Le patrimoine des Le Pen, père et fille, dans le viseur de la justice

 |   |  587  mots
Le père et la fille Le Pen détiennent notamment, en commun, la propriété de Montretout à Saint-Cloud, dans les Hauts-de-Seine.
Le père et la fille Le Pen détiennent notamment, en commun, la propriété de Montretout à Saint-Cloud, dans les Hauts-de-Seine. (Crédits : Robert Pratta/Reuters)
La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a saisi le parquet financier concernant certains biens immobiliers détenus en commun par Jean-Marie Le Pen et sa fille Marine, qui seraient sous-évalués, voire n'auraient pas été déclarés.

Moins d'une semaine après l'ouverture d'une enquête pour "diffusion d'images violentes", Marine Le Pen se trouve à nouveau dans le collimateur de la justice. Cette fois, c'est son patrimoine détenu en commun avec son père Jean-Marie Le Pen, qui intéresse les autorités. La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a ainsi saisi lundi le parquet national financier du cas du père et de la fille, qu'elle soupçonne d'avoir sous-évalué leur patrimoine détenu en commun en 2014.

La présidente du Front national a aussitôt annoncé avoir déjà déposé un recours pour "excès de pouvoir" devant le Conseil d'Etat, dénonçant "une volonté de nuire désormais systématique et outrancière".

"Omission de certains biens immobiliers"

L'organisme de contrôle estime qu'il existe notamment un "doute sérieux quant à l'exhaustivité, l'exactitude et la sincérité de leurs déclarations", du fait de "la sous-évaluation manifeste de certains actifs immobiliers détenus en commun" par le fondateur du Front national et son actuelle dirigeante. Il fait également état dans un communiqué de "l'omission de biens immobiliers" par Jean-Marie Le Pen, exclu cette année du parti à l'issue d'un conflit avec sa fille.

La Haute Autorité a "jugé nécessaire de porter ces faits, susceptibles de constituer des infractions pénales, à la connaissance du procureur de la République financier et lui a transmis l'ensemble des deux dossiers", ajoute le texte.

La présidente du FN et son père sont tous deux députés européens. Dans un communiqué, Marine Le Pen estime que "l'évaluation de parts minoritaires de SCI" effectuée par la HATVP "est totalement contradictoire et gravement surévaluée avec celle opérée, depuis de nombreuses années, par l'administration fiscale".

 "Pour faire oublier le procès de Cahuzac", dénonce Le Pen père

Le père et la fille détiennent notamment en commun la propriété de Montretout à Saint-Cloud, dans les Hauts-de-Seine. Jean-Marie Le Pen a dénoncé sur BFM TV et iTELE "un numéro de persécution ou un numéro de harcèlement républicain", mettant en cause l'indépendance de la HATVP, présidée par Jean-Louis Nadal, proche selon lui du pouvoir socialiste. Selon lui, le gouvernement veut faire oublier le procès pour fraude fiscale de l'ancien ministre socialiste du Budget Jérôme Cahuzac, qui aura lieu dans quelques semaines.

Le trésorier du FN déjà mis en examen

Le code pénal punit de trois ans de prison et 45.000 euros d'amende le fait d'omettre de déclarer une partie substantielle de son patrimoine ou d'en fournir une évaluation mensongère.

Le parti d'extrême droite est déjà la cible d'une information judiciaire ouverte en avril 2014 pour escroquerie, abus de bien social, complicité et recel de ces délits visant le financement de ses campagnes électorales. Son trésorier, Wallerand de Saint-Just, a été mis en examen le 21 septembre à titre personnel pour recel d'abus de biens sociaux et le FN l'avait été auparavant comme personne morale. Marine Le Pen, qui devrait être entendue comme témoin assisté, n'avait pas répondu en octobre à une convocation des juges parce qu'elle demandait leur dessaisissement, requête qui a été finalement rejetée. L'enquête porte sur les liens financiers entre le microparti "Jeanne" de la présidente du FN et la société Riwal, qui s'occupe du matériel de campagne.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/12/2015 à 8:06 :
Lors de l'affaire Cahuzac, les médias avaient donné des exemples de déclarations de patrimoine des élus de tous bords, des personnalités de premier plan comme François FILLON, Nadjat VALLAUD-BELKACEM et bien d'autres. Pourquoi ne pas retrouver ces déclarations et les présenter objectivement et exhaustivement aujourd'hui ? Le débat en serait utilement nourri, tous nos élus ayant eu une fâcheuse tendance à vouloir nous tirer des larmes devant le spectacle de leur dénuement et à concourir au titre de celui qui serait le plus pauvre ("moi j'ai deux voitures d'occasion...", "moi j'ai un scooter", "moi ma maison je l'ai payé tel prix il y a 25 ans, avant la hausse des prix..."...)...
a écrit le 22/12/2015 à 18:04 :
La HATVP ne fait que son boulot. Si elle estime qu'il y a des points litigieux, elle transmet à la justice, au pôle financier qui a, lui les moyens d’enquêter à fond

La HATVP a déjà transmis 13 signalement, qui touchent des politiques de droite comme de gauche (ca peut aussi toucher les personnalités non élues), 12 sont encore à l'instruction, un seul a été finalisé et la coupable a eu des pénalités.

Et si le pôle financier estime après enquête qu'il y a bien des délits, il y aura jugement.

Mais si les Lepen sont aussi droits dans leurs bottes qu'ils le prétendent, ils n'ont rien à craindre, n'est ce pas?
a écrit le 22/12/2015 à 17:36 :
La France politique est toujours la même qu'elle soit de droite ou de gauche du centre verte, bleue..... Le FN est déjà épinglé pour magouille dans le financement du parti le reste n'est que suite logique. Les espagnols sont lassés de la corruption de leur classe politique mais la France n'est pas mieux plus intelligente!!!pour maquiller une corruption directe ou indirecte ne pas oublier que le cumul des mandats n'est autre qu'une forme de corruption légale, l'emploi des femmes enfants et copains sont également une corruption indirecte car tout n'est que pompage d'argent public pour une travail!!!! jamais évalué. Les politiques votent leurs lois selon non pas les besoins de la France et de ses citoyens mais en fonction des besoins des politiques. Notre classe politique est une caste qui est copiée sur le principe des maffias d'ailleurs certains hommes politiques parlent de leur famille politique et non de leur parti et l'on sait combien la famille dans les maffias est importante.
a écrit le 22/12/2015 à 17:26 :
@ BONSOIR : m. HOLLANDE ce n'est pas joli joli ce que vous faites alors après une volée aux élections vous voulez vous venger en mettant en cause le patrimoine des LE PEN mais trouvez autre chose de plus consistant. Et des Magistrats su Garde à vous pas mal Monsieur HOLLANDE pour camoufler votre incapacité à gouverner la FRANCE trouvez d'autres moyens plus dignes ! Alors PRESIDENT DE LA : MISERE .... DU MENSONGE .... .DU CHOMAGE ... DE L' INSECURITE ....DES IMPOTS ....DE LA PRECARITE ...... Partez pendant qu'il est encore temps avant de vous faire virer comme un vulgaire SARKOZY ..........
a écrit le 22/12/2015 à 16:46 :
Mouais...confier ce machin à Nadal c'était de toute façon en faire un instrument politique et non une autorité indépendante. C'est un peu comme nommer Schrameck à la tête du CSA pour faire les basses besognes qu'on ne veut pas faire ouvertement soi-même. De toutes façons quel est le problème ? Si les Le Pen ont sous-évalué leurs biens (et Dieu sait si l'évaluation d'un bien immobilier est sujette à caution, il n'a une valeur définie que si on arrive à trouver acquéreur à ce prix) ça ne peut être que pour minorer leur ISF et c'est donc un problème strictement fiscal. Inutile de dire que le fisc, avec les moyens qu'on lui connaît, a déjà dû regarder de près la situation patrimoniale des Le Pen.
a écrit le 22/12/2015 à 16:35 :
Les Le Pen font tellement peur au gouvernement que ce dernier organise une véritable chasse aux sorcières.
La haute autorité pour la transparence ferait bien de s'attaquer à tous les politiques de premier plan en commençant par le Président de la République et celui de l'assemblée nationale...
Cette influence des politiques pour contrer leurs adversaires s'apparente à une grave dérive totalitaire.
Réponse de le 22/12/2015 à 23:27 :
Vous faites fausse route, ce n'est pas des le pen dont le gouvernement à peur, c'est de vous.
Et je ne lui donne pas tort...
Réponse de le 24/12/2015 à 15:55 :
J'espère bien qu'il ont peur de moi comme de tous les français, c'est le jeu démocratique qu'ils redoutent
a écrit le 22/12/2015 à 15:05 :
Un certain Nicolas qui est passé de non imposable ISF à 1,5 millions d'euros à l'époque ou le seuil se trouvait à 800 000 €.Personne n'a bronché devant cet "enrichissement" incroyable en 1 an.
a écrit le 22/12/2015 à 14:55 :
Ils n'ont vraiment rien à faire dans ce gouvernement, ils passent leur temps à vouloir casser le FN. Si on donnait carte blanche à la justice pour enquêter sur le monde politique, il y en aurait au moins la moitié qui serait condamné. Alors ce ne sont pas ces petites manipulations qui changeront quelque chose. Grâce à eux le FN va encore prendre 2 % et ils diront que c'est la faute à ceux d'en face...! MDR...!
a écrit le 22/12/2015 à 12:42 :
Un bon plan pour tenter de barrer la route de la présidentielle à M Le Pen ? Mais ne voila-t-il pas de quoi indigner un peu plus celles et ceux qui enragent du feuilleton des membres PS parmi les plus importants qui se signalent par des scandales financiers, ou qui laissent des doutes persistants, à l'instar de l'évaluation du patrimoine de notre président et futur candidat à sa succession, lors de sa vie commune avec Madame Trierweiler ? Dans tous les cas si la manoeuvre anti-candidature MLP devait prospérer, alors gare à la casse !!!
Réponse de le 22/12/2015 à 13:24 :
Tout à fait, exemple l'affaire Cahuzac...ne vous en déplaise, au delà de ne rien avoir à proposer, le FN n'a toujours été qu'une grosse pompe à fric au service d'une famille et de sa cour...
Réponse de le 22/12/2015 à 14:12 :
@adrien
En dehors du débat sur L utilité du Fn
Qu a fait la HATVP sur les déclarations d ISF de FH et VT d une part et de FH et SR d autre part qui sont manifestement des faux en écriture public puisque la déclaration de candidature de FH ne mentionnait pas qu il etait en concubinage notoire au sens du Cgi avec VT par ailleurs depuis un an qu a fait la HATVP sur les 4 ministre inscrits au RC en totale contradiction avec L article 23 de la constitution de 58 : rien ! Le CONSEIL CONSTITUTIONNEL : rien ! Le procureur de la république de Paris : rien ! Vive la dictature socialiste àvec les officines gérée par les potes et téléguidé par le pouvoir ! Voilà pourquoi des démocrates vont finir par voter pour le FN même si il a rien à proposer ! Juste parceque depuis 40 ans le pouvoir se fout de la gueule des citoyens 🤕🚨
a écrit le 22/12/2015 à 12:29 :
Là on est très loin des prouesses socialistes. Va falloir faire mieux.
a écrit le 22/12/2015 à 12:10 :
Cela me rappelle une certaine propriété à Canne sous évaluée , parue dans les journaux , il y a pas mal d'années , comme quoi je pense que la pratique est largement usitée .
a écrit le 22/12/2015 à 12:10 :
Cela me rappelle une certaine propriété à Canne sous évaluée , parue dans les journaux , il y a pas mal d'années , comme quoi je pense que la pratique est largement usitée .
a écrit le 22/12/2015 à 12:05 :
Magouille et tambouille sont les deux points fort de notre gouvernement
Tout est fait pour que les LE PEN n arrivent pas au pouvoir !! mais ils se trompent beaucoup , Car si ce n est pas Marine se sera un autre . Le gouvernement est complètement a coté de la plaque il suffit de voir 1 pas en avant et 2 en arrière Vivement 2017 !! Le gouvernement n'a toujours rien compris du peuple
Quand va t on utiliser le referendum comme en Suisse l expression du peuple il faudrait en tenir compte et ne pas être géré comme des pions avant un printemps Francais Les tensions montent de plus en plus et ca gronde dans les campagne
a écrit le 22/12/2015 à 12:02 :
Oué, je crois plutôt que l'UMPS fait tout pour éradiquer le FN et rester au pouvoir :-)
a écrit le 22/12/2015 à 11:54 :
Bof, un peu comme la déclaration de patrimoine de la maison de Mougins !!
a écrit le 22/12/2015 à 11:27 :
Peu importe le harcèlement orchestré par la Vallserie,

l'électorat du FN est solide, et se consolidera.

Il est incontestable le désastre économique et sociétal conséquence des agissements des traitres de l' LRPS UMPSUDiModem.
a écrit le 22/12/2015 à 11:27 :
Meme problème avec le sous ministre PS jean marie LE GUEN!Je crois qu'il a eu un redressement fiscal ,mais pas de prison,et surtout il a gardé son poste,c'est le plus important
Réponse de le 22/12/2015 à 12:00 :
Mais Le Guen...................c'est Breton, non ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :