Pass sanitaire : les règles pourraient bientôt être assouplies

Alors que l’épidémie de Covid-19 enregistre un recul en France, le gouvernement envisage une adaptation des restrictions sanitaires dans les territoires au taux d’incidence faible. Un Conseil de défense devrait se tenir mercredi sur le sujet, a annoncé dimanche Gabriel Attal.

2 mn

Emmanuel Macron avait déjà évoqué jeudi dernier une réflexion sur un allègement des restrictions, tout en se montrant prudent.
Emmanuel Macron avait déjà évoqué jeudi dernier une réflexion sur un allègement des restrictions, tout en se montrant prudent. (Crédits : Reuters)

La situation sanitaire s'améliore, et les restrictions pourraient bientôt être allégées. C'est en tout cas ce qu'a indiqué dimanche le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, sur le plateau de BFM TV.  Un Conseil de défense se tiendra « probablement mercredi prochain » pour décider de leur possible adaptation, en fonction de l'évolution locale de l'épidémie dans chaque territoire, a-t-il précisé.

Car le taux d'incidence est "très faible" dans une trentaine de départements, avec moins de 50 cas pour 100.000 habitants, a justifié Gabriel Attal. « Est-ce que dans un certain nombre de territoires on peut adapter les choses ? », s'est-il interrogé.

"Il y a une réflexion sur la manière dont on peut adapter les règles, soit le pass sanitaire, peut-être d'autres, à la situation locale et à l'évolution de la situation locale", a ajouté le porte-parole du gouvernement.

Pour autant, "il faut évidemment rester vigilant et se protéger" et la question est de savoir "comment est-ce qu'on garde les outils et comment on les adapte", a-t-il poursuivi.

Lire aussi 5 mnPass sanitaire et obligation vaccinale : les employeurs dans le pétrin

"Sur la bonne voie"

Emmanuel Macron avait déjà évoqué jeudi dernier une réflexion sur un allègement des restrictions, tout en se montrant prudent. "Dès que les conditions sanitaires le permettront et, à mon avis, quand je vois les chiffres, ça ne va pas venir si tard", on pourra se "permettre, sur les territoires où le virus circule moins vite, de lever certaines contraintes et de revivre normalement", a promis le chef de l'Etat.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a également souligné samedi dans une interview au Parisien que "nous sommes clairement sur la bonne voie", même s'il est "trop tôt pour relâcher les mesures".

"Si la situation continuait de s'améliorer, nous pourrions alléger progressivement les restrictions, là où le virus circule le moins d'abord, puis partout sur le territoire", espère-t-il. "Cet allègement pourrait inclure le pass sanitaire", précise le ministre de la Santé.

Lire aussi 2 mnPass sanitaire : assouplissement en vue pour les grands centres commerciaux

Le nombre de malades atteints du Covid-19 et hospitalisés continuait à reculer samedi, tout comme le taux de positivité, alors que le seuil des 50 millions de primo-vaccinés a été franchi vendredi.

(Avec AFP)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 21/09/2021 à 8:51
Signaler
Le pass sanitaire a divisé la population. Diviser pour régner ( c’est de la macronie)

à écrit le 20/09/2021 à 11:42
Signaler
La vraie info c'est plutôt qu'il y a un projet de loi en cours pour proroger le pass sanitaire

à écrit le 20/09/2021 à 9:32
Signaler
Si c'est seulement pour autoriser les grandes surfaces de plus de 20000 mètres carrés de pouvoir accueillir ceux qui n'ont pas de passe sanitaire ça ne sert à rien, il faut abroger cette imposture nauséabonde.

à écrit le 20/09/2021 à 9:02
Signaler
"les règles pourraient" Attendons que cela soit sur.

à écrit le 20/09/2021 à 5:53
Signaler
Chouette on va pouvoir manger en terrasse en decembre par 5 degres sans pass sanitaire. Merci dieu macron !

le 20/09/2021 à 15:40
Signaler
Même pas , en décembre, ils vont nous sortir le "Mu" du chapeau ,et c'est reparti pour un tour ,trop d'enjeu financier pour arrêter en si bon chemin.

à écrit le 19/09/2021 à 21:20
Signaler
Non. On ne garde pas les outils ni on ne les adapte. On jette tout et on nous rend notre liberté.

à écrit le 19/09/2021 à 21:20
Signaler
Non. On ne garde pas les outils ni on ne les adaptes. On jette tout et on nous rend notre liberté.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.