Promoteurs, Grand Paris, JCDecaux... Ils sortent le chéquier pour les soignants

 |   |  585  mots
(Crédits : Reuters)
La fédération des promoteurs immobiliers espère lever 2 millions d'euros d'ici à la fin de la semaine au profit des personnels hospitaliers. La métropole du Grand Paris vient d'octroyer une subvention de 4 millions d'euros à l'AP-HP.

La filière du logement neuf a beau être "paralysée" par le Covid-19, elle n'en demeure pas moins généreuse avec les blouses blanches. La fédération des promoteurs immobiliers (FPI), qui a lancé le 27 un appel auprès de ses 630 adhérents, annonce, ce 30 mars, la récolte de 500.000 euros de promesses de dons.  "Je sais pouvoir compter sur la générosité de nos adhérents et espère pouvoir annoncer 2 millions d'euros de dons d'ici la fin de la semaine", déclare, dans un communiqué, la présidente de la FPI. Alexandra François-Cuxac.

Objectif: répondre au collectif #ProtegeTonSoignant, composé de personnels hospitaliers, médecins de ville, infirmières libérales, aides-soignants..., qui a besoin d'acquérir des respirateurs, des laryngoscopes - un instrument médical utile à la l'intubation de la trachée -, des matériels de protection, ainsi que de la nourriture et "tout ce qui peut améliorer les conditions de celles et ceux qui prennent en charge et soignent les malades au quotidien dans les structures d'accueil et de soins".

4 millions d'euros pour l'AP-HP

La métropole du Grand Paris (MGP) vient, elle, de débloquer une subvention "exceptionnelle" de 4 millions d'euros pour l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP, 39 hôpitaux en Ile-de-France, 100.000 salariés, 8,3 millions de patients par an, Ndlr).

Cette enveloppe s'accompagnera en outre d'un "soutien financier spécifique" en faveur des autres hôpitaux du périmètre métropolitain, a aussi communiqué la MGP, qui couvre 131 communes (dont Paris) de petite couronne, douze territoires et trois conseils départementaux (92, 93 et 94).

"En aidant l'intégralité des hôpitaux de son aire, la Métropole du Grand Paris fait preuve de solidarité avec les personnels soignants qui sont en première ligne dans la lutte contre l'épidémie ; c'est le sens de ce soutien financier exceptionnel que je proposerai d'adopter à un prochain Conseil métropolitain" explique son président Patrick Ollier, maire (LR soutenu par LREM) de Rueil-Malmaison.

Elle aussi en lien "direct" avec l'AP-HP, la société Lodgis dit avoir fait appel à la "générosité" de ses propriétaires "en leur proposant de prêter gracieusement leur logement meublé vacant aux soignants pendant un mois". En vingt-quatre heures, "plus d'une cinquantaine" aurait déjà répondu présent, fait savoir l'entreprise qui se présente comme le leader de la location meublée en Ile-de-France,

"Nous espérons doubler, voire tripler dans les prochains jours le nombre de logements à prêter", ajoute, dans une déclaration transmise à la presse, son directeur général adjoint Alexis Alban.

Un an de vélo gratuit dans 11 collectivités

Dans un autre registre, JCDecaux, ex-exploitant de Vélib' dans la région-capitale (2007-2017), offre aux "personnels soignants" un abonnement d'un an à ses services de vélo en libre-service.

Cette opération fonctionne dans l'agglomération nantaise (bicloo), lyonnaise (Velo'v), à Marseille (levélo), à Toulouse (VêlouToulouse), à Nancy (vélOstan'lib), à Mulhouse (VéloCité), à Amiens (Vélam), à Créteil (Cristolib), à Besançon (VéloCité), à Rouen (Cy'clic) et à Cergy-Pontoise (VélO2).

"C'est un geste solidaire. Nous n'avons pas mis de montants derrière car nous voulons faciliter les déplacements quotidiens des personnels soignants", précise-t-on à La Tribune. "Ils nous envoient un mail avec une attestation professionnelle, avant que nous leur renvoyons un code à usage unique. Soit leur abonnement est renouvelé, soit ils en bénéficient d'un gratuitement."

Le justificatif et le nom de la ville concernée sont à envoyer avec contact.cyclocity@jcdecaux.com.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :