L'assemblée citoyenne pourra "proposer un avenir à la taxe carbone" (Rugy)

 |   |  279  mots
Les citoyens seront aidés pour la rédaction de leurs propositions, précise le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy.
Les citoyens seront "aidés pour la rédaction de leurs propositions", précise le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy. (Crédits : Gonzalo Fuentes)
Les 150 citoyens qui participeront à la convention citoyenne pour le climat pourront "proposer un avenir à la taxe carbone", a estimé samedi 18 mai le ministre de la Transition écologique François de Rugy dans une interview au Parisien.

Cette assemblée, composée de 150 citoyens tirés au sort en recoupant les listes électorales et téléphoniques et censés représenter "la France dans sa diversité", devrait se réunir "d'ici à la fin du mois prochain", selon le ministre.

"Les travaux dureront ensuite six mois", à raison d'un week-end travaillé sur trois et défrayé. "A la fin du processus, ils devront faire des choix pour proposer un paquet de mesures cohérent" à condition de permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre et respecter une "responsabilité budgétaire", poursuit le ministre.

"Un paquet cohérent, opérationnel, avec des solutions de financement"

Les citoyens seront "aidés pour la rédaction de leurs propositions". "Le but n'est pas d'avoir un énième catalogue de mesures dans lequel le gouvernement viendrait piocher mais d'avoir un paquet cohérent, opérationnel, avec des solutions de financement".

"Aux 150 citoyens de proposer un avenir à la taxe carbone", qui a contribué au déclenchement du mouvement des "gilets jaunes", estime François de Rugy.

"Ils pourront par exemple déterminer à quoi l'argent collecté devra servir. Ils pourraient aussi considérer qu'il vaut mieux une autre fiscalité écologique".

Premier conseil de défense écologique jeudi 23 mai

Parallèlement, le premier conseil de défense écologique, dont la création avait été annoncée par Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse du 25 avril, se tiendra jeudi prochain à l'Élysée.

Cette instance "réunira régulièrement les ministres et les opérateurs de l'État mobilisés" sur les dossiers de la lutte contre le réchauffement climatique et de la protection de la biodiversité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/05/2019 à 13:17 :
Il faut arrêter les soins avec M. Rugy.
Il est définitivement incapable de penser avant de s’exprimer.
a écrit le 20/05/2019 à 13:17 :
Éjectez le dimanche avec Macron . Que des minables .
a écrit le 20/05/2019 à 13:09 :
Il est fortement probable que les gens réclament d’être plus taxé monsieur.
Mdr
Une autre monsieur Rugy svp.
Lol
a écrit le 20/05/2019 à 11:38 :
le résultat des élections européennes déterminera l'avenir politique des membres du Gouvernement , il suffit d'attendre quelques jours .
Réponse de le 21/05/2019 à 8:57 :
....parce que vous croyez que cette élection peut changer quoi que ce soit en France ?
a écrit le 20/05/2019 à 10:31 :
le tirage au sort est une manipulation de haut vol........pour valider une taxe carbone même pas dédiée aux investissement pour le développement durable

la moindre enquête d opinion pour être à peu près statistiquement viable doit avoir à minima 1 000 répondants....sélectionnés par la méthode des quotas

tant qu on refuse de revoir de fond en comble notre modèle de développement, tout le reste est vain.....

pour moins polluer, à pas très cher, il y a je ne sais combien de betteraviers qui vont être au chômage en laissant des terres en jachère pour cause de fermeture de sucrerie

facile de remplacer les sucrerie pas des usine à éthanol.....et d imposer d ici un an que toutes les voitures neuves pour la france soient compatibles E85

parceque pour l instant, la diminution des moteurs diesel entraine plus d émission de Co2, probablement de nano particules..... hyper agressives..... et je reste très circonspects sur les niveaux de NOx au niveau des moteurs essence à injection directe....par rapport aux diesel dernières gnérations

alors à un moment..... prenons les vraies decisions..... pas des artifices démocratiques...
a écrit le 20/05/2019 à 9:11 :
populisme pathétique, en quoi ces 150 citoyens seront pertinents? parce qu'ils regardent Elise Lucet à la télé? on sera forcément sur des décisions émotionnelles et non rationnelles où sont les scientifiques?
Réponse de le 20/05/2019 à 19:25 :
c'est bien mon avis.
a écrit le 20/05/2019 à 9:10 :
Où l'on se rendra compte que cette assemblée, ô mon dieu quel hasard, est composée de plus de la moitié de sympathisants LREM...

On nous prend pour des gonds.
Réponse de le 20/05/2019 à 14:27 :
bah disons que les 2/3 des français étant grosso modo sympathisant LREM ou en tout cas dans une logique de responsabilité dans la gestion de la chose publique, il est statisquement normal que cette assemblée ne soit pas remplie d'hurluberlu irresponsable.
a écrit le 20/05/2019 à 8:19 :
C'est malheureux mais on (la France d'en bas) n'y arrivera pas.
Que n'ont-ils pas compris?
a écrit le 20/05/2019 à 8:10 :
....et on remet ça , avec un paquet cadeau différent !
Indécrottables ces politiques !
a écrit le 20/05/2019 à 7:40 :
Non à toute nouvelle taxe !
a écrit le 19/05/2019 à 19:46 :
retour de la taxe carbone, hausse de l'electricite,c'est reparti comme avant apres l,intermede des gilets jaunes qui a fait perdre six mois au gouvernement. votez dimanche (mais ça servira a rien ils nous ont deja fait le coup)
a écrit le 19/05/2019 à 19:21 :
Un tirage au sort pour représenter les Français ? Ce n'est plus la peine de voter pour des représentants, alors ? C'est ça le message qu'ils envoient ?
Réponse de le 19/05/2019 à 23:00 :
Si il m’arrivait de faire partie des 150 Français tirés au sort, je proposerais la suppression d’une taxe carbone additionnelle !!! Il y a suffisamment de taxes prélevées sur les Francais pour éviter d’en rajouter une nième.....
Réponse de le 20/05/2019 à 14:57 :
Non seulement je proposerais la suppression de taxe carbone additionnelle mais aussi la suppression de celles qui existent déjà.
a écrit le 19/05/2019 à 17:18 :
Bonjour,

La taxe carbone concerne tous le monde ( tous les Français ( ses)donc il faudrait un référendum conformément à la démocratie.

Pour la petite histoire , dans ma vie j’ai été confronté , à un événement publique , et je sais que tout est cadre avant que la presse débarque..

Bref votre méthode de tirage au sort je n’y crois pas et j’ai rien de personnel contre personne
c’est probablement pas une méthode libre et naturelle et démocratique.

Cordialement
a écrit le 19/05/2019 à 17:15 :
J'ose même pas commenter
a écrit le 19/05/2019 à 15:51 :
L’avenir de la taxe carbone !!… la taxe… la taxe, ces gens-là n’ont que cela en bouche.
Qu’on nous fiche la paix et particulièrement, à l’automobiliste qui a besoin de son véhicule pour se déplacer. Les taxes supportées par l’automobiliste ça suffit : sur les carburants 60 % de taxes, taxe à l’achat du sur les émissions de CO2, augmentation des prix du contrôle technique, des parkings, racket radar. Stop
Si une taxe est à mettre en place, s’orienter en priorité vers les organisateurs de voyages, croisières, en avions ou en bateaux toujours plus nombreux ; Ou sur le marché spéculatif du carbone, dont personne ne parle bizarrement ;
Et surtout que l’on se préoccupe de l’énorme dégagement de CO2 du aux porte-conteneurs qui sillonnent nos océans pour transporter des produits dont la fabrication pourraient être relocalisée dans nos des pays. Même chose pour le fret international par avions et camions.
Qu’on taxe d’abord les responsables de cette mondialisation qui est la cause de cette débauche de trafic international générateur de CO2. Mais à mon avis ce n’est pas en s’en prenant au CO2 anthropique qu’on limitera le réchauffement.
a écrit le 19/05/2019 à 15:13 :
Les initiatives venant de "responsable" ne pouvant être contrôlé, par les électeurs, sont toujours suspecte! Le R.I.C. ou la rue!
a écrit le 19/05/2019 à 15:07 :
Changer le nom d'une taxe existante et vous aurez votre "taxe carbone"!
a écrit le 19/05/2019 à 14:40 :
La taxe carbone existe déjà : elle s'appelle TIPP. Il ne vous a pas échappé que le prix des produits pétroliers en France est déjà élevé.
a écrit le 19/05/2019 à 13:24 :
Nous ne voulons plus de taxes !
a écrit le 19/05/2019 à 12:29 :
Assemblée citoyenne cette dénomination me fait sourire elle émane du politique toujours prompt à trouver des dénominations ronflantes pour endormir le citoyen. Cette assemblée n'a aucune légitimité et pourquoi 150 pourquoi pas les millions d'électeurs et à quoi servent toutes les commissions et comités écolos mis en place par l'exécutif, caduques, à dissoudre?. Les mots de M. de Rugy montrent déjà que cette assemblée va être "dirigée". En politique la liberté de proposer n'existe pas ou à la marge, les offres doivent être conformes au souhait de l'exécutif et pour la France pays autocratique au seul souhait, pour ne pas dire obligation du Président.
a écrit le 19/05/2019 à 12:22 :
Ce que LT omet de dire (intentionnellement?) c'est que cette convention est une mascarade.

Les personnes tirées au sort (sur quelle liste?) ne se rencontreront en tout et pour tout, que 8 fois (un WE sur trois sur une durée de 6 mois). Que voulez vous faire de sérieux dans ces conditions?
Elles ne seront autorisée à débattre que de sujets imposés, et leur conclusions n'auront qu'un avis purement consultatif.

Bref, une sorte de formule dégradée du grand débat, qui laissait déjà beaucoup à désirer. Je prends les paris que ce qui sortira de "ça" après passage dans la moulinette, ce sera selon De Rugy (s'il est encore là après la gifle des européennes), un grand attachement des français pour la taxe carbone !
a écrit le 19/05/2019 à 12:07 :
Taxer ne sert à rien dans ce cas là.
Ce qu'il faut faire c'est réduire notre consommation en général et d'énergie en particulier.
Vu que ce n'est pas possible, parce que trop d'intérêts économiques sont en jeu, il ne faut rien faire...
Sauf au niveau individuel où chacun doit penser son avenir pour s'adapter au fur et à mesure de la survenance des problèmes.
a écrit le 19/05/2019 à 11:46 :
Changer le nom de "la TVA" et vous aurez votre taxe carbone!
a écrit le 19/05/2019 à 11:38 :
Le seul avenir possible à la taxe carbone, c'est la poubelle, celle pour les déchets non recyclables.
a écrit le 19/05/2019 à 10:53 :
Inutile cette taxe carbone , des taxes il y en a partout en France. Nous devons changer de paradigme, il faut laisser les chercheurs travailler. Quelle énergie sera la plus efficace et la moins polluante. Le diesel , nocif pour les bronches, l'essence pour le Co2, l'électrique, les batteries sont toxiques, le nucléaire on a les déchets radioactifs? Reste l'hydrogène, de la vapeur d'eau et le solaire. Avant d'inciter les français à choisir une énergie, il est urgent d'attendre un peu que l'hydrogène soit commercialisable à grande échelle et que les panneaux solaires soient plus abordables en prix . Pour l'éolien, sans jeu de mot, c'est du vent (sauf en Mer)
a écrit le 19/05/2019 à 10:41 :
quel baratin pour rien alors que la secretaire d'etat à l'ecologie a ete flashee à 150 km h sur un tronçon qu'elle avait fait mettre à 110 pour éviter la polution . et quelle somme va encore etre gaspillée, les LREM comme à Notre dame des landes , ne respecteront ni les decisions de justice ni le vote (NOTRE DAME DES LANDES 185 décisions de justice plus un referundum) ,,,,?????
a écrit le 19/05/2019 à 10:30 :
Monsieur de Rugy: ce n'est pas à l'Assemblée Citoyenne de proposer un avenir à la Taxe Carbone mais à vous. Si vous ne le faites pas d'urgence, c'est la Taxe Carbone qui décidera de l'Avenir de la Citoyenneté.
a écrit le 19/05/2019 à 10:04 :
taxe taxe mais pas de vision budgétaire dans son ensemble. utiliser l argent déjà collecté pour diminuer notre impact environnemental. 150 personnes qui vont permettre de dire que le gouvernement n est pas responsable des hausses sur EDF essence etc.. tiens j ai une idée :supprimons l avantage fiscal des journalistes donné en 1945 imposition sur 11 au lieu de 12 et ils sont payés sur 14 ou 15 mois . sympa et l argent pour acheter des pompes à chaleur pour les écoles. voilà une idée
a écrit le 19/05/2019 à 10:00 :
Il serait bien, pour l'honneur du journalisme et le bien de la démocratie, que LT fasse mieux que de retransmettre les éléments de langage du pouvoir sans aucun recul.

La réalité de "l'assemblée citoyenne" c'est 150 personnes tirées au sort (sur quelle liste?) mais volontaires, qui viendront à Paris un week end sur trois pendant 6 mois, soit 8 séances, pour plancher uniquement sur des sujets imposés par le gouvernement.

Leur avis sera purement consultatif et ce sera Jupiter qui décidera de ce qui sera accepté ou pas, mis en œuvre ou pas, avant un vote éventuel par le parlement.

A quoi a donc servi le grand débat à 12 millions €, hors frais de communication présidentiels?
a écrit le 19/05/2019 à 9:37 :
Le seul avenir qu'on peut souhaiter à la taxe carbone, c'est sa disparition définitive, pure et simple. Celle de de Rugy et de son ministère aussi d'ailleurs.
a écrit le 19/05/2019 à 9:33 :
La taxe carbone ! pourquoi pas une taxe sur l'air que l'on retire tant qu'on y est ?
a écrit le 19/05/2019 à 9:27 :
Il semblerait que de Rugy n'ai rien compris ou ne veuille rien comprendre. Les GJ au début, c'était pour protester contre les taxes, carbone entre autres, et les impôts, pas pour se voir proposer d'imaginer comment empapaouter les français avec de nouvelles manières de taxer. La France est le pays ou, quelque soit la base (salaires, foncier, patrimoine, entreprises, succession...), les taxes et impôts sont les plus lourds. La question est de savoir comment les réduire et donc comment baisser les dépenses.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :