France : forte chute de la consommation des ménages en novembre

 |   |  397  mots
La consommation des ménages est traditionnellement un moteur important de la croissance en France.
La consommation des ménages est traditionnellement un moteur important de la croissance en France. (Crédits : © Eric Gaillard / Reuters)
L'énergie et le textile sont les deux secteurs les plus impactés. La raison ?L'Insee estime que ce repli de 1,1% en novembre est plus dû à la météo clémente qu'aux attentats du 13 novembre.

Il s'agit de la plus forte contraction enregistrée depuis janvier 2014. En novembre, la consommation des ménages en biens s'est repliée de 1,1%, a annoncé mercredi l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

Cette baisse est principalement due à "la chute de la consommation d'énergie" et au "recul des dépenses d'habillement", explique l'Insee qui attribue ce repli principalement aux températures clémentes de l'automne plutôt qu'aux attentats. Contacté par l'AFP, l'Insee n'a en effet pas exclu un effet des attaques du 13 novembre sur la consommation, mais a précisé que cet impact n'était "vraisemblablement pas significatif".

Les dépenses de bien durables et alimentaires en hausse

Dans le détail de ces chiffres (qui ne prennent pas en compte la consommation de services), la baisse des dépenses en énergie a atteint en novembre 5,6%, soit le plus fort recul depuis juin 2013. "Les températures moyennes de novembre ayant été particulièrement douces après un mois d'octobre un peu frais, les dépenses de chauffage" se sont amoindries, explique l'Insee. Les dépenses en textile, habillement et cuir ont, quant à elles, reculé de 4,7% , après avoir déjà baissé de 1,2% en octobre et 0,6% en septembre. Ce repli est là encore "probablement du fait de températures clémentes", selon l'institut.

Les dépenses en biens durables ont en revanche légèrement rebondi (+0,5% après -2,0% en octobre), les achats d'automobiles s'étant stabilisés après la forte baisse du mois précédent (+0,1% après -3,5%). La consommation alimentaire a elle aussi progressé (+0,6%), pour la première fois depuis juin 2015, du fait notamment d'une "consommation accrue de produits agroalimentaires".

L'estimation pour octobre révisée à la hausse

Pour octobre, l'Institut national de la statistique et des études économiques a révisé à la hausse son estimation, à -0,2% contre -0,7% annoncé auparavant, en raison notamment de nouvelles informations sur la consommation d'énergie.

La consommation des ménages est traditionnellement un moteur important de la croissance en France. Selon l'Insee, cette dernière devrait fléchir au quatrième trimestre, essentiellement sous l'effet des attentats, pour s'établir à 0,2% du PIB contre 0,4% prévu jusqu'alors.

Cette baisse n'aura toutefois pas d'impact sur la croissance pour l'ensemble de l'année, estimée par l'Insee à 1,1%, un "niveau inédit depuis quatre ans" mais qui reste inférieur à celui de la zone euro (1,5%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/12/2015 à 9:36 :
Qu'il ne compte pas sur moi pour la relance moi j'achète en Espagne,
a écrit le 24/12/2015 à 10:38 :
Ce que je trouve le plus consternant dans l'actualité "économique" ce sont les manques de rapprochement entre différents sujets: exemple la baisse de 9,6 milliards de décollecte du Livret A en rapport d'une hausse généralisée de l'alimentation de base (le célèbre panier de la ménagère) d'impôts locaux qui flambent ou de part les collectivités elles-mêmes ou de ratage gouvernemental: le dernier en date de l'impôt sur le revenu des veufs, veuves ou retraités, ajoutés à une non revalorisation des pensions de retraites (0,10% de la CARSAT) ni une hausse des rémunérations.
On pioche dans les réserves pour finir les fins de mois comme Novembre 2015.
Réponse de le 24/12/2015 à 14:31 :
Heureusement que vous êtes la pour tout nous mettre brillamment en perspective !
a écrit le 24/12/2015 à 9:32 :
C’est une très bonne nouvelle pour notre planète. Il est étonnant que malgré toutes les COP qui se succèdent, les articles en sont encore à considérer qu’une hause de la croissance ou de la consommation est une bonne chose.

La seule chose réellement bonne est une bonne vie pour chacun d’entre-nous. Et cela passe par moins de travail, moins de consommations d’objets inutiles, une bien meilleure alimentation, et, surtout, moins de pollution et un environnement naturel de bien meilleure qualité, ce qui, à son tour, nécessite une consommation d’énergie bien moindre, moins de circulation, moins de voiture, plus de vélos, plus de marche à pied, de train, de transports en commun, etc.
a écrit le 24/12/2015 à 6:26 :
J'ai noté que depuis quelques mois le textile à pris des couleurs en terme de prix et si nous regardons les étiquettes les fabrications sont toujours les mêmes sur le plan mondial, la baisse de l'Euro a fait monté mécaniquement les prix. Les grandes enseignes sont bien moins attractives qu'elles ne l'ont été pour des salaires qui eux sont en berne. Autre point il sera intéressant de voir si le consommateur compense les volumes lors des soldes qui sont de moins en moins intéressantes car les vendeurs sont timorés sur le niveau des rabais ce qui fait que les soldes ne sont plus captives, d'ailleurs depuis plusieurs années cette période n'est plus aussi plébiscité par les boutiques qui ont du mal à se mettre dès les premiers jours en ordre de bataille sur les prix.
a écrit le 23/12/2015 à 13:49 :
Comme quoi intégrer dans la consommation des ménages au même niveau les dépenses de chauffage et les dépenses d'équipement de la personne ou d'alimentation n'a pas de sens. Ce qui peut paraître négatif en terme de PIB : le CA d'EDF et des pétroliers baisse est au contraire positif pour les consommateurs (évidemment il faudra également s'inquiéter pour les stocks option et dividendes d'Engie ou EDF!)
Autre remarque après les scénarii les plus catastrophistes les uns que les autres déroulés pendant la COP 21 on s'aperçoit que le réchauffement climatique n'a peut être pas que des effets négatifs!
Réponse de le 23/12/2015 à 16:31 :
Alors bravo pour ce commentaire pertinent!J'allucine!Donc roulons tous en 4/4,cela réchauffera l'athmosphère et nous polluerons moins avec le chauffage.Il fallait y penser,votre belle mère est probablement écologiste.
Réponse de le 23/12/2015 à 19:23 :
" le réchauffement climatique n'a peut être pas que des effets négatifs! "... Il faudrait que vous regardiez les photos ou les vidéos du récent glissement de terrain en Chine : à coté de CHAQUE fenêtre, il y a une CLIM... Harchement écolo, non..?? Clair que les écolos sont comme tout le monde : ils visent le fric en priorité, mais une clim, c'est le genre de chose, entre autre, qui montre le malaise ET peut tranquillement nous tuer. Tous. Même ceux qui ont un petit million comme plusieurs milliards officiels.
Réponse de le 23/12/2015 à 19:37 :
Je complète par rapport à la clim car c'est important. En Espagne, par exemple, avant la clim, ils mouraient tous..?? Non, ils fermaient les volets et dormaient. Plus au sud, même chose. Par contre, histoire de se marrer, voyez la dépense énergétique pour FABRIQUER une clim, puis la faire TOURNER... Ici, en BRETAGNE, j'ai pas loin, dans un village voisin un magasin ouvert depuis environ un an qui ne vend QUE des clims... Certes, il a tout "compris"... En Bretagne.. Note, j'ai des roses qui éclosent au premier de l'an et des oiseaux qui ne migrent plus, donc, "tout" va "bien"... L'immédiateté est presque pire que l'individualisme. Même suicide.
a écrit le 23/12/2015 à 11:46 :
La population augmente ,c'est normal que les dépenses alimentaires suivent
a écrit le 23/12/2015 à 11:41 :
@ BONJOUR A TOUS : Enfin la politique d'HOLLANDE porte ses fruits la misère augmente en FRANCE. Mais cela ne semble pas étonner le camarade HOLLANDE puisqu'il en est le seul responsable... Le chômage explose donc moins de revenus les salaires, pensions, retraites n'augmentent pas donc moins de revenus. FINI VOS MENSONGES HOLLANDE pour une fois ayez le courage de dire la vérité aux FRANCAIS vous avez ruiné la FRANCE avec votre politique complètement débile ! Allez pour une fois montrez vous courageux. souvenez vous ...... faute avouée est à moitié pardonnée !
Réponse de le 23/12/2015 à 19:40 :
Encore un qui a loupé que nous étions en crise économique mondiale. Mon gars, y'a PLUS un "chef" d'état qui ignore que c'est la foire à tous les étages. Ouvres les yeux, ça sert.
a écrit le 23/12/2015 à 10:59 :
Ceci illustre à merveille que la décroissance n'est pas un enfer.

Brûler du gazole n'a aucun intérêt alors que se nourrir mieux et renouveler son équipement pour un autre moins énergivore, moins polluant, ont un sens.

Reste à faire en sorte que le matériel sorti soit recyclé.
Réponse de le 23/12/2015 à 13:58 :
Tout à fait !
Que la consommation baisse parce que les gens consomment moins d'énergie est une bonne chose.
Qu'on produise du PIB en allumant son radiateur me parait être une gageure.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :