Fiscalité : la France est toujours mal classée

 |   |  245  mots
Selon cette étude, la France gagne certes 8 positions par rapport à 2014 mais elle figure encore au 87ème rang mondial dans le domaine fiscal.
Selon cette étude, la France gagne certes 8 positions par rapport à 2014 mais elle figure encore au 87ème rang mondial dans le domaine fiscal.
Selon l'étude annuelle Paying Taxes de la Banque mondiale et du cabinet PwC, la France se distingue toujours par le niveau élevé du taux d'imposition des entreprises. Le choc de simplification n'est toujours pas visible.

Réalisée par la Banque mondiale et le cabinet PwC, l'étude annuelle Paying Taxes n'est pas vraiment une bonne publicité pour le site France. Selon cette étude, la France gagne certes 8 positions par rapport à 2014 mais elle figure encore au 87ème rang mondial.
" Les données relatives à la France sont un taux d'imposition de 62,7% ", explique l'étude, précisant que la France se situait toujours à l'avant-dernier rang en Europe, devant l'Italie.

Un effet CICE

" Le taux d'imposition total moyen a baissé de près de 4%. Cette baisse est principalement imputable à celle des prélèvements sur les bénéfices qui, grâce aux premiers effets du CICE, est aujourd'hui l'une des plus faibles d'Europe, notamment en raison de l'importance des autres prélèvements fiscaux et sociaux qui, pour la plupart, constituent des charges déductibles des bénéfices. Concernant les prélèvements assis sur les salaires, la France conserve sa dernière place, puisque ces prélèvements représentent 85% du taux d'imposition total moyen des entreprises de taille moyenne ", constate Philippe Durand avocat associé chez PwC Société d'avocats.

Choc de simplification ?

En dépit du choc de simplification lancé par le gouvernement, le quotidien administratif des chefs d'entreprises ne s'allège toujours pas. En effet, relève le rapport, le nombre de paiements à effectuer et le nombre d'heures consacré à remplir les déclarations restent identiques : chaque année, ils effectuent 8 paiement et passent 137 heures en actes déclaratifs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/11/2015 à 12:10 :
La réalité d'imposition française est pire que le théorique : par exemple l 'amortissement d'un véhicule est limité à une valeur d'achat de 18300 euro ( une dacia !) , le reste n'est pas compté par le fisc et donc soumis à impot , la taxe sur les véhciules de société est soumise à l'impot sur les sociétés (double imposition ) ect ....
Réponse de le 20/11/2015 à 14:48 :
Clair. Quand je vois un fournisseur ou sous-traitant qui arrive en Bentley, Ferrari ou Pontiac, je sais qu'il peut me faire de sacrées remises. Eet... vous avec quoi, vous..??
Réponse de le 21/11/2015 à 14:54 :
a @yvan : et si il arrive par le bus ou en métro vous allez lui rendre de l'argent ??
a écrit le 20/11/2015 à 9:49 :
Qu'apporte cette nouvelle étude? rien évidemment la France jugée sur la base de critère libéraux US sera toujours mal notée tout pendant qu'elle ne voudra pas s'aligner sur les standards US. ce qui fait la force de la France c'est sa singularité. le jour ou elle sera bien notée par ce genre d'étude la France ne sera plus la France et aura perdu son âme dans le consensus mou impersonnel de l'UE.
Réponse de le 20/11/2015 à 11:46 :
Ha oui, l'exception française?? tous ces trucs que l'on a inventés, que tout le monde nous envie mais que personne n'applique?? 35h, Sécurité Sociales, CMU, RSA, 5.5 millions de fonctionnaires pour 60 millions d'habitants (presque 1 fonctionnaire pour 10 habitants), 1.2 millions de politiciens... Pour reprendre votre expression, la France ne sera plus la France et aura perdu son âme... Mais elle aura retrouvé la croissance, le plein emploi, la richesse.. alors qu'aujourd'hui nous avons déjà 100% de déficit PIB et avec les attentats, nos gouvernants ont trouvé une bonne raison pour accentuer encore le déficit... ces taux de prélèvements que nous avons font disparaître nos entreprises mais vous devez vous en moquer car vous devez sans doute être fonctionnaire ou élus politique.
Réponse de le 20/11/2015 à 13:06 :
@Réponse de reformulation
Pour vous répondre je ne suis pas fonctionnaire (mais ce n'est pas une tare d'être fonctionnaire il y a des fonctionnaires qui travaillent autant si ce n'est plus que des privés arrêtons ces classifications tant prisées de notre ex président plus apte a dresser les français les uns contre les autres qu'à les gouverner. 2 je fais partie de ces 1.2 millions de politiciens et alors tous ces gens sont dévoués à leur commune et à 99% honnêtes et non rémunérés (dans mon cas adjoint je touche 235 e/mois pour ne rien vous cacher!) .En ce qui concerne l'économie si l'on compare la France et la GB (qui doit être votre modèle de référence! )que peut -on constater, des pays à peu près comparables avec un classement qui en terme de PIB varie en fonction de la parité Livre/€ mais globalement 15 à 20 % de population fragile en France chômage ou RSa en GB chômeur un peu moins mais contrat 0h donc globalement la même chose. D'un coté un pays avec une forte administration mais moins d'inégalité où il fait bon vivre et de l'autre la société libérale mais avec de plus forte inégalités et des britanniques qui viennent en France "parce que c'est moins dur" Si vous êtes adepte du French Bashing partez aux States avec 2.3 millions de prisonniers et Donald Trump et le tea party vous serez dans votre paradis qui n'est pas le mien avec croissance prétendu plein emploi et richesse mais choisissez bien votre classe sociale!
Pour terminer juste pour comparer ce qui n'est pas comparable. ma femme à une amie dont la fille a accouché au states (coût plus de 8000 $ à sa charge ça c'est bon pour le PIB si l'on vous suit!) et pas de congé maternité. Qu'est ce qui est le mieux? aux states on gagne plus mais on paie tout en France on gagne moins mais on a une meilleure protection les situations ne sont donc pas comparables tout est subjectif vous avez votre subjectivité libérale assénée par les médias aux ordres j'ai ma subjectivité qui est différente mais au moins admettez la différence il n'y a démocratie que si il y a alternative le modèle unique ne génère malheureusement que la violence.
Réponse de le 20/11/2015 à 13:12 :
Sans être parano, je dois dire qu'il y a un certain nombre d'études, pas vraiment fausses, mais clairement orientées... J'écris en connaissance du sujet et en particulier quand vous considérez l'étude "Doing business" de la Banque Mondiale. Quant au World Economic Forum de Davos et son affidé, les travaux de l'Institut de Lausanne, c'est Suisse, par les Suisses, pour les Suisses... N'en espérez rien... Sinon un résultat glorifiant la Suisse et... Tapant sur son contre-modèle, la France... Mais enfin, les Suisses devraient réaliser que sans la France, ils seraient bien peu de choses...les trous dans le gruyère....Sinon qu'en cas de problème, il faudra quand même leur donner un coup de main.. Mais bien sur, ils diront tout autre chose....
Réponse de le 21/11/2015 à 20:37 :
Tout à fait exact !!! Le nombre d'études manipulées qui placent une poignée de Nordiques en tête pour justifier le positionnement immédiatement après des US, c'est incroyable !!!! Et les medias Francais avalent ça sans problème. Un vrai délire. J'ai évidemment les vrais chiffres de par mes fonctions, en précisant que ces études ne sont pas fausses, mais elles choisissent des critères et les pondèrent d'une manière qui biaise ainsi le résultat. Voilà, si vous voulez plus de détails, je vous les donne.
a écrit le 19/11/2015 à 19:11 :
La réalité est que ces données ne tiennent pas la route !!! Allez voir les études de l'OCDE, elles ne sont pas ou peu ( moins) manipulées !!! Pour "Doing business" par exemple, la Banque Mondiale n'a jamais voulu comprendre ,ou jamais pu, la différence entre le transfert de propriété et la publicité foncière !!! Informes, les représentants français a la BM s'en foutent....
Réponse de le 19/11/2015 à 20:05 :
Je me dois de vous expliquer le fond du "problème" : les us VEULENT que TOUT soit privatisé. Renseignez-vous sur l'AGCS (Accord Général sur le Commerce et les Services) que Balladur a fait signer en 93. Et ce qui arrive sera bien pire.
a écrit le 19/11/2015 à 17:46 :
Il est urgent de transférer la fiscalité pesant sur les personnes morales vers la fiscalité pesant sur les personnes physiques...puisque de toute façon la fiscalité pesant sur les personnes morales est forcément rechargée sur les prix B2C ce qui soit dégrade notre balance commerciale et crée des chômeurs soit constitue de toute façon un impôt masqué à la consommation pire que la TVA (pour les produits et services fabriqués et consommés en France)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :