Passée de -30% à -5%, la consommation en France est quasiment à la normale, dit Le Maire

 |   |  297  mots
(Crédits : Gonzalo Fuentes)
"La consommation reprend. Il y a quelques semaines, nous étions à moins 30% de consommation en France, aujourd'hui on est tout juste à moins 5%. On a quasiment retrouvé la normale", a dit le ministre de l'Economie sur RTL.

La consommation en France est quasiment revenue à son niveau normal après l'effondrement provoqué par la crise liée au nouveau coronavirus, a déclaré lundi Bruno Le Maire.

"La consommation reprend. Il y a quelques semaines, nous étions à moins 30% de consommation en France, aujourd'hui on est tout juste à moins 5%. On a quasiment retrouvé la normale", a dit le ministre de l'Economie sur RTL.

Le Maire favorable à une baisse des impôts de production, pas de la TVA

Interrogé sur l'ampleur du plan de relance économique que le gouvernement compte présenter à la rentrée, et l'hypothèse que son montant atteigne jusqu'à 100 milliards d'euros, Bruno Le Maire a répondu: "Ça peut aller très haut donc jusqu'à des chiffres que vous indiquez."

Lire aussi : Relance, budget 2021, Europe...ce qui attend Bruno Le Maire (2e round) à Bercy

Le ministre de l'Economie s'est dit favorable à une baisse des impôts de production et a exclu toute baisse généralisée de la TVA, peu créatrice d'emplois selon lui.

"Les emplois aidés n'ont pas apporté la preuve de leur efficacité"

Il n'a pas exclu la mise en place d'emplois aidés pour favoriser l'entrée des jeunes sur le marché du travail, alors que l'arrêt brutal de l'activité au printemps risque de provoquer une flambée du chômage d'ici la fin de l'année.

"Je pense que les emplois aidés n'ont pas apporté la preuve de leur efficacité sur le long terme. Nous verrons (...) où nous en sommes à la fin de l'année (...). Le plus dur est devant nous (...) Je n'écarte aucune option", a dit Bruno Le Maire, en soulignant qu'un plan en faveur de l'emploi des jeunes, qu'il n'a pas voulu chiffrer, serait présenté cette semaine par le gouvernement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/07/2020 à 15:02 :
comme il sait bien memtir le grand lemaire qu'il aille trainer un peut en ville les magasins quasi vident!!! c'est cela la reprise bien sur lui traine son auguste statue dans une limousine de la republique … voit pas ce qui se passe ce grand menteur
a écrit le 13/07/2020 à 13:32 :
Les quatre TVA rapportent deux fois plus que l'IR, chaque euro est précieux.
Mercredi je vais acheter dix boites de haricots verts pour relancer la consommation, c'est plutôt deux habituellement, mais ça va me prendre cinq fois plus de temps à les consommer au fil de l'eau, donc une bouffée de consommation étalée, faut juste penser à prendre un chariot, mon sac deviendrait trop lourd.
Certains proposent 0% TVA sur le bio pour aider à en acheter, mais avec une TVA de 5,5% ça ferait peu voire 0 si la différence est gardée par les commerçants (en compensation d'une hausse de 5,5% pas répercutée, y a toujours moyen d'expliquer la non baisse = pertes pour Bercy (donc nous, l'Etat c'est bien nous au final ?)).
Réponse de le 14/07/2020 à 12:41 :
"Mercredi je vais acheter dix boites de haricots verts pour relancer la consommation, c'est plutôt deux habituellement, " Ah Ah Ah: vous pensez sérieusement que doubler votre achat de boites de conserve va relancer la consommation à soit tout seul, non mais sérieux! Et quand bien même, un nombre conséquent de Français vous imiterait, cela n'aurait, à mon sens, qu'un impact limité sur la consommation. Relancer la consommation se fait surtout par l'acquisition de biens/services durables de consommation (services, meubles, électronique etc) ou d'investissement(achats immobiliers par ex) , et là le spectre de la hausse des importations nous guette dans un pays qui produit peu lui-même et recours au "made in China"! Mauvaise idée dans l'immédiat.
a écrit le 13/07/2020 à 11:44 :
SI je peux pas écrire un commentaire sans avoir le déficient mental collé aux basques, pas de problème ! Vous virez mon commentaire ou bien me filez 10 sacs pour l'instrumentaliser.

Mais bon visiblement vous préférez... perdre du temps. C'est bien aussi d'avoir du temps à perdre.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :