Macron, "il faut accepter que l'Europe se fasse à deux vitesses"

 |   |  262  mots
(Crédits : © Stephane Mahe / Reuters)
Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, estime que "l'avant-garde de la zone euro doit aller vers plus de solidarité et d'intégration, c'est à dire un budget commun, une capacité d'endettement commune et une convergence fiscale", dans une interview accordée au JDD.

Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, estime que "l'avant-garde de la zone euro doit aller vers plus de solidarité et d'intégration", dans une interview accordée au JDD.

"L'avant-garde de la zone euro doit, elle, aller vers plus de solidarité et d'intégration : un budget commun, une capacité d'endettement commune et une convergence fiscale", déclare le ministre.

Emmanuel Macron défend l'idée d'une harmonisation des régimes sociaux ainsi que la création d'une assurance-chômage commune. Il reprend également l'idée émise par son homologue allemand, Wolfgang Schäuble, de créer un parlement de la zone euro.

Deux vitesses

Le ministre prône une Europe à deux vitesses: "Il faut accepter l'idée que l'Europe se fasse à deux vitesses, qu'il y ait une union solidaire et différenciée. Il y a une histoire à 28 (l'UE, NDLR) et une histoire à 19 (la zone euro, NDLR) », explique-t-il. Et d'ajouter que "l'Europe à 28 doit être plus simple, plus claire, plus efficace et continuer à avancer sur le numérique et l'énergie".

Rêve européen

Emmanuel Macron a dit prendre position pour les jeunes.

"La jeune génération n'a connu que la glaciation et la crise. L'Europe n'est qu'une histoire triste pour elle. Entre le risque de « Brexit » et celui du « Grexit », on ne parle que de fractures européennes, de prises en otage du collectif par un seul pays. On a installé l'idée que l'Europe était un objet mort et technocratique. Notre responsabilité est de retrouver le sens du rêve européen et une idée positive de l'Europe".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/06/2015 à 15:11 :
Pour tout cela, il faudra l'autorisation de Merkel.
L'Allemagne souhaite-t-elle cette orientation ? J'en doute., donc les paroles de ce monsieur sont du vent;
a écrit le 08/06/2015 à 12:15 :
Dans un groupe de dizaines de personnes, rien n'avance sans leader. Macron l'a bien compris et tente d'en devenir un, c'est louable, il faut l'encourager.
a écrit le 05/06/2015 à 13:26 :
C'est effectivement la bonne chose a faire... l'harmonisation fiscale evitant une mise en concurrence économique malsaine des pays et des salariés.
A tous les anti Euro, je rappels que rester dans l'etat actuel est le pire des scenario. Quand a sortir de l'Euro, meme la Grece n'en veut pas... ca devrait en faire reflechir quelques uns.
a écrit le 01/06/2015 à 12:09 :
Merci de ne pas confondre cette union européenne avec l'Europe!
a écrit le 01/06/2015 à 12:03 :
Il faut accepter une Europe a autant de vitesses que d'Etats, sinon ce n'est qu'une union européenne sans efficacité!
a écrit le 01/06/2015 à 11:22 :
Comme nous ne voulons plus de l’Europe de l'euro, qui nous a ruinés, les diaboliques dirigeants et financiers internationaux nous préparent à une Europe fédérale.On descendra dans la rue, ça ne se passera pas comme ça !
a écrit le 01/06/2015 à 9:04 :
il s'y connaît en vitesse, la première pour les nantis comme lui, un ex banquier qui pantoufle dans un ministère et les autres qui vivent avec 500 euros pas mois. Effectivement il adore cette situation si le peuple ne se réveille pas il est foutu.
a écrit le 01/06/2015 à 8:52 :
L'Europe en mercedes et l'Europe en solex, mais une seule autoroute vers le précipice.
Herr Macron, faites-vous résumer la tribune de Tsipras dans le monde !
a écrit le 01/06/2015 à 3:10 :
L'Europe ne fait plus rêver. C'est même devenu un véritable cauchemar. C'est l'Europe du chômage, de la misère et du désespoir. On est en plein dedans. Comment en sortir ?
a écrit le 31/05/2015 à 23:17 :
Enfin une idée lumineuse, à 2 Watts ! Je suis ébloui devant tant d’intelligence et de sens politique ! Pas étonnant que la Banque l’ait refilé à Hollande.
Réveillez-vous, Monsieur Macron, ne rêvez plus. Je ne sais pas ce qu’est « l’avant-garde de la zone euro » ? J’aurais tendance à penser que la France est plutôt à l’arrière garde, quand on rejoint les états d’Europe du sud, les PIGS …
Une « Europe à 2 vitesses » ? Pas mal, c’est un bon début ! Mais je prônerai une boite de vitesse à 28 rapports, un par pays, sans oublier une marche-arrière pour le France ! Et pour compléter son rêve du numérique européen, qu’il s’occupe donc d’Orange qui n’est même pas capable de délivrer 4 Mbits/secondes à 30 kilomètres de Paris.
Quant à l’idée d’une démocratie européenne, pourquoi ne pas faire un référendum, comme le Royaume-Uni ? Quelque chose de concret quoi ! Mais non, il faut mieux vivre dans le rêve socialiste, là où les nuages sont roses et où les épines n’existent pas.
a écrit le 31/05/2015 à 23:08 :
Toutes les décisions concernant l’Europe ,depuis 2005 sont illégitimes et devront être abrogées ,les politiques responsables de cette haute trahison devront être jugés et condamnés par un tribunal du peuple souverain,et avant de continuer nos dirigeants devraient avoir le courage de demander son avis au peuple sinon il va voter pour les extrêmes pour ce complot mondialiste......
a écrit le 31/05/2015 à 22:00 :
Wouahhh ! Macron en déni de bon sens élémentaire et qui nous la joue prédateur qui s'ignore ! on aura tout vu, tout entendu et tout payé ! mdr
Allez hop ! à marche forcée vers l'abattoir, en rang et en silence au son des trompettes de la solidarité.
Ben désolée mais je vais laisser tout ça aux autres, les instruits qui vont devoir se démerder avec leurs manipulations depuis un demi siècle , hein !
La solidarité est maintenant hors de ce système pervers et elle va le faire tomber ;)
Bye bye Macron l'imposteur.
a écrit le 31/05/2015 à 21:38 :
un budget commun et des dettes communes suppose une autorite capable de destituer le pouvoir des petits politicards locaux vereux
personne n'est assez idiot pour faire c&aisse commune avec un francais qui ne va pas manquer de taper dans la caisse copieux, se voter plein d'avantages sociaux, ne respecter aucune regle, etc, tout en n'etant contraint par personne a respecter les regles!
proposer de l'integration c'est tres bien, la france est tres mal placee pour dire aux autres ce qu'ils doivent faire tout en expliquant pour quoi ' a titre culturel' la france ne va pas se reformer!
a écrit le 31/05/2015 à 21:25 :
Cela fait des lustres que l'on nous parle de l'EU à deux vitesses, foutaises! Le fait que certains bloquent arrangent ceux qui ont peur d'avancer. Si les états de la zone euro avaient voulu faire l'EU politique cela fait belle lurette que cela aurait pu se faire. Il suffirait que Hollande aille à Berlin et discute franchement avec Merkel en invitant les autres partenaires de la zone euro et voilà! Au passage on remet les pendules ç l'heure avec l'Irlande qui est dans l'euro mais hors Schengen et on donne de la lisibilité à l'Europe Politique avec des vraies frontières et non cette chienlit qui veut que des états extra EU puissent être dans Schengen.... Le coup de poing de Cameron donnera peut-être enfin ce coup d'accélérateur mais j'en doute. Hollande n'a rien fait depuis 3 ans...
a écrit le 31/05/2015 à 21:22 :
Voilà une stratégie de bon sens. Bien qu'il soit dans un gouvernement socialiste, Macron fait une proposition intelligente. Courage, M. le Ministre !
Réponse de le 01/06/2015 à 20:29 :
Oui, c'est un constat qui peut paraître triste, mais il faut continuer d'avancer avec les pays qui sont près à aller vers plus d'Europe, et sortir de la confusion actuelle. Il y aurait l'Europe politique, fortement intégrée, et une zone de libre-échange plus vaste pour inclure les autres pays. Un moyen possible pour satisfaire le plus grand nombre.
a écrit le 31/05/2015 à 21:21 :
Quand on est incapable de contrôler les dépenses publiques, on invente de nouveaux concepts ridicules..les règles de vie commune, et d'utilisation de la monnaie commune, sont connues: elles s'appellent critère de Maastricht..
a écrit le 31/05/2015 à 20:41 :
On a enfin trouvé pourquoi l'Europe ne marchait pas. La vision idéale de l'«union» européenne serait donc de diviser l'union.
Vive l'eau sèche, l'inox qui rouille et l'union séparée.
Comme dirait François Asselineau, on en sort quand de l'Europe ?
a écrit le 31/05/2015 à 20:04 :
Et la France ferait partie de quel groupe? Faudrait demander aux germains!!!! 57,5% de dépenses publiques et des impôts scandaleux ça met la France côté grec....
a écrit le 31/05/2015 à 19:19 :
Et il ose encore parler de solidarité...quand il casse les derniers leviers de la solidarité sociale qui fondait la cohésion de notre Nation. La vraie solidarité : celle qui respecte la dignité de chacun, celle qui élève, qui donne els moyens de' l'indépendance. Peut-être dit-il solidarité pour nous mettre davantage à la remorque de cette Europe construite justement pour "libéraliser" ( = donner plus de chance aux puissants) ou "réformer" ( = acte réactionnaire consistant à briser les avancées sociales pour servir les actionnaires)
Réponse de le 31/05/2015 à 21:41 :
moi je suis pour un regime solidaire et reenchante pur et dur , du genre de celui que l'europe a connu jusqu'en 1989, et qui envoyait en camp ( de vacances) ceux qui pensaient mal! au moins c'etait reformiste, et promis, il n'y avait aucune once de liberte en quoi que ce soit!
vive la coree du nord, vive staline, vive les khmers, ca au moins c'est pas des liberaux!
Réponse de le 03/06/2015 à 11:56 :
Si l'on ne peut donner un avis critique sur le pseudo-libéralisme d'aujourd'hui sans se faire traiter de Corée du Nord, de Staline, de de Kmers, alors c'est que notre conception de la démocratie ne vaut pas mieux que ces barbaries dont vous parlez. Mais dans ce cas à quoi bon entamer une conversation. D'ailleurs vous ne reconnaitrez sûrement pas le rôle trop souvent négatif de nos puissances atlantistes dans de trop nombreux conflits, et où notre responsabilité n'est pas nulle, et qui n'en finissent pas d'alimenter nos informations-lavages-de-cerveaux et les carnets de commandes de Dassault Lagardère ...etc...A l'époque des camps de Staline, nous avions nous aussi nos camps, de Tataouine à Cayenne, en passant par Poulo-Condor, sans compter les dizaines de camps intérieurs pour les immigrés dont l'école a omis de nous apprendre les noms. Et dans ce temps nous ne parlerons pas d'un autre monde possible, celui de la sécurité sociale, des allocations familiales, des grandes entreprises de transport, d'énergie, de communication qui ont été développés en France depuis la Libération? Par qui? Des staliniens?
Ah! Pour votre giouverne, Staline et ses camps, ses procés, ses purges c'est dans les années 30. En 1992, après un référendum favorable au maintien de l'Urss, les puissances atlantistes ont installé un fantoche ivrogne pour démanteler ce géant, concurrent, en créant cette situation de guerre permanente autour de la Russie. Mais si vous étiez honnête, vous reconnaîtriez que Gorbatchev avait depuis belle lurette démantelé les derniers camps, libéré les derniers Sakharov ou autre. D'ailleurs dès l'époque de Brejnev, le système conce,ntrationnaire stalinien n'était plus ce qu'il était ( j'ai pas dit non plus que c'était un modèle de démocratie, mais reconnaissons les simples faits)
Toute cette invective sur le système stalinien n'est là que pour empêcher toute discussion vraie sur notre pays, tout évolution, toute critique, même objective.
Je suis bien moins stalinien que vous
a écrit le 31/05/2015 à 18:45 :
c est un peu de respiration et de renouvellement que nous permet d entrevoir mr macron. J espère qu il va se présenter à des législatives pour se lancer pleinement dans la politique.
a écrit le 31/05/2015 à 18:41 :
Au lieu de fracturer juridiquement l'Europe, il vaudrait mieux la rendre démocratique et respectueuse de ses citoyens. C'est une escroquerie que proposer un budget commun alors que l'harmonisation fiscale est exclue par les paradis fiscaux membres de l'UE et que le dumping social est utilisé, à l'est pour faire de la concurrence déloyale, et à l'ouest pour peser sur les salaires. Quant à créer une assurance chômage commune, c'est contraire aux intérêts des Français parce que cette idée revient à leur faire financer les retraites des vieux Allemands qui sont loin d'être assurées faute de naissances et de jeunes pour cotiser.
Réponse de le 31/05/2015 à 20:27 :
C'est la France qui interdit l'harmonie fiscale car sa fiscalité est extrême et elle ne peut pas la baisser pour la mettre dans la moyenne européenne. La France est isolée et destructrice d'elle-même autant de l'Europe. Faut bien payer l'armée rouge et les assistés et la noblesse d'état socialiste !!!!
Réponse de le 01/06/2015 à 11:29 :
Oui à l'harmonisation sur le modèle qui permet aux citoyens de respirer le mieux possible c'est à dire certainement pas la France !
Plutôt que d'agresser le luxembourg sur le dumping fiscal (et social) qu'on copie sa souplesse ... je mettrais ma main à couper que les entreprises suivront
a écrit le 31/05/2015 à 18:36 :
N'importes quoi ! Et ce mec se dit de gauche ! Quel honte!
a écrit le 31/05/2015 à 18:30 :
Ils se rendent compte des désastres de leurs décisions économiques et fiscales.
C'est la fuite en avant, en espérant que l'argent des autres les sauve de la déroute.
Pathétique classe politique et coupable exécutif!
Il est trop tard la lame de la guillotine est lâchée et les têtes françaises vont tomber.
L'habituel désastre socialiste de droite comme de gauche qui a toujours apporté par ses utopie, la misère....
a écrit le 31/05/2015 à 18:14 :
À bon entendeur, ce genre de discours (impensable il y a quelques mois) prépare déjà les esprits pour une Europe à "deux vitesses", ensuite "à trois", "quatre" et BOUM ! plus de zone euro ni d'UE. La pente était douce au début, elle en devient de plus en plus raide. Si les US coulent (comme le prédisent les analystes) alors ce sera la Chine et la Russie qui viendrons un jour nous sauver.
Réponse de le 31/05/2015 à 19:23 :
" ce sera la Chine et la Russie qui viendrons un jour nous sauver."

Moi j'ai l'intuition que notre salut viendra plutôt de BHL et de Dany le Rouge….. :-)
a écrit le 31/05/2015 à 18:13 :
Ah, l'Europe...

Sur le principe, je suis pour me retrouver lié aux peuples européens, ce rêve d'Europe je l'ai aussi. Quand on a eu la chance de voyager en Europe on se rend compte que les autres peuple sont comme nous, qu'on peut s'amuser, s'entraider, qu'ils sont dirigé comme des pions etc...

Cependant, je ne confierais pas mon chien a un Macron, une Merkel, un Renzi ou autre. Alors leur confier de quoi faire plus d'Europe? L'idée le glace le sang!

Personnellement, je pense que pour que ce rêve d'Europe puisse exister un jour, nous devrions commencer par détruire l'UE, l'euro etc... Ensuite, nous devons faire un vrai nettoyage de nos monde politique et nous préparer a plus de démocratie.

Je doute fortement qu'une Europe fédéral représente plus de démocratie avec un genre de chancelier nommé par une assemblée. Nous devons commencer par donner plus de devoir aux peuples, lui enseigner la démocratie et l’appeler au vote toujours plus a mesure qu'il se développe. Et non pas l'inverse!

Peace
a écrit le 31/05/2015 à 17:54 :
Et un baratin de plus ! Que de ballivernes et outrages à la sincérite ! Du n'importe quoi ! Pareil panégyrique tout en disant que consultées les populations répondraient : NON suffit à écoeurer encore plus.
a écrit le 31/05/2015 à 17:29 :
quote:...........aller vers plus de solidarité et d'intégration..............
Qui, comme un bon socialist, il a dit qu'il veut l'argent des autres (pais).
C'est du niveau Grequeske.
a écrit le 31/05/2015 à 17:08 :
Il dit juste pour les jeunes !
a écrit le 31/05/2015 à 17:07 :
la jeune génération a surtout connu, dix ans de déni démocratique (29 mai 2005) Sarkozy ou Macron, à l'incertitude de l'avenir se joint la perte de repères politiques.
Qui expliquera à la jeune génération ce qu'est le socialisme de droite ?
Les riches avec les riches, slogan de Macron ministre d'un gouvernement P. "S" comme l'orthographie bien Jacques Sapir.
Une réponse d'Herr Macron à la tribune de Tsipras dans le monde.
Celui ou celle qui voit une différence entre Hollande et Sarkozy, s'il vous plaît, éclairez moi !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :