Marine Le Pen comprend-elle quelque chose à l'économie ?

 |   |  582  mots
(Crédits : France Télévision)
Lors de L'Émission politique de France 2 du jeudi 14 mars, Marine Le Pen, Présidente du Rassemblement national, a fait des approximations avec les chiffres économiques. Montant de l'aide aux migrants, le Smic à 36 euros... les erreurs dans les données qui soutiennent les thèses du mouvement.

Fustigeant la proposition d'Emmanuel Macron d'instaurer un salaire minimum européen, Mme Le Pen a voulu montrer les importantes disparités dans l'Union européenne, prenant l'exemple d'un supposé Smic bulgare à "4,40 euros" alors qu'en "France, je crois qu'on est à 36 euros, me semble-t-il".

"Vous êtes à 36 euros pour quelle durée du Smic ? C'est une heure, c'est quoi ? J'ai l'impression que la fiche n'était pas là", a ironisé en retour Nathalie Loiseau sur le plateau de l'Émission politique.

Une erreur de quelques euros ?

En France, le Smic horaire brut est fixé à 10,03 euros (7,72 euros net), soit un montant de 70,21 euros pour une journée de 7 heures de travail et 1521,22 euros mensuel.

En Bulgarie, selon l'office statistique de l'Union européenne Eurostat, le Smic mensuel brut est fixé à 286,33 euros pour une semaine de 40 heures.

"Être une héritière n'a pas aidé @MLP_officiel à être dans le monde réel. Le SMIC horaire en France est à 10,03 euros au 01/01/19... pas à 36 euros ! Merci @NathalieLoiseau d'avoir mis les mots justes sur cette imposture de la PME Le Pen qui dure depuis 50 ans", a réagi sur Twitter le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux

"Eh Le Pen, c'est quoi ce Smic à 36 puis à 46 euros ?", a twitté de son côté le porte-parole du Nouveau Parti Anticapitaliste Philippe Poutou.

En revanche, le coût horaire de la main-d'oeuvre est de 36 euros en France et de 4,9 euros en Bulgarie en 2017, selon des données d'Eurostat publiées en avril 2018.

L'anecdote de l'Ecu en 2017

Lors du débat d'entre-deux-tour, en abordant la question de la sortie de l'euro, Marine Le Pen avait fait référence à l'European Currency Unit (Ecu) comme monnaie commune. Opposée à Emmanuel Macron, Marine Le Pen s'était emmêlée dans ces références  sur la question de l'euro. La candidate de l'ex-FN avait été plus que floue quant à ce qu'elle voulait vraiment faire.

Lors de la campagne, elle annonçait un abandon pur et simple de la monnaie européenne pour un "retour au bon vieux franc". Mais sa position avait évolué ces dernières semaines. En fin de campagne, elle proposait un mix entre le franc-euro, voire une « monnaie » quelque peu oubliée aujourd'hui, l'Ecu.

« Les Français auront une monnaie nationale, et il y en aura une autre qui servira aux banques centrales et aux grandes entreprises afin de commercer entre elles », avait-elle expliqué lors du débat.

« Ça a existé juste avant l'euro. »

« Entre 1993 et 2002, cela a fonctionné dans le cadre du serpent monétaire européen, et vous le savez très bien. »

La candidate présidentielle a fait ici référence à l'Ecu. Mais elle se trompe (volontairement ?). Pour justifier la crédibilité du retour au franc, elle s'était embrouillée sur l'euro avant l'euro.

Les migrants et les retraités

Lors des échanges avec le vidéaste YouTube HugoDécrypte pendant l'émission d'hier, celui-ci a abordé les propos de madame Le Pen en février dernier sur des aides aux migrants qui sont supérieures à celles des retraités.

Marine Le Pen a attaqué les rédactions qui reprennent la dépêche de l'AFP. Voici en lien le fact checking de l'AFP sur l'analyse des propos de la présidente : "Un migrant "fraîchement arrivé" peut-il toucher plus qu'un retraité ?" (source : factuel.afp.com)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/03/2019 à 20:58 :
Si c'est vraiment une question regardez de nouveau son dernier face à face présidentiel... Une personne qui comprend rien en politique et qui est pourtant politicienne ne peut pas comprendre grand chose au reste... Même si pour moi dans le face à face l'autre "savait parler" mais comprend pas plus en politique.. D'ailleurs connaissez vous un politicien qui comprend la politique? Moi pas ils savent plus détourner les fonds publique et donner toujours plus aux plus riches que de répartir la richesse... Car il faut pas ce leurrer la véritable politique reste la juste répartition des richesses rien de plus et aucun save ni veule le faire !
a écrit le 18/03/2019 à 10:49 :
Elle est nulle en éco mais ça on le savait déjà. Comme nombre d'héritiers "l'intelligence" ne se transmet pas de facto automatiquement. Et c'est tant mieux pour tout le monde.
a écrit le 16/03/2019 à 19:16 :
A chaque fois que MLP du parti pour rire est au bord de la liquidation, la propagande médiatique s 'ingénie invariablement à la remettre en selle et le parti au pouvoir à la qualifier de "meilleur opposant" ce que vient encore de faire Macron, énorme ces opposants pour rire ..?
Réponse de le 18/03/2019 à 8:38 :
Parti pour rire, vous pouvez y rajouter l'UPR car croire dans ce dernier, est croire que la lampe à gaz éclaire à l'électricité. Il n'y a ps une feuille de papier à cigarette entre nos deux baratineurs.
a écrit le 16/03/2019 à 18:25 :
On nous a vendu tellement de "Génies" de l’Économie qui se sont révélés êtres des brêles, de Barre à Macron, qu'on préférerait de loin maintenant avoir un président qui ait simplement du bon sens, un peu de modestie, le sens de l'état, et la probité intellectuelle et financière chevillée au corps..

Pas sûr que ce soit le profil de MLP qui pourrait se voir renvoyée en justice à tout moment pour les affaires de financement et d'emplois fictifs.
a écrit le 16/03/2019 à 17:34 :
Marine Le Pen ne comprend rien à l'économie comme la grande majorité des français...et c'est justement ça qui lui donne une bonne chance de prendre le pouvoir.
a écrit le 16/03/2019 à 13:13 :
Marine Le Pen veut faire de la politique en ne proposant que des "solutions de bistrot" , simplistes, démagogiques et faciles à comprendre pour des gens qui n'ont pas la capacité ni la volonté de comprendre la complexité des questions économiques ...proposer comme elle l'a fait lors des présidentielles d'avoir L'Euro pour les entreprises et le Franc pour les particuliers démontre son incapacité a vouloir réfléchir et comprendre les mécanismes de base des taux de change; des garanties sur les variations des cours des devises,l'inflation, les achats à termes et de la finance internationale. Trop compliqué pour elle... ses solutions seraient catastrophiques pour les entreprises et l'économie du pays.
Mélanchon et Ruffin ne valent pas mieux d’ailleurs...
l'Incompétence mène à des solutions de bistrot.
a écrit le 16/03/2019 à 11:07 :
MLP a une formation d'avocate, c'est une formation idéale pour faire de la politique. Le reste, c'est à dire connaître le quotidien des français, avoir des notions d'économies n'est franchement pas indispensable pour faire de la politique.
Réponse de le 16/03/2019 à 11:28 :
surtout qu'il parait qu'elle n'avait pas de clients comme avocate, le nom fait peut-être repoussoir ? Ça ne doit pas être unique, comme nom, pourtant.
Sur les vaccinations, elle ne semble pas plus au point, la rougeole d'après elle c'est obligatoire depuis longtemps, non, DTP, c'était tout [ou alors uniquement destiné à faire croire que ça vient de l'extérieur ? Machiavel]
Etre élu c'est délicat, une fois au volant, les défauts (& qualités) deviennent visibles.
Réponse de le 17/03/2019 à 9:23 :
En 1992, Marine Le Pen prête serment et devient avocate. La fille du "Menhir" se porte alors volontaire pour assurer les permanences de comparutions immédiates à la 23e chambre du tribunal de Paris. Dans ce cadre, elle est amenée à défendre beaucoup de clandestins, comme le raconte L'Express. "Je ne vois pas où est la contradiction. Il y a des êtres humains, ils ont des droits, on ne va pas leur reprocher à eux la politique d'immigration", se justifie Marine Le Pen dans "Une ambition intime".Parmi les dossiers qui passent entre ses mains, celui de Nour-Eddine Hamidi, un sans-papiers d’origine algérienne. Né français en 1951 en Algérie, l'homme va devenir expulsable après un vol de voiture commis avant sa majorité. Il va être défendu à six reprises par Marine Le Pen, qui lui évitera un départ vers sa terre natale. "Me Marine Le Pen ne m’a pas sauvé, elle m’a aidé", raconte-t-il au Monde. En octobre 1995, par exemple, l'homme est arrêté et envoyé à Marseille pour prendre un avion pour l'Algérie. Son avocate prévient Libération et le défend avec force à la barre : "Bien qu’algérien, il est français de fait."
a écrit le 16/03/2019 à 9:51 :
Marine Lepen est une brèle en économie, ce n'est pas nouveau, mais Macron que l'on crédite, peut-être abusivement d'ailleurs, d'un savoir économique , n'en fait pas grand chose de bon, si on en juge par ses résultats. Donc, un set partout balle au centre. Hélas.
a écrit le 16/03/2019 à 9:48 :
C'est bien de comprendre l'économie à condition de ne pas en faire profiter uniquement une élite hors sol. Comprendre l'économie c'est une chose, en faire un atout commun en est une autre. La compréhension n'a qu'un œil.
Réponse de le 16/03/2019 à 11:09 :
Partager son ignorance de l'économie avec les français est une autre chose.
a écrit le 16/03/2019 à 9:26 :
Je ne sais pas si elle en fait "exprès" pu si elle est nulle en economie mais des qu'on embraye sur les chiffres, les données, les financements tout de suite son propos populiste devient "incomprehensible". je pense que c'est une tactique personnelle pour paraitre "proche du peuple" qu'elle défend à corps et à cris. Ne pas connaitre le coût duSMIC est une aberration et elle donne des chiffres totalement erronés mais celà semble chez elle plus de la tactique politicienne que de l'incompétence economique . Alors si c'est la cas, sa tactique est vaine et sans embage car tout est voué à perdre des voix. Je pense que l'economie est un sujet qui est secondaire pour Madame Le Pen outre le débat sur le fond de commerce ( les étrangers, l'immigration, le grand remplacement, etc...). Oui pour une femme qui c'est présenté au premier suffrage universel dans l'élection présidentielle on peut dire que c'est MINABLE de sa part. Le president Macron lui s'y connait et ne s'en laisse pas faire.
a écrit le 16/03/2019 à 9:19 :
Les augmentations salariales décidaient par l état devraient être uniformes et calculées sur le salaire moyen .
L inflation ( légère et contrôlée ) ne doit servir qu à l état pour rembourser la dette .
Pas compliquée d être prix Nobel d économie , que je ne revendique pas mais si vous vouliez me l attribuer ne vous gênez pas , laissez vous aller ca fait du bien Gina .
a écrit le 16/03/2019 à 3:20 :
Quand je pense que 89% des sympathisant du FN/RN soutiennent les gilets jaunes. Qu'en je pense que Marine Lepen est credite a 25% dans les sondages. Je me dis que la France est en plein dans la demagogie et le populisme.
Réponse de le 16/03/2019 à 7:32 :
Je suis d'accord avec vous sauf que vous avez ciblé que Mme Le Pen si vous suivez la politique depuis des années donnez moi un nom qui pourrait ne pas être ciblé en tant que démagogue. Rien que les slogans de campagne sont dans la démagogie y compris malheureusement celui de 2017 . La politique est irrationnelle en fait c'est un produit marketing dans lequel celui qui raconte la plus belle fable est élu. Les résultats ne sont jamais au rdv mais qu'importe seul le verbe compte. La démagogie malheureusement à un bilan environ 6 millions de chômeurs et 2300 milliards de dette la fable n'est plus ci belle.
a écrit le 15/03/2019 à 23:29 :
Essayons de comprendre pourquoi les politiques entre autre ne comprennent rien
l économie !
Réponse : parce qu ils ont peur de l inflation .
a écrit le 15/03/2019 à 22:53 :
Le pen est nulle, mais Macron n'est pas meilleur, de toute manière ce sont les énarques planificateurs qui dirigent l' économie, et eux sont graves!
Google, Apple, ne sont pas nés de la planification, ce pourquoi l' Amérique produit des champions!
Fiscalité, liberté d'entreprendre, marché de capitaux, eux produisent des blockbusters tandis que nous entretenons un ministère de la culture pour subventionner des daubes!
Les dérivés ont été inventé aux États-Unis, tandis que nous avons fait une monnaie unique pour nous couvrir du risque, depuis, le marché des changes trade chaque jour plus de 5000 milliards de dollars dont 10% de dérivés, c'est là qu'il faut comprendre toute la puissance et l'intérêt de la puissance financière qui a boosté pour ses besoins l'économie mondiale, et nous avons un internet (né en Suisse) et des smartphones, mais Google et Apple sont américains, il n'y à pas de hasard! Sans eux nous en serions encore à France Telecom, ils sont multitâches tandis que nous ne sommes que mono avec des planificateurs qui ne voient que le bout de leur nez sans jamais penser le marché dans sa globalité!
a écrit le 15/03/2019 à 22:32 :
Je me souviens d’un ministre en charge de l’économie qui sur la question posée par un journaliste de RMC à combien s’élève le SMIC, n’avait été capable de donner le montant et avait joué la pirouette en disant ce n’est pas assez pour vivre il s’appelait M. Sarkozy. Je me souviens d’un ministre incapable de donner la fourchette du prix d’un timbre avec en plus le ridicule de s’enfoncer par ses sorties ubuesques il s’appelait M. Estrosi, je me souviens d’un ministre de l’agriculture incapable de donner l’équivalence en mètre carré d’un hectare il s’appelait M. Le Maire. Nous pourrions écrire un livre sur les médiocrités de nos politiques qu’ils soient de droite ou de gauche. Faire de la politique n’est pas de connaitre les dossiers mais de discourir. Comment un ministre, un homme politique dont la majorité de son temps est de passer dans les médias, de faire le tour des marchés de s’arrêter dans un bistrot pour faire croire qu’il est au côté des citoyens, de monter sur une grue pour haranguer les foules en recherche de bulletins, mentir comme un arracheur de dents et autres méthodes politiciennes pourrait avoir une quelconque compétence. Mme Le Pen est à l’unisson de nos politiques y compris les nlles! générations souvent en politique depuis plus de 10 ans d'ailleurs. Il y a quelques exceptions mais tellement rare qu’elles sont des OVNI. Imaginez des politiciens compétents on ne parlerait pas de chômage de masse, notre dette ne serait dans la tranche 100 points du PIB, le budget serait au moins en équilibre, il ferait beau sur la France économique au lieu de cela……... Mme Le Pen est à l'image de nos politiciens, tout parti confondu le baratin rien que le baratin et comme dirait les anciens pourvu que cela mousse.
a écrit le 15/03/2019 à 21:13 :
MLP n'y entend rien à l'économie ? La belle affaire, son coeur de cible électoral n'y entrave que pouic non plus. Et vu le niveau de compréhension moyen de l'économie par les français, ça fait du monde... Depuis Raymond Barre, avons nous eu de vrais économistes qui aient fait de la polltique à bon niveau ?
Réponse de le 16/03/2019 à 11:17 :
Il y avait la paire Jospin-DSK,puis plus récemment la paire Hollande-Sapin qui avaient un background sérieux.Les autres c'étaient des bricoleurs.Tant que Marraine Lapine est entretenue par l'état français dans l'opposition,pas besoin de faire des miracles.
a écrit le 15/03/2019 à 21:08 :
L'important c'est qu'elle sache faire la différence entre un wagon de tgv et un téléphone mobile. Pour le reste, qu'elle place ses virgules au mauvais endroit est plutot comique. Elle vise bien entendu de ne jamais accéder au pouvoir, elle ne saurait pas quoi en faire. Moi ça me rassure. Allez Marine, encore des bourdes, ça met de l'animation.
a écrit le 15/03/2019 à 17:39 :
Ce n'est pas le Smlic mais le taux horaire moyen avec une différence de 4€ en Bulgarie/Hongrie/Roumanie/Pologne/Slovaqiue/Croatie où sont les usines allemandes contre 36€ pour la France.

Ca ne change rien à la logique que l'Agence Fake Presse aille se rhabiller avec sa diffamation
a écrit le 15/03/2019 à 16:42 :
Oh non bon sang, ça y est nos médias de masse qui n'ont pas compris qu'on avait bien compris qu'ils nous opposaient le pen à macron afin d'imposer le vote macron recommencent. Mais vous savez que plus de la moitié de la population le sait maintenant ?

Plus les élections approchent et plus les médias sont aliénants aux réflexes antidémocratiques tacites. Le pen est nulle en économie mais nos néolibéraux aussi la preuve l'année prochaine est prévue à 1.3% de croissance, la pire de tous les temps. Par ailleurs Macron qui dit que la Guyane est une île vous ne nous en avez pas trop parlé hein...

La troisième voie les gars, cherchez la troisième voie !

CE sont pas les gens qui vont mettre les fachos au pouvoir, ni même ces imbéciles de LREM c'est vous autres médias et uniquement vous. Ceci est une prédiction mais maintenant il est évident que ça devrait pas trop gêner vos patrons.

Au secours.
Réponse de le 15/03/2019 à 21:36 :
1,3%, la "pire croissance de tous les temps". Ce qui me fascine avec vous, c'est que vous ne prenez jamais le temps de vérifier un tant soit peu ce que vous écrivez. Faites une simple recherche: "historique croissance française"...et vous allez voir apparaître un paquet de chiffres sous les 1%, à peine supérieurs à 0 parfois (et il n'y a pas si longtemps...) et même des chiffres négatifs.

Vous êtes l'illustration de pourquoi les populistes prolifèrent: l'idéologie l'emporte sur toute autre considération. Dès lors, à quoi bon s'encombrer de chiffres, de faits, de la réalité ?
Réponse de le 16/03/2019 à 7:44 :
@citoyen "égaré" Vos commentaires peuvent parfois être intéressants même si les avis diverges mais souvent malheureusement ils sont à l'emporte pièce et celui ci est gratiné. Prenez un peu de temps pour donner des chiffres ils sont à la portée de chacun d'entre nous cela évitera de vous ridiculiser . Prenez cela comme un conseil amical entre personnes de bon aloi.
Réponse de le 16/03/2019 à 8:51 :
@ multipseudos: "Vous êtes l'illustration de pourquoi les populistes prolifèrent"

Un peu de lecture, désolé de te faire mal à la tête en essayant de te faire réfléchir hein...

"Tous populistes "http://www.pollen-difpop.com/A-81051-maniere-de-voir-n164-tous-populistes-avril-mai-2019.aspx

"Prenez cela comme un conseil amical entre personnes de bon aloi"

Dégoulinant d'hypocrisie j'ai failli vomir...

Pour les chiffres c'est pas 1.3 mais 1.8 mais c'est quand même une sacrée bonne croissance américaine puisque 1.3 multiplié par 4 ça ferait au final 5.2 de croissance annuelle s'ils la tiennent.

"Quand le sage montre l'horizon du doigt l'imbécile regarde le doigt." Proverbe chinois.
Réponse de le 16/03/2019 à 17:02 :
@citoyen blasé
Je crois que vous vous emmelez les pinceaux. Chaque trimestre la croissance est donnée aux usa en rhytme annualisé alors qu'en France les chiffres publiés sont ceux de la croissance réelle. Par contre pour la croissance sur 1 an, les chiffres des usa et de la France sont à interpréter de la même façon .
Réponse de le 17/03/2019 à 9:22 :
"Je crois que vous vous emmelez les pinceaux. Chaque trimestre la croissance est donnée aux usa en rhytme annualisé alors qu'en France les chiffres publiés sont ceux de la croissance réelle. "

En effet si c'est bien ça, je n'en reviens pas d'ailleurs, je m'emmêle les pinceaux forcément ou bien je n'ai pas été assez bien informé, en tout cas il est bien évident que ça change tout.

On se demande comment vous pouvez utiliser deux systèmes de mesures différentes de la sorte les gars hein, dans un journal économique dans laquelle la comparaison est indispensable puisque compétition avérée... -_-

Tout est vraiment fait pour embrouiller le citoyen. Dommage la discipline économique mérite bien mieux.

Merci en tout cas pour la remarque c'est bien plus agréable que les hurlements des trolls desquels on ne peut rien comprendre et du coup ben désolé pour le commentaire forcément.

Lire vite, penser vite et écrire vite a ses limites.
a écrit le 15/03/2019 à 16:39 :
Elle a confondue le coût horaire total charges comprises et le taux horaire du SMIC.
De toutes façons quelque soit le parti 99% des élus sont nuls en économie.Lemaire ministre de l'agriculture ne savait pas combien un hectare faisait de m2.
Les élus sont nuls en économie, je vous dit pas les gilets jaunes, cela fait peur d'être aussi nul. Il convient de rendre obligatoire les cours d'économie.
a écrit le 15/03/2019 à 16:12 :
Mitterrand se vantait de ne rien comprendre à l'économie: il a fait deux mandats. La France n'est pas une entreprise; mais un pays! Et faire de la politique n'a rien de commun avec un bilan comptable, sinon la France n'accumulerait pas des dettes depuis trente ans. Alors, s'il faut juger les capacités politiques de Marine Le Pen, il faut un minimum d'honnêteté et ne pas la stigmatiser. Au yeux de l'opinion populaire, elle et son parti incarnent la poigne dont le pays ressent le besoin. Le révolutionnaire français, l'homme du Thiers état, ne déclarait-il pas "Je cherche une épée".

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :