait du bon travail en s’attaquant aux réformes :
LR : 22,7 %, PS + ext G : 17,6%, FN : 15,1%


Sur la tripartite 2eme tour en rapprochant les indicateurs :
% / votants : LR : 41%, PS+ext g : 32%, FN : 27%
% de pdt : LR : 54%, PS+extG : 46%, FN : 0%
% de sièges : LR : 46%, PS+extG : 34% , FN : 19%

2 causes : le fait que celui qui arrive en tête a 25% d’élus en plus et le désistement de la gauche, donc pas de gros écarts entre le % de votants et le % de siéges,

À noter que la répartition au 2e tour est
Droite + ext D : 68%,
Gauche + ext G : 32 %

à noter aussi que le 1er de n’importe quelle région ne représente au mieux qu’un électeur sur 3
Il faut donner les résultats par rapport au nombre d’inscrit, ça inciterait à un peu plus de modestie et à la réflexion sur les risques et marges de progrès et donc ce qu’il faut faire !
a écrit le 14/12/2015 à 18:36 :
Bien sûr c'est rageant pour certains électeurs de voir le FN avec tant de voix et aucune présidence. Les Français sont encore comme des petits oiseaux ils arrivent au parapet du nid et ne s'élancent pas pour voler. Mais les mentalités changent quand même, il ya quelques années très peu de gens affichaient au jour le fait d'être séduit par le FN, pas maintenant . Les incapables qui nous gouvernent font la pub du FN tout simplement. Le système électoral actuel fait pour un système dual n'est pas favorable au FN. Ce système n'est que magouille et n'a pas été soumis au peuple, la France n'est pas une démocratie, la collusion journaliste-politiques est patente ( c'était risible l'autre jour Badinter le bobo parisien faisait une pub diatribe contre le FN dans la Voix du Nord, mais des nordistes il en a rien à faire.....quel hypocrite). Par contre le FN doit muscler son discours économique....
Réponse de le 15/12/2015 à 14:39 :
totalement d'accord, on est dans une dictature des bienpensants généreux avec l'argent des autres..
ce que n'ontégrent pas le smédias c'est que le FN va continuer à évoluer comme il l'a déhjà fait..
et si il rationnalise son discours économique en s'attaquant aux monstrueux gaspillages publics, sur les vraies réformes que ne veulentpas faire les autres même s'ils en parlent, alors le FN a un boulevard devant lui, et là les alliances seront des lignes maginno..
a écrit le 14/12/2015 à 13:16 :
Les régionales 2015 en PCA ont été une très grande réussite pour la Droite EXTREME .

La très grande réussite de la droite extrême composée du duo Estrosi-Valls a réussit à éliminer le PS de la région PACA.

Valls a un grand avenir pour dynamiser le parti unique LRPS, point de départ de cette nouvelle droite Extrême dont la France a besoin pour parfaire son déclin et son agonie économique;
a écrit le 14/12/2015 à 12:11 :
On peut donc constater que la politique de Hollande visant à faire monter le FN pour affaiblir la droite a permis à la gauche de gagner dans 2 régions. Mais à trop jouer avec le feu, les manipulateurs politiques risquent un jour de se brûler et de mettre le feu au pays...
a écrit le 14/12/2015 à 11:43 :
La région PACA a un nouveau président christian ESCROQUERIE.......ça sonne plus juste que estrosi.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :