Réforme des retraites : l'âge légal de départ "reste à 62 ans", oui mais...

L'âge légal de départ à la retraite "reste fixé à 62 ans" dans le cadre du système "universel" voulu par Emmanuel Macron, a déclaré ce jeudi 21 mars le Haut commissaire chargé de cette réforme, Jean-Paul Delevoye. La veille devant l'Assemblée, le Premier ministre n'a pour autant pas exclu de "travailler plus longtemps" pour financer la dépendance, autre réforme dans les tuyaux du gouvernement.

4 mn

Jean-Paul Delevoye, Haut commissaire chargé de la réforme des retraites.
Jean-Paul Delevoye, Haut commissaire chargé de la réforme des retraites. (Crédits : Benoit Tessier)

Une réforme peut en cacher une autre. Si le Premier ministre, Edouard Philippe, a exclu mercredi de modifier l'âge légal de départ à la retraite, aujourd'hui fixé à 62 ans, dans le cadre de la réforme qui sera dévoilée cette année, il a, en même temps, jugé "normal" de se poser la question s'il faut "travailler plus longtemps" pour financer les "besoins considérables" liés au vieillissement de la population française et à la perte d'autonomie des personnes âgées.

« Se poser la question de savoir s'il faut travailler plus longtemps pour que le fruit de ce travail plus long finance ces besoins considérables d'investissement et de prise en charge de la limitation du reste à charge est une question parfaitement valide. »

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, dimanche, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, mercredi, avaient tous deux soulevé la question d'un report de l'âge à la retraite pour assurer la pérennité financière du régime et financer la dépendance, alors qu'Emmanuel Macron avait promis lors de sa campagne présidentielle de ne pas toucher à la borne de 62 ans.

--

Les Français, champions du temps passé à la retraite

[Comme le révèle l'OCDE, la France est le pays où les retraités profitent le plus longtemps de leurs retraites. Le calcul est basé sur l'âge moyen de départ à la retraite et l'espérance de vie au moment de la sortie du marché du travail en 2016 pour chacun des pays étudiés. Ainsi, les Françaises passeraient en moyenne 27,6 ans à la retraite et les hommes près de 24 ans. Un graphique de notre partenaire Statista.]

--

"Pourquoi s'interdire toute hypothèse ?" sur le financement de la dépendance ?

Ainsi, s'oriente-t-on vers un recul de l'âge légal pour financer la dépendance ? Chez nos confrères de France Inter, le Haut commissaire chargé de cette réforme, Jean-Paul Delevoye, a d'abord confirmé le maintien de l'âge légal de départ à la retraite à 62 ans dans le cadre du système "universel" voulu par Emmanuel Macron.

--

--

Il a toutefois reconnu qu'il y avait "une confusion autour de l'âge", après que le gouvernement a ouvert la porte à un allongement de la durée de travail pour financer la réforme de la dépendance.

La borne légale des 62 ans, « c'est l'âge d'ouverture des droits » mais « les Français, plein de bon sens, partent quand ils décident que leur pension est au niveau qu'ils souhaitent » et « en réalité les personnes sont en train de partir à 63, 64, 65 ans très naturellement dans le système actuel », a-t-il expliqué. Certains « calculent pour partir à l'âge du taux plein », a-t-il ajouté, soulignant que « 20% des femmes vont jusqu'à 67 ans parce qu'il y a un système de décote ».

Le Haut commissaire a cependant distingué "l'enjeu de sécurité sociale" des retraites de "l'enjeu de santé" de la dépendance, assurant qu'il y a "une étanchéité" entre les deux sujets. Mais pour financer la prise en charge de la dépendance, « le débat doit être posé dans sa totale dimension, sans aucune censure, sans aucune réserve », a-t-il estimé.

« Pourquoi s'interdire toute hypothèse ? On est dans un pays incroyable, on pose un problème et on s'interdit déjà un certain nombre de réponses », a-t-il commenté.

(avec AFP et Reuters)

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 18
à écrit le 23/03/2019 à 9:07
Signaler
J'observe depuis environ 3 ans dans mon milieu professionnel des collègues qui ont plus de 62 ans et qui ne partent pas. Rentrés tardivement (autour de 23 ans) dans la fonction publique, à 62 ans ils n'ont pas l'intégralité de leur droit. Compte tenu...

à écrit le 21/03/2019 à 19:09
Signaler
Il n’y a pas que les aspects matériels comme l'âge de départ à la retraite, il y a un projet de réforme qui s’appelle « la retraite par points » et qui n’est, selon moi, pas souhaitable. En effet on aurait pu choisir une autre solution moins radica...

le 21/03/2019 à 19:23
Signaler
Le but c'est de raboter les retraites du privé pour payer les professions qui mettent rien dans leurs caisses de retraites, pour mieux dire ! les vases communiquant .Et en complémentarité on fait baisser les retraites de ceux qui y sont actuellement ...

à écrit le 21/03/2019 à 16:54
Signaler
Et les 55 ans pour ceux qui ont une santé pourrie, ils sont ou ? C'est un vai scandale aussi, çà Lorsque j'aurais l'âge de la retraite (si j'y arrive) ce sera pour faire quoi au rythme ou ça va ???? Elle est ou la justice sociale là ? Entre ceux ...

le 21/03/2019 à 18:43
Signaler
Devrons nous comprendre qu'il faille une loi pour chacun des 65 Millions d'individus?

le 21/03/2019 à 19:20
Signaler
Si votre vie est un calvaire, changez en ou mettez y un terme, mais surtout évitez de geindre en espérant que tout vous tombe du ciel. La retraite ça se prépare, ça m'énerve de voire des "adultes" se comporter en gamins geignards réclamant un tour de...

à écrit le 21/03/2019 à 15:53
Signaler
Il faut toujours lire les caracteres en petit (a propos du graphe les français champions...) En france le "a partir de la sortie effective du marché du travail" ne correspond pas a la retraite. Il y a surement des centaines de milliers de personnes ...

à écrit le 21/03/2019 à 15:17
Signaler
" il a, en même temps, jugé "normal" de se poser la question s'il faut "travailler plus longtemps" Faut mettre cette phrase en parallele avec l'article sur "le calvaire des seniors" virés comme des mal-propres des entreprises à 50 ans.Qu'il s'adr...

le 24/03/2019 à 12:48
Signaler
il suffit d'appliquer la méthode choisie par les cheminots de la SNCF : travailler une minute et demi de plus par journée de travail , et le tour est joué sans que cet allongement de durée paraisse difficile à supporter .

à écrit le 21/03/2019 à 15:03
Signaler
"LREM touch'" On dit tout et son contraire pour ensuite valider le pire pour nous autres citoyens. LE fait que la démocratie n'ai jamais eu de gardes fous génère la mort de la démocratie. ET les médias totalement soumis à cet instinct de ...

à écrit le 21/03/2019 à 15:01
Signaler
De toute façon, selon l'année de naissance, le nombre de trimestres cotisés varie déja.Par exemple, L'âge légal à partir duquel les salariés peuvent prendre leur retraite varie en fonction de la date de naissance de ceux-ci (Articles L161-17-2 et D16...

à écrit le 21/03/2019 à 13:18
Signaler
L'âge légal de départ à la retraite tombera en désuétude comme la durée légale hebdomadaire du travail. Dans la réalité, chacun fera ses calculs pour gagner plus mais les nombres "couperets" ne seront plus les paramètres pertinents à regarder. Il fau...

à écrit le 21/03/2019 à 11:46
Signaler
On sent bien toute l'ambiguïté de la com.. 62, mais évidemment pas à taux plein.. Personnellement, 61 ans, je m'estime assez grand pour que l'on parle ouvertement et sans langue de bois! Et je crois qu'il faut annoncer aux français "65 avec possibili...

le 21/03/2019 à 21:02
Signaler
Les fonctionnaires ont les mêmes durée de cotisation que les salariés du privé hors régime spéciaux et service actifs. Donc un fonctionnaire (un enseignant par exemple) avec un master (début professionnels à 23 ans au mieux) et qui a moins de 45 a...

à écrit le 21/03/2019 à 11:35
Signaler
Pour un équilibre financier est des revalorisations des retraites pour mieux vivres les retraitées avec revalorisation de l inflation une retraites à 50% partirez à 64 ans un bon compromis avec promesses part une Loi des n est pas touché les retrait...

le 21/03/2019 à 13:47
Signaler
C'est hallucinant! Vous relisez-vous?

à écrit le 21/03/2019 à 11:10
Signaler
CE ce syteme est bon pour le retraite qui en bonne sante veut continuez pour augmente sa retraite, mais cela punie ceux qui veulent partir pour des raison de travail penible ou pour des personnes en mauvaise sante?, MAIS CELA A AUSSI UN INPACTE SUR ...

à écrit le 21/03/2019 à 10:50
Signaler
ce sont les politiques qui sont incroyables..... ils font croire autre chose que ce qu ils pensent sur le fond....... c est exact que les gens partent de plus en plus à 63,64,ou 65 ans voir plus..... c 'est juste dû au nombre de trimestres à valide...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.